menu

24H du Mans

Toyota triomphe avec Michelin au Mans.

La 20e tentative fut la bonne pour Toyota qui a enfin remporté les 24 Heures du Mans,  avec le double Champion du monde de F1, Fernando Alonso, et ses équipiers Sébastien Buemi et Kazuki Nakajima (Toyota TS050 Hybrid N°8). Toyota Gazoo Racing a même signé un doublé avec Conway/Lopez/Kobayashi.  Michelin en délivrant des performances gagnantes, jusqu’à la ligne d’arrivée, signe sa 21ème victoire consécutive au Mans depuis 1998. En LM GTE Pro et Am, Porsche et Michelin ont dominé avec la N°92 (Christensen/Vanthoor/Estre) et la N°77 (Campbell/Ried/Andlauer).

24H du Mans

Les Toyota/Michelin solides leaders

Les Toyota TS050 Hybrid/Michelin ont passé sans encombre la nuit des 24 Heures du Mans et comptent 9 tours d’avance sur leurs concurrentes. La N°8 (Nakajima/Buemi/Alonso) a repris la tête au petit jour. Il n’y a eu aucun changement parmi les leaders LM P2 (Oreca 26), LM GTE Pro (Porsche/Michelin 92) et LM GTE Am (Porsche/Michelin 77) depuis hier soir.

24H du Mans

24 Heures du Mans : Carton plein pour Michelin à la Journée Test

Michelin a dominé les quatre catégories lors de la Journée Test des 24 Heures du Mans 2018. En LM P1, Fernando Alonso a fait sensation a signant le meilleur chrono sur la Toyota TS050 Hybrid/Michelin N°8. Porsche et Michelin ont dominé en LM GTE Pro et Am et le prototype Oreca-Gibson/Michelin N°31 a réalisé le meilleur temps en LM P2. Rendez-vous mercredi 13 juin pour les essais libres et qualificatifs.

02618001_02618001__AV_0589

Organisée deux semaines avant la course, la Journée Test marque le départ de la folle « Quinzaine du Mans ». Elle permet surtout aux 60 concurrents invités d’évoluer sur le grand circuit des 24 Heures (13,626 km), un circuit atypique car non permanent, composé à plus de 80% de routes ouvertes à la circulation le reste de l’année.

Cette Journée Test est donc cruciale pour les ingénieurs, pilotes et pneumaticiens qui ont ainsi l’opportunité de définir les réglages des véhicules, de découvrir la piste, de simuler différentes stratégies de relais pour la course... Car la prochaine fois que les voitures entreront en piste, ce sera directement pour les essais libres suivis des qualifications...

Les conditions ont été clémentes sur ces huit heures de roulage. Le meilleur tour a été signé par le pilote de F1 Fernando Alonso sur la Toyota TS050 Hybrid/Michelin N°8 en 3min19s066 devant le prototype thermique Rebellion/Michelin N°3 (Mathias Beche) à seulement 614 millièmes de seconde. La Toyota N°7 est à moins d’une seconde de la N°8. Les performances ont été relativement proches entre prototypes hybrides et thermiques.

02618001_02618001_AV1_9234

Porsche et Michelin ont dominé les deux catégories Le Mans Grand Tourisme. Chez les Pro, les Porsche 911 RSR N°93 et N°91 ont devancé les quatre Ford GT/Michelin. Le meilleur tour a été réalisé par Patrick Pilet en 3min52s551, soit deux secondes plus vite qu’à la Journée Test 2017. Chez les Am, c’est la Porsche/Michelin N°77 du Dempsey-Proton Racing qui a devancé de moins d’une seconde deux Ferrari 488 GTE/Michelin.

02618001__20I7521

Cette année, Michelin est de retour dans la catégorie LM P2 en championnat FIA WEC avec une nouvelle gamme de pneumatiques. Face à une concurrence très relevée, Michelin a réalisé les deux meilleurs chronos de la Journée Test avec les prototypes Oreca07-Gibson Dragonspeed N°31 et IDEC Sport N°48. Nathanaël Berthon a bouclé le tour le plus rapide en 3min27s228 devant son compatriote Paul-Loup Chatin (3min27s252), deux chronos plus rapides que l’an passé à la Journée Test.

Rendez-vous mercredi 13 juin pour les essais libres et la première séance qualificative. Le départ de la 86e édition des 24 Heures du Mans sera donné samedi 16 juin à 15h00.

MOTOGP™

MotoGP™ : Marc Márquez (Repsol Honda Team / Michelin) triomphe à Sepang

Marc Márquez a remporté le Shell Malaysia Motorcycle Grand Prix, avant dernière épreuve du championnat du monde MotoGPTM sur le circuit de Sepang. Le champion du monde 2018 a devancé Alex Rins (Team SUZUKI ECSTAR / Michelin) et Johann Zarco (Monster Yamaha Tech 3 / Michelin). Cette nouvelle victoire de Márquez permet à Honda d’enlever le titre constructeur.

MOTOGP™

MotoGP™ - Shell Malaysia Motorcycle Grand Prix - Racecard

Tout ce que vous devez savoir au sujet du Shell Malaysia Motorcycle Grand Prix et de notre allocation pneumatique.Cliquez sur la photo pour télécharger la racecard.

FIA WRC

Loeb, Citroën et Michelin renouent avec le succès

Sébastien Loeb (Citroën/Michelin) a remporté sa 79e victoire en Championnat du monde des Rallyes FIA, plus de cinq ans après son dernier succès. Il devance Sébastien Ogier (Ford/Michelin) qui reprend les rênes du championnat et le Gallois Elfyn Evans. Les titres mondiaux 2018 Pilotes et Constructeurs se joueront en Australie. Triplé Michelin en WRC2 avec le groupe Volkswagen.

MOTOGP™

MotoGP™ : Maverick Viñales (Movistar Yamaha MotoGP / Michelin) et Yamaha renouent avec la victoire en Australie

Maverick Viñales a remporté le Michelin® Australian Motorcycle Grand Prix, 17ème épreuve du championnat du monde MotoGPTM à Phillip Island à l’issue d’une course sensationnelle. Il a devancé Andrea Iannone (Ecstar Suzuki Team / Michelin) et Andrea Dovizioso (Ducati Team / Michelin). On retrouve trois constructeurs différents sur le podium.

Bien plus encore sur Michelin Motorsport.
A Découvrir...

Les chiffres clés de MICHELIN Compétition

Michelin Le Mans Cup

MICHELIN Le Mans Cup

Palmarès 2017