menu

MOTOGP™

MotoGP : Rossi renoue avec la victoire à Assen

Valentino Rossi (Movistar Yamaha MotoGP) a remporté le Motul TT Assen, huitième épreuve du championnat du monde MotoGPTM sur le circuit d’Assen. L’Italien devance son compatriote, Danilo Petrucci (Octo Prama Racing) et Marc Marquez (Repsol Honda Team) sur la ligne d’arrivée.

MOTOGP™

MotoGP : direction la cathédrale d’Assen pour le Dutch GP

Au calendrier depuis 1949, Assen, aux Pays-Bas, est le seul circuit à n’avoir jamais quitté le calendrier du Championnat du monde MotoGPTM depuis sa création. Cette année, il accueille le Motul TT Assen, huitième épreuve de la saison.

MOTOGP™

MotoGP : direction la Malaisie pour l’avant-dernière épreuve de la saison

Après le Japon et l’Australie, le championnat du monde MotoGPTM prend la direction de la Malaisie et de Sepang pour la dernière épreuve outremer et la pénultième course de la saison.

Le circuit International de Sepang accueille ce week-end la 17ème des 18 manches du championnat du monde MotoGP 2016, le Grand Prix Shell de Malaisie, qui avait été l’un des tournants de la saison l’an dernier.

Cette année, Marc Marquez (Repsol Honda Team) assuré du titre depuis le Grand Prix du Japon, les circonstances sont bien différentes. Seules les places d’honneur restent à attribuer.

Valentino Rossi (Movistar Yamaha MotoGP) deuxième avec 216 points, Jorge Lorenzo (Movistar Yamaha MotoGP), troisième avec 192 points et Maverick Viñales (Team Suzuki Ecstar) quatrième avec 181 points, sont en lice pour monter sur le podium final.

En terminant deuxième du Michelin Australian Motorcycle Grand Prix, Valentino Rossi a conforté sa deuxième place. Le nonuple champion de monde a besoin de marquer deux points de plus que son coéquipier pour s’assurer du titre de vice-champion.

Sixième à Phillip Island, Jorge Lorenzo est sous la menace de son compatriote, Viñales, troisième en Australie, qui le talonne de 11 points.

Vainqueur en 2015, Dani Pedrosa (Repsol Honda Team), forfait suite à sa fracture de la clavicule au Japon, pourrait concéder la cinquième place du classement général à Cal Crutchlow (LCR Honda), auteur de sa deuxième victoire en Australie. Le Britannique compte 14 points de retard sur l’Espagnol. Avec 24 points d’avance sur Pol Espargaró (Monster Yamaha Tech3), Crutchlow pourrait aussi s’assurer du titre de premier pilote de Team Indépendant avant la dernière manche de la saison à Valence mi-novembre.

Andrea Dovizioso (Ducati Team) retrouvera l’un de ses circuits favoris. L’Italien pourrait avoir une belle carte à jouer sur le tracé malaisien et tentera de remporter sa première victoire. Il deviendrait ainsi le neuvième vainqueur différent cette saison.

Pol Espargaró et Bradley Smith tenteront quant à eux de poursuivre sur leur lancée après avoir obtenu des résultats positifs en Australie, où ils ont respectivement fini cinquième et huitième, et voudront finir la saison en beauté avant de quitter Monster Yamaha Tech3 pour rejoindre KTM.

Côté pneus, Michelin propose une gamme de trois pneus avant MICHELIN Power Slick soft (bande blanche), medium (sans bande) et hard (bande jaune). Deux versions sont disponibles à l’arrière avec du medium (sans bande) et du hard (bande jaune), ces deux pneus étant asymétriques avec un mélange plus dur côté droit. Les MICHELIN POWER Rain sont également disponibles en version en soft (bande bleue) et medium (sans bande) pour l’avant et l’arrière. La gamme est complétée par le MICHELIN Power Inter.

Téléchargez le communiqué de presse ici

Téléchargez la racecard ici

24H du Mans

24H du Mans : La 20e victoire consécutive de Michelin en chiffres...

Michelin a remporté les 24 Heures du Mans pour la 20e fois d’affilée depuis 1998. Michelin s’est imposé pour la 3e fois consécutive avec Porsche, après avoir battu le record du tour le plus rapide au Mans avec Toyota.

24H du Mans

Porsche offre une 20e victoire d’affilée à Michelin au Mans

La Porsche 919 Hybrid N°2 de Timo Bernhard, Earl Bamber et Brendon Hartley a remporté la 85e édition des 24 Heures du Mans et offert une 20e victoire consécutive à Michelin sur cette course mythique. L’édition 2017 restera dans les annales pour l’hécatombe qu’il y eût parmi les prototypes hybrides LMP1. Deux prototypes LMP2 (Oreca N°38 et N°13) complètent le podium final. Michelin a signé le triplé en LMGTE Am et livré un superbe duel jusqu’au drapeau à damier en LM GTE Pro.

FIA WEC

Toyota/Michelin en première ligne

Les Toyota TS050 Hybrid/Michelin N°7 et N°8 occuperont la première ligne sur la grille de départ des 24 Heures du Mans 2017. Le Japonais Kamui Kobayashi a signé la pole position et battu le record du tour le plus rapide au Mans en 3min14s791. Des records ont aussi été battus en LMP2 et LMGTE Am.

24H du Mans

La vie d’un pneu Michelin dans les Hunaudières

Les Hunaudières, la ligne droite la plus célèbre du monde des sports mécaniques. Sur ces 5,5 kilomètres de route nationale entre Le Mans et Tours – coupés par deux chicanes depuis 1990 -, les pneumatiques subissent des efforts latéraux et longitudinaux considérables.

Bien plus encore sur Michelin Motorsport.
A Découvrir...

Les chiffres clés de MICHELIN Compétition

Palmarès 2016

FIA Formula E

Courses & développement durable