menu

FIA Formula E

ePrix Mexico City : Victoire surprise pour di Grassi

Le Brésilien Lucas di Grassi (Abt Schaeffler Audi Sport) a remporté une victoire inattendue sur le circuit Hermanos Rodriguez à l’issue d’un ePrix chaotique. Il devance Jean-Eric Vergne (Techeetah) et Sam Bird (DS Virgin).

FIA Formula E

FIA FORMULA E (Marrakech) : Buemi (Renault e.dams) déjà loin devant

Avec leurs nouveaux succès dans les rues Marrakech, Renault e.Dams et son pilote suisse Sébastien Buemi ont conforté leur avance au classement général. Au Maroc, le championnat FIA Formula E s’est aussi fait porte-parole d’une meilleure façon d’avancer…

FIA Formula E

ePrix Buenos Aires : Hat-trick pour Buemi

Après Hong Kong et Marrakesh, Sébastien Buemi (Renault e.Dams) a remporté son troisième ePrix d’affilée sur le Circuito Puerto Madero de Buenos Aires (Argentine). Il a devancé Jean-Eric Vergne (Techeetah) et Lucas di Grassi (Abt Schaeffler Audi Sport).

La Formula E 2016/2017 a repris ce week-end à Buenos Aires, sur le circuit de Puerto Madero (2,480 km) utilisé pour la 3e année consécutive par le championnat de monoplaces électriques.

Qualifié pour la 1ère fois en pole position, le Brésilien Lucas di Grassi a pris le meilleur départ sur une piste chauffée à 35°C, avant de céder la 1ère place à Jean-Eric Vergne au 3e tour, puis à Sébastien Buemi quelques minutes plus tard.

Le pilote Renault e.Dams a augmenté son avance au fil des tours avant le changement de voitures effectué au 20e tour pour les leaders. Le Suisse a ensuite stabilisé l’écart avec ses poursuivants pour remporter son 3e ePrix consécutif et conforté sa place de leader au championnat Pilotes.

Jean-Eric Vergne a signé son plus beau résultat de la saison en coupant la ligne d’arrivée en 2e position devant Lucas di Grassi. Le Brésilien est revenu sur le podium en seconde partie de course, après avoir doublé Nicolas Prost (Renault e.Dams) au 24e tour, lequel était ressorti des stands en 3e position.

Nelson Piquet Jr (NextEV NIO) complète le top-five devant Loïc Duval (Faraday Future Dragon Racing) remonté de la 14e à la 6e place finale. Le meilleur tour en course (1min09s467) a été signé par Felix Rosenqvist (Mahindra Racing) en toute fin d’épreuve, alors que le vainqueur sortant Sam Bird (DS Virgin Racing) a terminé sa course dans le mur.

Les pneus Michelin Pilot Sport EV2 ont démontré toutes leurs performances et leur longévité sur l’un des circuits les plus rapides de la saison (120,3 km/h de moyenne) où le temps de la pole position et celui du meilleur tour en course ont été améliorés par rapport à 2016.

Prochain ePrix à Mexico City le 1er avril.

MOTOGP™

MotoGP : cap sur Austin

Après le Qatar et l’Argentine, le championnat du monde MotoGPTM fait escale aux Etats-Unis sur le Circuit Of The Americas à Austin pour la troisième manche de la saison, le Red Bull Grand Prix of The Americas. 

FIA WEC

Toyota/Michelin gagne à Silverstone

Après 2014, Toyota Gazoo Racing et Michelin ont remporté leur seconde victoire aux 6 Heures de Silverstone avec la Toyota TS050 Hybrid N°8 (Buemi/Davidson/Nakajima) devant les Porsche N°2 (Bernhard/Bamber/Hartley) et N°1 (Jani/Lotterer/Tandy). Michelin a remporté les trois catégories où la marque était représentée.

MOTOGP™

MotoGP : deuxième victoire consécutive de Viñales

Maverick Viñales (Movistar Yamaha MotoGP) s’est imposé à Termas de Rio Hondo lors du Grand Prix d’Argentine, deuxième épreuve du championnat MotoGPTM et signe ainsi sa deuxième victoire consécutive après son succès il y a deux semaines au Qatar. Valentino Rossi (Movistar Yamaha MotoGP) et Cal Crutchlow (LCR Honda) complètent le podium.

FIA WRC

Au tour de Neuville (Hyundai/Michelin)

Thierry Neuville et Hyundai Motorsport ont remporté le Tour de Corse 2017. Le Belge est le quatrième vainqueur différent en quatre rallyes mondiaux disputés cette saison. Michelin a remporté son 25e Tour de Corse avec un 11e constructeur automobile depuis 1973.

Bien plus encore sur Michelin Motorsport.
A Découvrir...

Les chiffres clés de MICHELIN Compétition

Palmarès 2016

Courses & développement durable