menu

FIA WRC

Première victoire mondiale pour Ott Tanak !

Après avoir signé son premier podium WRC au Rallye d’Italie-Sardaigne 2012, c’est sur ce même rallye, cinq ans plus tard, que l’Estonien Ott Tanak a remporté son premier rallye mondial au volant d’une Ford Fiesta RS WRC/Michelin. Jari-Matti Latvala (Toyota) et Thierry Neuville (Hyundai) complètent le podium.

FIA WRC

Ogier, puissance 5 au Portugal

Sébastien Ogier (Ford Fiesta RS WRC/Michelin) a remporté sa 40e victoire mondiale et son 5e Rallye du Portugal, égalant le record de Markku Alèn sur cette épreuve. Le Français bat également le record du nombre de points marqués en WRC. Les Hyundai i20 Coupé WRC/Michelin de Thierry Neuville et Dani Sordo complètent le podium.

FIA WRC

Ogier et Michelin : Quatre victoires à Monte-Carlo !

Sébastien Ogier et Julien Ingrassia (Ford Fiesta RS WRC/Michelin) ont remporté leur quatrième Rallye Monte-Carlo consécutif et leur 37e victoire mondiale avec Michelin. L’équipage Ogier/Ingrassia a offert le plus de succès en WRC au manufacturier de pneumatiques français.

Les conditions ont été particulièrement difficiles sur ce 85e Rallye Monte-Carlo, première manche du Championnat du monde des Rallyes FIA 2017, qui ouvrait une nouvelle ère en WRC avec des World Rally Cars plus puissantes et les retours de Toyota et de Citroën dans la série.

Les routes verglacées et enneigées autour de Gap et dans le Haut-Pays niçois ont piégé de nombreux concurrents et compliqué les choix de pneumatiques. Les pilotes Michelin ont utilisé toute la gamme à leur disposition : Pilot Sport super-soft SS5, soft S5, Alpin et Alpin-clouté.

Le rallye a basculé dans l’ES13 quand le pilote belge Thierry Neuville a brisé une suspension de sa Hyundai i20 Coupé/Michelin contre une bordure en béton. Il avait jusque-là remporté cinq épreuves spéciales et comptait 51 secondes d’avance sur Sébastien Ogier.

Le quadruple Champion du monde, qui découvrait quant à lui sa nouvelle Ford Fiesta RS WRC/Michelin, avait concédé une quarantaine de seconde dans un fossé (ES3). Il a hérité de la place de leader avant la dernière étape, et, sur la neige recouvrant le Col du Turini, Sébastien Ogier n’a pas tremblé pour remporter son quatrième Rallye Monte-Carlo d’affilée et offrir une première victoire mondiale à l’écurie britannique M-Sport depuis 2012.

M-Sport aurait même pu envisager le doublé avec Ott Tanak victime d’un problème moteur le dernier jour. L’Estonien est néanmoins parvenu à conserver la 3e place face à Dani Sordo pour une poignée de secondes. Les ennuis de Tanak ont profité au Finlandais Jari-Matti Latvala qui offre une 2e place à Toyota/Michelin pour son retour en WRC depuis 1999. En WRC-2, l’équipe Skoda Motorsport et Michelin ont signé un doublé avec Andreas Mikkelsen et Jan Kopecky.

Sébastien Ogier a remporté sa 37e victoire mondiale avec Michelin, devenant ainsi le plus pourvoyeur de succès de Michelin en WRC devant son compatriote Sébastien Loeb (36) et le Finlandais Tommi Mäkinen (23).

MOTOGP™

MotoGP : Rossi renoue avec la victoire à Assen

Valentino Rossi (Movistar Yamaha MotoGP) a remporté le Motul TT Assen, huitième épreuve du championnat du monde MotoGPTM sur le circuit d’Assen. L’Italien devance son compatriote, Danilo Petrucci (Octo Prama Racing) et Marc Marquez (Repsol Honda Team) sur la ligne d’arrivée.

24H du Mans

24H du Mans : La 20e victoire consécutive de Michelin en chiffres...

Michelin a remporté les 24 Heures du Mans pour la 20e fois d’affilée depuis 1998. Michelin s’est imposé pour la 3e fois consécutive avec Porsche, après avoir battu le record du tour le plus rapide au Mans avec Toyota.

MOTOGP™

MotoGP : direction la cathédrale d’Assen pour le Dutch GP

Au calendrier depuis 1949, Assen, aux Pays-Bas, est le seul circuit à n’avoir jamais quitté le calendrier du Championnat du monde MotoGPTM depuis sa création. Cette année, il accueille le Motul TT Assen, huitième épreuve de la saison.

24H du Mans

Porsche offre une 20e victoire d’affilée à Michelin au Mans

La Porsche 919 Hybrid N°2 de Timo Bernhard, Earl Bamber et Brendon Hartley a remporté la 85e édition des 24 Heures du Mans et offert une 20e victoire consécutive à Michelin sur cette course mythique. L’édition 2017 restera dans les annales pour l’hécatombe qu’il y eût parmi les prototypes hybrides LMP1. Deux prototypes LMP2 (Oreca N°38 et N°13) complètent le podium final. Michelin a signé le triplé en LMGTE Am et livré un superbe duel jusqu’au drapeau à damier en LM GTE Pro.

Bien plus encore sur Michelin Motorsport.
A Découvrir...

Les chiffres clés de MICHELIN Compétition

Palmarès 2016

FIA Formula E

Courses & développement durable