menu

FIA WEC

Toyota/Michelin en première ligne

Les Toyota TS050 Hybrid/Michelin N°7 et N°8 occuperont la première ligne sur la grille de départ des 24 Heures du Mans 2017. Le Japonais Kamui Kobayashi a signé la pole position et battu le record du tour le plus rapide au Mans en 3min14s791. Des records ont aussi été battus en LMP2 et LMGTE Am.

FIA WEC

24 Heures du Mans :Toyota/Michelin domine la Journée Test

Les trois prototypes Toyota TS050 Hybrid/Michelin ont pris les trois premières places du classement de la Journée Test des 24 Heures du Mans 2017. Le Japonais Kamui Kobayashi (Toyota N°7) a battu le temps de la pole position 2016... Michelin a aussi dominé la catégorie LM GTE Pro avec Corvette et Porsche.

FIA WEC

WEC, Bahreïn : Un doublé d’adieu pour Audi/Michelin

Pour sa dernière course d’Endurance en catégorie Prototypes, Audi a signé un doublé aux 6 Heures de Bahreïn 2016 avec la R18 N°8 (Duval/Di Grassi/Jarvis) et la N°7 (Tréluyer/Lotterer/Fässler). Romain Dumas, Neel Jani et Marc Lieb sont champions du monde d’Endurance 2016. Ferrari/Michelin remporte la Coupe du monde des Constructeurs GT.

Partie en pole position, l’Audi R18/Michelin N°8 a dominé la dernière manche FIA WEC disputée en semi-nocturne sur le circuit Sakhir.

Loïc Duval, Lucas di Grassi et Oliver Jarvis ont remporté leur seconde course de la saison et terminent à la 2e place du championnat Pilotes, à 12,5 points des Champions du monde et vainqueurs des 24 Heures du Mans Romain Dumas, Neel Jani et Marc Lieb.

Leur Porsche/Michelin N°2 a pourtant été retardée de deux tours après un contact en début de course, mais la 5e place de la Toyota Hybrid N°6 n’a pas suffi à Sarrazin/Conway/Kobayashi pour réaliser un hold-up sur le titre mondial Pilotes.

Pour sa dernière course d’une carrière bien remplie, Mark Webber (Porsche/Michelin N°1) est monté sur la 3e marche du podium derrière l’Audi R18/Michelin N°7 (Tréluyer/Lotterer/Fässler) qui a assuré le doublé pour Audi. La marque allemande met un terme à 18 années de présence en Prototypes au cours desquelles elle a remporté 107 victoires avec Michelin.

En LMGTE Pro, la victoire de la Vantage N°95 à Bahreïn offre le titre Teams à Aston Martin Racing et le titre Pilotes à Nicki Thiim et Marco Sorensen.

Les Ferrari/Michelin N°51 (Bruni/Calado) et N°71 (Rigon/Bird) complètent le podium et offrent le titre mondial Constructeurs GT à Ferrari.

En LM GTE Am, Porsche/Michelin a signé un doublé avec la 911 RSR N°88 Abu Dhabi-Proton Racing et la N°78 KCMG. L’Aston Martin/Michelin N°98 a connu un souci moteur. Les titres Teams et Pilotes reviennent à AF Corse et à l’équipage de la Ferrari N°83/Michelin Emmanuel Collard, François Perrodo et Rui Aguas.

Enfin, la catégorie LM P2 a été remporté par l’Oreca-Nissan N°26 G-Drive Racing devant la Ligier-Nissan RGR N°43 et l’Alpine N°36 déjà titrée à Shanghai.

MOTOGP™

MotoGP : Rossi renoue avec la victoire à Assen

Valentino Rossi (Movistar Yamaha MotoGP) a remporté le Motul TT Assen, huitième épreuve du championnat du monde MotoGPTM sur le circuit d’Assen. L’Italien devance son compatriote, Danilo Petrucci (Octo Prama Racing) et Marc Marquez (Repsol Honda Team) sur la ligne d’arrivée.

24H du Mans

24H du Mans : La 20e victoire consécutive de Michelin en chiffres...

Michelin a remporté les 24 Heures du Mans pour la 20e fois d’affilée depuis 1998. Michelin s’est imposé pour la 3e fois consécutive avec Porsche, après avoir battu le record du tour le plus rapide au Mans avec Toyota.

MOTOGP™

MotoGP : direction la cathédrale d’Assen pour le Dutch GP

Au calendrier depuis 1949, Assen, aux Pays-Bas, est le seul circuit à n’avoir jamais quitté le calendrier du Championnat du monde MotoGPTM depuis sa création. Cette année, il accueille le Motul TT Assen, huitième épreuve de la saison.

24H du Mans

Porsche offre une 20e victoire d’affilée à Michelin au Mans

La Porsche 919 Hybrid N°2 de Timo Bernhard, Earl Bamber et Brendon Hartley a remporté la 85e édition des 24 Heures du Mans et offert une 20e victoire consécutive à Michelin sur cette course mythique. L’édition 2017 restera dans les annales pour l’hécatombe qu’il y eût parmi les prototypes hybrides LMP1. Deux prototypes LMP2 (Oreca N°38 et N°13) complètent le podium final. Michelin a signé le triplé en LMGTE Am et livré un superbe duel jusqu’au drapeau à damier en LM GTE Pro.

Bien plus encore sur Michelin Motorsport.
A Découvrir...

Les chiffres clés de MICHELIN Compétition

Palmarès 2016

FIA Formula E

Courses & développement durable