menu

FIA WRC

Première victoire mondiale pour Ott Tanak !

Après avoir signé son premier podium WRC au Rallye d’Italie-Sardaigne 2012, c’est sur ce même rallye, cinq ans plus tard, que l’Estonien Ott Tanak a remporté son premier rallye mondial au volant d’une Ford Fiesta RS WRC/Michelin. Jari-Matti Latvala (Toyota) et Thierry Neuville (Hyundai) complètent le podium.

FIA WRC

Ogier, puissance 5 au Portugal

Sébastien Ogier (Ford Fiesta RS WRC/Michelin) a remporté sa 40e victoire mondiale et son 5e Rallye du Portugal, égalant le record de Markku Alèn sur cette épreuve. Le Français bat également le record du nombre de points marqués en WRC. Les Hyundai i20 Coupé WRC/Michelin de Thierry Neuville et Dani Sordo complètent le podium.

FIA WRC

WRC, Australie : La fin d’un chapitre

La dernière apparition officielle des World Rally Cars actuelle, le départ de Volkswagen Motorsport après quatre couronnes mondiales, le titre de vice-champion du monde 2016, celui de champion WRC-2... Le Rallye d’Australie 2016 marquera l’histoire du FIA WRC.

C’est donc en Australie que se conclut la saison mondiale des rallyes 2016. Cette épreuve s’annonce émouvante à plus d’un titre. Elle marque tout d’abord la fin de l’ère des World Rally Cars 1.6L turbo apparues en 2011 qui seront remplacées par des modèles plus puissants et encore plus impressionnants en 2017.

Au cours de ce lustre, Volkswagen Motorsport et les Polo R WRC ont remporté quatre titres mondiaux et 42 victoires avec Michelin. Pour ses adieux au WRC, le constructeur allemand visera à décrocher un nouveau succès, le 4e consécutif en Australie, avec soit Sébastien Ogier, qui deviendrait ainsi le pilote le plus victorieux du WRC avec Michelin, soit Jari-Matti Latvala ou Andreas Mikkelsen tous deux en lice pour une place sur le podium final du championnat.

La bagarre pour le titre de vice-champion du monde sera l’une des attractions sportives du week-end. Andreas Mikkelsen et les trois pilotes Hyundai/Michelin Thierry Neuville, Hayden Paddon et Dani Sordo se tiennent en 24 points et peuvent encore prétendre à la 2e place finale, alors que Latvala peut espérer finir sur le podium.

Le titre de Champion du monde WRC-2 se jouera également ce week-end en Australie, mais ce sera une bataille à distance. Les leaders Teemu Suninen et Elfyn Evans n’étant pas du voyage, le pilote officiel Skoda Motorsport/Michelin Esapekka Lappi jouera son va-tout à l’autre bout du monde.

Depuis 2011, le Rallye d’Australie est basé à Coffs Harbour (Nouvelle Galles du Sud), sur la côte est du pays-continent. Le parcours est très varié avec des pistes étroites et techniques en forêt et des sections plus larges et rapides. La poussière, et donc le balayage, sont omniprésents ; l’ordre des départs est souvent au cœur des conversations.

Le parcours 2016 compte 23 spéciales. La plus attendue sera évidemment Nambucca (50,80 km) à disputer deux fois samedi.

MOTOGP™

MotoGP : Rossi renoue avec la victoire à Assen

Valentino Rossi (Movistar Yamaha MotoGP) a remporté le Motul TT Assen, huitième épreuve du championnat du monde MotoGPTM sur le circuit d’Assen. L’Italien devance son compatriote, Danilo Petrucci (Octo Prama Racing) et Marc Marquez (Repsol Honda Team) sur la ligne d’arrivée.

24H du Mans

24H du Mans : La 20e victoire consécutive de Michelin en chiffres...

Michelin a remporté les 24 Heures du Mans pour la 20e fois d’affilée depuis 1998. Michelin s’est imposé pour la 3e fois consécutive avec Porsche, après avoir battu le record du tour le plus rapide au Mans avec Toyota.

MOTOGP™

MotoGP : direction la cathédrale d’Assen pour le Dutch GP

Au calendrier depuis 1949, Assen, aux Pays-Bas, est le seul circuit à n’avoir jamais quitté le calendrier du Championnat du monde MotoGPTM depuis sa création. Cette année, il accueille le Motul TT Assen, huitième épreuve de la saison.

24H du Mans

Porsche offre une 20e victoire d’affilée à Michelin au Mans

La Porsche 919 Hybrid N°2 de Timo Bernhard, Earl Bamber et Brendon Hartley a remporté la 85e édition des 24 Heures du Mans et offert une 20e victoire consécutive à Michelin sur cette course mythique. L’édition 2017 restera dans les annales pour l’hécatombe qu’il y eût parmi les prototypes hybrides LMP1. Deux prototypes LMP2 (Oreca N°38 et N°13) complètent le podium final. Michelin a signé le triplé en LMGTE Am et livré un superbe duel jusqu’au drapeau à damier en LM GTE Pro.

Bien plus encore sur Michelin Motorsport.
A Découvrir...

Les chiffres clés de MICHELIN Compétition

Palmarès 2016

FIA Formula E

Courses & développement durable