menu

FIA WEC

24 Heures du Mans :Toyota/Michelin domine la Journée Test

Les trois prototypes Toyota TS050 Hybrid/Michelin ont pris les trois premières places du classement de la Journée Test des 24 Heures du Mans 2017. Le Japonais Kamui Kobayashi (Toyota N°7) a battu le temps de la pole position 2016... Michelin a aussi dominé la catégorie LM GTE Pro avec Corvette et Porsche.

FIA WEC

Doublé Toyota/Michelin à Spa

Toyota Gazoo Racing a signé un doublé aux 6 Heures de Spa-Francorchamps 2017 avec la TS050 Hybrid/Michelin N°8 (Buemi/Davidson/Nakajima) et la N°7 Conway/Kobayashi). Doublé aussi pour Ferrari/Michelin en LM GTE Pro avec la N°71 et la N°51.

FIA WEC

Toyota/Michelin en première ligne

Les Toyota TS050 Hybrid/Michelin N°7 et N°8 occuperont la première ligne sur la grille de départ des 24 Heures du Mans 2017. Le Japonais Kamui Kobayashi a signé la pole position et battu le record du tour le plus rapide au Mans en 3min14s791. Des records ont aussi été battus en LMP2 et LMGTE Am.

Le 15 juin 2017 restera une date importante pour Toyota Gazoo Racing. Le constructeur a signé sa 3e pole position aux 24 Heures du Mans, a placé deux prototypes sur la 1ère ligne et a surtout battu le record du tour le plus rapide au Mans qui datait de 1985. Hans-Joachim Stuck avait alors bouclé un tour en 3min14s8 à 251,815 km/h de moyenne sur sa Porsche 962C.

Ce soir, le Japonais Kamui Kobayashi a réalisé 3min14s791 sur les 13,629 km du circuit, soit un tour à 251,888 km/h de moyenne. Son compatriote Kazuki Nakajima a signé 3min17s128 sur la Toyota N°8 qui avait connu un problème moteur en Q2. Les Porsche 919 Hybrid/Michelin N°1 et N°2 partiront de la 2e ligne, la Porsche N°2 s’est immobilisée en bord de piste en fin de séance.

Les records du tour sont tombés dans toutes les catégories, et ont même été battus plusieurs fois en l’espace de quelques minutes. En LMP2, Alex Lynn a bouclé un tour en 3min25s362 sur l’Oreca-Gibson N°26 G-Drive Racing, un chrono plus rapide que la pole position des 24 Heures du Mans 2007. Onze LMP2 ont battu le record établi lors de la Journée Test en 3min28s146

En LM GTE Am, après plusieurs améliorations, Fernando Rees a établi un nouveau record en 3min52s843 sur la Corvette/Michelin N°50 Larbre Competition. Elle sera accompagnée sur la 1ère ligne par l’Aston Martin N°98. Neuf GTE Am sont passées sous le record de 3min54s480 de 2014.

Enfin, c’est en LM GTE Pro que le record du tour a tenu le plus longtemps avant d’être battu par l’Aston Martin N°95, puis par la N°97 pilotée par Darren Turner en 3min50s837. Cette dernière partira en pole devant la Ferrari/Michelin N°51 et l’Aston Martin N°95. Quatre voitures ont amélioré le chrono de référence de 3min51s185 établi l’an passé.

Rendez-vous samedi à 9h00 au circuit des 24 Heures du Mans pour le Warm-up avant le départ qui sera donné à 15h00, par qui ? Mystère...

MOTOGP™

MotoGP : Rossi renoue avec la victoire à Assen

Valentino Rossi (Movistar Yamaha MotoGP) a remporté le Motul TT Assen, huitième épreuve du championnat du monde MotoGPTM sur le circuit d’Assen. L’Italien devance son compatriote, Danilo Petrucci (Octo Prama Racing) et Marc Marquez (Repsol Honda Team) sur la ligne d’arrivée.

24H du Mans

24H du Mans : La 20e victoire consécutive de Michelin en chiffres...

Michelin a remporté les 24 Heures du Mans pour la 20e fois d’affilée depuis 1998. Michelin s’est imposé pour la 3e fois consécutive avec Porsche, après avoir battu le record du tour le plus rapide au Mans avec Toyota.

MOTOGP™

MotoGP : direction la cathédrale d’Assen pour le Dutch GP

Au calendrier depuis 1949, Assen, aux Pays-Bas, est le seul circuit à n’avoir jamais quitté le calendrier du Championnat du monde MotoGPTM depuis sa création. Cette année, il accueille le Motul TT Assen, huitième épreuve de la saison.

24H du Mans

Porsche offre une 20e victoire d’affilée à Michelin au Mans

La Porsche 919 Hybrid N°2 de Timo Bernhard, Earl Bamber et Brendon Hartley a remporté la 85e édition des 24 Heures du Mans et offert une 20e victoire consécutive à Michelin sur cette course mythique. L’édition 2017 restera dans les annales pour l’hécatombe qu’il y eût parmi les prototypes hybrides LMP1. Deux prototypes LMP2 (Oreca N°38 et N°13) complètent le podium final. Michelin a signé le triplé en LMGTE Am et livré un superbe duel jusqu’au drapeau à damier en LM GTE Pro.

Bien plus encore sur Michelin Motorsport.
A Découvrir...

Les chiffres clés de MICHELIN Compétition

Palmarès 2016

FIA Formula E

Courses & développement durable