menu

24H du Mans

Un duel Porsche / Toyota en 2017

L’Automobile Club de l’Ouest a dévoilé la liste des invités aux 24 Heures du Mans et celle des engagés au Championnat du monde d’Endurance FIA 2017. Michelin vise cette année une 20e victoire d’affilée aux 24 Heures du Mans (17-18 juin).

24H du Mans

Lancement de la saison 2017 en direct

Suivez en direct le lancement de saison 2017 du Championnat du monde FIA d'endurance et découvrez la liste des engagés des 24 Heures du Mans jeudi 2 février à partir de 16 heures

24H du Mans

24H du Mans : Une première ligne Porsche/Michelin

Les Porsche 919 Hybrid/Michelin s’élanceront en première ligne de la grille de départ des 24 Heures du Mans 2015 samedi à 15h00. La pole position a été signée pour la seconde année consécutive par le Suisse Neel Jani (3min19s733). Les Toyota TS050 Hybrid/Michelin et les Audi R18 e-tron quattro/Michelin partiront des 2e et 3e lignes. En LM GTE Pro, Ford fête son retour officiel au Mans avec une pole position réalisée par Dirk Muller sur la Ford GT/Michelin N°68.

 

Comme en 2015, la pole position s’est jouée en début de première séance d’essais qualificatifs, mercredi soir. Après dix minutes de roulage, le Suisse Neel Jani a bouclé un tour en 3min19s733 (245,6 km/h), un chrono qui n’a jamais été battu sur les quelque cinq heures d’essais qualifs restantes !

Dans le même temps, son équipier Timo Bernhard (Porsche/Michelin N°1) a signé 3min20s203, suffisant pour offrir à Porsche Team la première ligne de la grille de départ des 24 Heures du Mans 2016.

Stéphane Sarrazin et Anthony Davidson ont placé les nouvelles Toyota TS050 Hybrid/Michelin sur la deuxième ligne avec 3min20s737 et 3min21s903. En revanche, Audi Sport Team Joest a raté ses qualifications : la N°7 n’a jamais eu un tour clair et la N°8 a perdu de longues minutes à son box pour un changement de train avant. Les R18 e-tron quattro/Michelin partiront depuis la troisième ligne.

En LM GTE Pro, sept voitures équipées par Michelin ont battu le record du circuit de 13,629 km qui datait de 2014. La pole position a été arrachée en toute fin de séance par Dirk Muller sur la Ford GT N°68 en 3min51s185 face à son équipier Ryan Briscoe (Ford/Michelin N°69).

Pour son retour officiel au Mans, 50 ans après son triplé historique, Ford occupera la première ligne de départ en GTE Pro devant la Ferrari 488 GTE/Michelin N°51 et les Ford N°67 et N°66. Les Porsche 911 RSR/Michelin, Aston Martin Vantage V8 et Corvette C7.R/Michelin pointent à près de 4 secondes !

En LM GTE Am, Rob Bell a placé la Ferrari 458/Michelin Clearwater Racing en pole position (3min56s827) devant l’Aston Martin N°98. Les deux Ferrari/Michelin AF Corse N°55 et N°83 occuperont la deuxième ligne. En LM P2, René Rast a signé 3min36s605 pour hisser l’Oreca-Nissan N°26 en pole position devant les deux Alpine-Nissan.

Jeudi, les deux séances d’essais qualificatifs ont été marquées par de fortes pluies et n’ont évidemment pas modifié la grille de départ. La troisième séance a même dû être interrompue près d’une heure pour des raisons de sécurité.

MOTOGP™

MotoGP : coup d’envoi de la saison 2017 au Qatar

Après une saison 2016 historique marquée par les victoires de neuf pilotes différents et le retour de Michelin après sept ans d’absence, le circuit de Losail, situé à l’extérieur de Doha en plein désert, s’apprête à accueillir du 23 au 26 mars le premier Grand Prix 2017 du Championnat du monde MotoGPTM.

FIA WRC

Trois vainqueurs différents en trois courses

Après Sébastien Ogier au Monte-Carlo et Jari-Matti Latvala en Suède, Kris Meeke a remporté le Rallye du Mexique, troisième manche de la saison FIA WRC 2017, au volant de la Citroën C3 WRC/Michelin. Le Britannique devance Ogier (Ford/Michelin) et Thierry Neuville (Hyundai/Michelin).

MOTOGP™

Les coulisses de Michelin en MotoGP

Michelin a accueilli le MotoGP Off Season Show dans ses usines pour en savoir plus sur le processus de fabrication d'un pneu.

FIA Formula E

ePrix Buenos Aires : Hat-trick pour Buemi

Après Hong Kong et Marrakesh, Sébastien Buemi (Renault e.Dams) a remporté son troisième ePrix d’affilée sur le Circuito Puerto Madero de Buenos Aires (Argentine). Il a devancé Jean-Eric Vergne (Techeetah) et Lucas di Grassi (Abt Schaeffler Audi Sport).

Bien plus encore sur Michelin Motorsport.
A Découvrir...

Les chiffres clés de MICHELIN Compétition

Palmarès 2016

Courses & développement durable