menu

24H du Mans

Un duel Porsche / Toyota en 2017

L’Automobile Club de l’Ouest a dévoilé la liste des invités aux 24 Heures du Mans et celle des engagés au Championnat du monde d’Endurance FIA 2017. Michelin vise cette année une 20e victoire d’affilée aux 24 Heures du Mans (17-18 juin).

24H du Mans

Lancement de la saison 2017 en direct

Suivez en direct le lancement de saison 2017 du Championnat du monde FIA d'endurance et découvrez la liste des engagés des 24 Heures du Mans jeudi 2 février à partir de 16 heures

24H du Mans

24H du Mans : L’endurance des pneus Michelin

Depuis l’an passé, le règlement technique des 24 Heures du Mans limite le nombre de pneumatiques slicks pour chaque véhicule. En LM P1 par exemple, chaque voiture dispose d’un maximum de 28 pneus pour les essais + warm-up et de 52 pour la course, soit 12 trains et 4 « jokers ». Il n’y a pas de restrictions pour les pneus intermédiaires et pluie.

Michelin n’a pas attendu cette réglementation pour proposer des pneumatiques capables de quadrupler voire quintupler les relais, c’est-à-dire parcourir quelque 700 km à plus de 220 km/h de moyenne. En 2011, l’Audi R18 TDi/Michelin n’a consommé que 9 trains de pneus (36 enveloppes) pour boucler 355 tours (4838 km) et couper la ligne d’arrivée en tête.

A son volant, Benoît Tréluyer avait alors réalisé un quintuple relais (750 km) avec les mêmes pneus. Il se souvient : « Mes Michelin étaient incroyablement constants et polyvalents. Je n’ai jamais ressenti la moindre baisse de performance au fil des kilomètres et je crois même avoir signé mes meilleurs chronos en fin de relais. »

La longévité des pneumatiques est l’une des clés du succès au Mans où chaque changement de pneu coûte environ 30 secondes supplémentaires au stand. En théorie, un quadruple relais permet donc d’économiser une minute et demie, soit près de 10 minutes sur l’ensemble de la course, l’équivalent de 2,5 tours.

MOTOGP™

MotoGP : coup d’envoi de la saison 2017 au Qatar

Après une saison 2016 historique marquée par les victoires de neuf pilotes différents et le retour de Michelin après sept ans d’absence, le circuit de Losail, situé à l’extérieur de Doha en plein désert, s’apprête à accueillir du 23 au 26 mars le premier Grand Prix 2017 du Championnat du monde MotoGPTM.

FIA WRC

Trois vainqueurs différents en trois courses

Après Sébastien Ogier au Monte-Carlo et Jari-Matti Latvala en Suède, Kris Meeke a remporté le Rallye du Mexique, troisième manche de la saison FIA WRC 2017, au volant de la Citroën C3 WRC/Michelin. Le Britannique devance Ogier (Ford/Michelin) et Thierry Neuville (Hyundai/Michelin).

MOTOGP™

Les coulisses de Michelin en MotoGP

Michelin a accueilli le MotoGP Off Season Show dans ses usines pour en savoir plus sur le processus de fabrication d'un pneu.

FIA Formula E

ePrix Buenos Aires : Hat-trick pour Buemi

Après Hong Kong et Marrakesh, Sébastien Buemi (Renault e.Dams) a remporté son troisième ePrix d’affilée sur le Circuito Puerto Madero de Buenos Aires (Argentine). Il a devancé Jean-Eric Vergne (Techeetah) et Lucas di Grassi (Abt Schaeffler Audi Sport).

Bien plus encore sur Michelin Motorsport.
A Découvrir...

Les chiffres clés de MICHELIN Compétition

Palmarès 2016

Courses & développement durable