menu

Une décennie d’innovations et de victoires pour Michelin

Moto, Rallye, Endurance, Formula E… Au cours de cette dernière décennie, Michelin a remporté plus de 300 victoires mondiales grâce à des pneumatiques toujours plus performants, constants, efficients et désormais connectés.

Retour gagnant de Michelin en championnat du monde FIM d’Endurance

Michelin a signé un retour remarqué en championnat du monde FIM d’Endurance en remportant la catégorie Superstock avec l’équipe Moto Ain lors de la manche d’ouverture de la saison 2019/2020 sur le circuit du Castellet pour la 83ème édition du Bol d’Or dans des conditions dantesques.

1979 : Les premiers titres de Michelin en Formule Un

Il y a 40 ans, Michelin remportait ses premiers titres en Championnat du monde de Formule Un avec Ferrari et le Sud-Africain Jody Scheckter. Cette année-là, le manufacturier de pneus français avait aussi contribué au premier succès de Renault et de la technologie à moteur turbo en F1.

La saison 1979 s’est achevée le 7 octobre aux Etats-Unis, sur le circuit de Watkins Glen, où le Canadien Gilles Villeneuve a offert une sixième victoire à la Ferrari 312 T4 chaussée de pneumatiques Michelin et décroché le titre de vice-champion.

Le titre mondial, lui, avait été attribué un mois plus tôt à son équipier Jody Scheckter, sur l’Autodromo di Monza, à l’issue d’un Grand Prix d’Italie historique que le Sud-Africain avait remporté au volant de sa Ferrari/Michelin devant des milliers de tifosi venus assister au 300e GP de la Scuderia.

Cette troisième victoire de la saison (Belgique, Monaco, Monza), ainsi que trois deuxièmes places, lui avaient permis de remporter son premier et unique titre mondial avant terme, d’assurer un sixième sacre à Ferrari chez les Constructeurs et d’offrir à Michelin ses premiers titres en F1, deux ans seulement après ses débuts dans la discipline.

« Après cinq victoires en 1978 et six en 1979 avec Ferrari, c’était la consécration pour la technologie radiale de Michelin » se souvient Pierre Dupasquier, alors Directeur de Michelin Compétition, « Pourtant cette Ferrari 312 T4 dépourvue d’effet de sol n’aidait pas beaucoup les pneumatiques sur les circuits rapides ! Et dire que dans une interview, mon homologue de GoodYear avait déclaré que jamais le pneu radial ne serait titré en F1…»

Cette année 1979 fut aussi marquée par la première victoire de Renault – avec Michelin – en Championnat du monde de Formule Un, un an après le succès des deux partenaires aux 24 Heures du Mans.

Après bien des désillusions depuis le Grand Prix de Grande-Bretagne 1977, la Renault R10 à moteur turbo a enfin trouvé le chemin du succès le 1er juillet 1979 sur le circuit de Dijon-Prenois, grâce à Jean-Pierre Jabouille.

Une première victoire remportée à l’issue d’un Grand Prix de France resté dans les annales pour le fantastique duel entre la Ferrari de Gilles Villeneuve et la Renault de René Arnoux pour la 2e place.

« J’ai tremblé jusqu’au bout car le moteur Renault n’était pas très fiable et les deux furieux, derrière roulaient roues dans roues sur des F1 fatiguées qui n’avaient pratiquement plus de freins. Finalement, ça s’est bien terminé, et par un podium 100% Michelin. »

Outre la victoire d’une Ferrari à Watkins Glen en Formule Un, ce dimanche 7 octobre 1979 a également vu le triomphe d’une Lancia Stratos au Rallye Sanremo, en Championnat du monde des Rallyes, elle aussi sur pneumatiques Michelin.

Quarante ans plus tard, Michelin est toujours engagé en motorsport avec les mêmes valeurs et la même volonté d’innover. Michelin n’est plus présent en Formule Un et privilégie les disciplines davantage tournées vers la mobilité durable et celles qui mettent en exergue la performance dans la durée des pneumatiques.

FIA WRC

FIA WRC - Rallye Monte-Carlo - Racecard

Le WRC est de retour avec le Rallye du Monte-Carlo. Cliquez sur la photo pour télécharger notre racecard du rallye le plus exigeant du championnat au niveau des pneumatiques !

FIA Formula E

Max Günther remporte l’E-Prix de Santiago

Maximilian Gunther a remporté sa première victoire en Formula E dans les rues de Santiago du Chili au volant de sa monoplace électrique BMW iFE.20 chaussée de pneumatiques Michelin Pilot Sport.

FIA WEC

Doublé Toyota/Michelin à Bahreïn

Toyota Gazoo Racing a dominé la dernière course de la décennie en signant un doublé aux 8 Heures de Bahreïn avec la Toyota TS050 Hybrid/Michelin N°7 (Conway/Kobayashi/Lopez) et la N°8 (Buemi/Nakajima/Hartley). Michelin a remporté les quatre catégories avec l’Oreca-Gibson N°22 United Autosports en LMP2, l’Aston Martin N°95 en LMGTE Pro et la Porsche N°57 en LMGTE Am.

FIA WRC

Monte-Carlo 1966 : Citroën et Michelin vainqueurs d’un autre duel…

En 1966, Ford est parvenu à battre l’ogre Ferrari aux 24 Heures du Mans. Ce duel est magnifiquement raconté dans le film de James Mangold « Le Mans 1966 » avec Matt Damon et Christian Bale. Plus tôt dans l’année, Citroën et Michelin étaient sortis vainqueurs d’un autre duel sur une épreuve tout aussi mythique, le Rallye Monte-Carlo.

Bien plus encore sur Michelin Motorsport.
A Découvrir...

Les chiffres clés de MICHELIN Compétition

Michelin Le Mans Cup

MICHELIN Le Mans Cup

Palmarès 2019