menu

24H du Mans

Toyota triomphe avec Michelin au Mans.

La 20e tentative fut la bonne pour Toyota qui a enfin remporté les 24 Heures du Mans,  avec le double Champion du monde de F1, Fernando Alonso, et ses équipiers Sébastien Buemi et Kazuki Nakajima (Toyota TS050 Hybrid N°8). Toyota Gazoo Racing a même signé un doublé avec Conway/Lopez/Kobayashi.  Michelin en délivrant des performances gagnantes, jusqu’à la ligne d’arrivée, signe sa 21ème victoire consécutive au Mans depuis 1998. En LM GTE Pro et Am, Porsche et Michelin ont dominé avec la N°92 (Christensen/Vanthoor/Estre) et la N°77 (Campbell/Ried/Andlauer).

24H du Mans

Les Toyota/Michelin solides leaders

Les Toyota TS050 Hybrid/Michelin ont passé sans encombre la nuit des 24 Heures du Mans et comptent 9 tours d’avance sur leurs concurrentes. La N°8 (Nakajima/Buemi/Alonso) a repris la tête au petit jour. Il n’y a eu aucun changement parmi les leaders LM P2 (Oreca 26), LM GTE Pro (Porsche/Michelin 92) et LM GTE Am (Porsche/Michelin 77) depuis hier soir.

24H du Mans

1998 – 2018 : Objectif 20 ans de succès au Mans pour Michelin

Depuis 1998, Michelin a remporté toutes les éditions des 24 Heures du Mans avec ses partenaires Audi, Porsche, Peugeot, BMW et Bentley, soit 21 victoires consécutives, un record. Michelin souhaite boucler ces deux décennies par un nouveau succès grâce à une gamme de pneumatiques alliant performance et longévité. Michelin a dominé les quatre catégories lors de la Journée Test.

« A partir de cette année, le règlement sportif des 24 Heures du Mans autorise le changement de pneumatiques pendant le ravitaillement en carburant », explique Jérôme Mondain, Manager du programme Endurance chez Michelin Motorsport. « Chaque changement de pneus sera donc moins chronophage, ce qui pourrait inciter les teams à remplacer leurs gommes plus souvent. »

« Néanmoins, chaque voiture dispose d’un quota de pneus pour la course et devra donc au minimum doubler ou tripler les relais », poursuit Jérôme Mondain. « Nous proposons à nos partenaires des pneumatiques capables de quintupler les relais en LM P1, quadrupler en LM P2 et tripler en LM GTE, sans perte de performance et en toute sécurité. Libre à eux, ensuite, de définir leur propre stratégie de course. »

Cette année encore, Michelin équipe toutes les voitures de la catégorie-reine LM P1, dont huit nouveaux prototypes thermiques venus défier l’équipe officielle Toyota Gazoo Racing et ses deux TS050 Hybrid. « Les pneus des hybrides et des thermiques sont différents car les caractéristiques techniques sont différentes. Les hybrides sont des 4-roues motrices, alors que les thermiques sont des propulsions. La répartition des masses est différente également. En revanche, le règlement nous impose d’équiper toutes les LM P1 thermiques avec les mêmes produits. »

En catégorie LM GTE Pro, pas moins de six marques automobiles se disputeront la victoire : Porsche, Ford, Ferrari, Corvette, Aston Martin et BMW. Toutes ont choisi Michelin pour les accompagner dans ce grand défi des 24 Heures. Porsche et Ford engagent chacun quatre voitures pour contrer Ferrari, Aston Martin et Corvette qui ont déjà triomphé dans la Sarthe. BMW est de retour au Mans avec deux nouvelles M8. En LM GTE Am, Michelin équipe les 13 concurrents engagés parmi lesquels Porsche, Ferrari et Aston Martin se disputeront la victoire.

La concurrence sera encore une fois très rude en LM P2 où un quart seulement des prototypes est chaussé par Michelin. « Nous effectuons notre grand retour dans cette catégorie en championnat FIA WEC. Pour cela, nous avons développé une toute nouvelle gamme de pneumatiques basée sur la performance et la constance », indique Jérôme Mondain.

La Journée Test, organisée le 3 juin sur le grand circuit de la Sarthe (13,626 km), a permis aux 60 concurrents, et à Michelin, de prendre leurs marques. Au volant de la Toyota TS050 Hybrid/Michelin N°8, Fernando Alonso a signé le meilleur tour en 3min19s066, 614 millièmes de seconde devant le prototype thermique Rebellion/Michelin N°3, ce qui laisse augurer d’une course passionnante en tête. Porsche/Michelin a dominé les catégories LM GTE Pro et Am, alors que deux prototypes Oreca-Gibson/Michelin ont réalisé les meilleurs chronos en LM P2.

Rendez-vous mercredi 13 et jeudi 14 juin pour les essais libres et qualificatifs des 24 Heures du Mans 2018 dont le départ sera donné par la star du tennis Rafael Nadal samedi 16 juin à 15h00.

FIA Formula E

Première victoire de BMW/Michelin en Formula E !

Le Portugais Antonio Felix da Costa et l’équipe BMW I Andretti Motorsport ont remporté la première manche de Formula E 2018/2019 sur le circuit de Dariyah (Arabie Saoudite). Jean-Eric Vergne (DS Techeetah/Michelin) et Jérôme d’Ambrosio (Mahindra Racing/Michelin) complètent le podium.

FIA Formula E

ABB Formula E - Ad Diriyah ePrix - Racecard

Tout ce que vous devez savoir au sujet de l'ePrix de Ad Diriyah en téléchargeant notre racecard.Cliquez sur la photo pour la télécharger. 

Les dernières décisions du Conseil Mondial de la FIA

Le Conseil Mondial de la FIA s’est réuni à Saint-Pétersbourg (Russie) le 5 décembre 2018. Plusieurs décisions concernant les championnats WEC, WRC et Formula E, dans lesquels Michelin est engagé, ont été entérinées.

MOTOGP™

MotoGP™ : Andrea Dovizioso (Ducati Team / Michelin) s’impose à Valence

Andrea Dovizioso a terminé la saison 2018 du championnat du monde MotoGPTM comme il l’avait commencé au Qatar par une victoire à l’issue d’une course, en deux actes, marquée par un drapeau rouge dû aux fortes pluies. L’Italien a devancé Alex Rins (Team SUZUKI ECSTAR / Michelin) et Pol Espargaro (Red Bull KTM Factory Racing / Michelin).  

Bien plus encore sur Michelin Motorsport.
A Découvrir...

Les chiffres clés de MICHELIN Compétition

Michelin Le Mans Cup

MICHELIN Le Mans Cup

Palmarès 2018