menu

FIA WEC

Doublé Toyota/Michelin à Bahreïn

Toyota Gazoo Racing a dominé la dernière course de la décennie en signant un doublé aux 8 Heures de Bahreïn avec la Toyota TS050 Hybrid/Michelin N°7 (Conway/Kobayashi/Lopez) et la N°8 (Buemi/Nakajima/Hartley). Michelin a remporté les quatre catégories avec l’Oreca-Gibson N°22 United Autosports en LMP2, l’Aston Martin N°95 en LMGTE Pro et la Porsche N°57 en LMGTE Am.

FIA WEC

29 champions d’Endurance entrent au FIA Hall of Fame

Après la Formule Un et le Rallye, l’Endurance a été mise à l’honneur par la Fédération Internationale de l’Automobile (FIA) qui a intronisé 29 pilotes de légende au Hall of Fame lors d’une cérémonie organisée le 2 décembre 2019 à Paris, en partenariat avec Michelin.

FIA WEC

Coup double pour la Toyota/Michelin N°8 à Spa

Victorieuse en 2018, la Toyota TS050 Hybrid/Michelin N°8 (Buemi/Nakajima/Alonso) a remporté une édition 2019 des 6 Heures de Spa-Francorchamps marquée par des conditions météo épouvantables. La course fut interrompue à plusieurs reprises par la grêle et la neige. La Rebellion/Michelin N°3 (Berthon/Laurent/Menezes) et la BR1-AER/Michelin N°11 (Aleshin/Petrov/Vandoorne) complètent le podium. Michelin a gagné en LMP2 avec l’Oreca-Gibson Dragonspeed N°31 (Maldonado/Gonzalez/Davidson), en LMGTE Am avec la Porsche N°77 Dempsey-Proton (Ried/Pera/Campbell) et LMGTE Pro avec l’Aston Martin N°97 (Martin/Lynn). Toyota/Michelin est officieusement Champion du monde Constructeurs. Porsche et l’équipage de la N°92 (Christensen/Estre) sont officieusement Champions du monde Constructeurs et Pilotes GT avec Michelin.

La première demi-heure a résumé à elle seule ces 6 Heures de Spa-Francorchamps 2019 avec un départ sur une piste sèche, une pluie diluvienne trois tours plus tard, puis la grêle et la neige ! Vingt minutes plus tard, le soleil avait séché le circuit… Et il en fut ainsi jusqu’au drapeau à damier brandi 10 minutes avant terme sous une pluie battante…

Toute la gamme des pneumatiques Michelin fut utilisée, des slicks aux pneus intermédiaires en passant par les « wet » et « full wet ». Les partenaires de Michelin (31 des 35 voitures) ont pu compter sur la polyvalence des pneus lors des fréquents changements de conditions, et sur leur mise en régime rapide lors des relances après les cinq périodes de Safety-Car et Full Course Yellow, pour remporter les quatre catégories.

En LMP1, la Toyota N°7 qualifiée en pole position a perdu une dizaine de minutes à son box (problème de système hybride) avant la mi-course. La Toyota TS050/Michelin N°8 de Sébastien Buemi, Kazuki Nakajima et Fernando Alonso avait donc une voie royale pour remporter sa 4e victoire de la saison. Toyota/Michelin est d’ores et déjà assuré du titre mondial Constructeurs 2018/2019

Michelin a brillé quelles que soient les conditions en LMP2, une catégorie ô combien concurrentielle entre pneumaticiens. Giedo Van Der Garde (Dallara-Gibson N°29) a réussi une superbe manœuvre au Raidillon pour prendre la tête au 1er tour. L’Alpine-Gibson/Michelin N°36 en a ensuite mené l’épreuve avant d’être doublée par Pastor Maldonado (Oreca-Gibson/Michelin N°31) sous une pluie battante.

6h

En LMGTE Pro, les quatre marques (Aston Martin, Ford, Porsche, Ferrari) ont chacune occupé la tête de l’épreuve en fonction des arrêts aux stands, des stratégies de pneumatiques et des conditions de piste. L’Aston Martin/Michelin N°97 et son équipage Maxime Martin/Alex Lynn fut sans doute les plus performants sous la pluie et ont remporté leur première victoire de la saison. La Ferrari/Michelin N°51 (Calado/Pier Guidi) a fini à moins d’une seconde devant les deux Porsche 911 RSR/Michelin officielles qui offrent le titre mondial Constructeurs GT à Porsche avant les 24 Heures du Mans. L’équipage de la N°92, Kevin Estre et Michael Christensen est assuré du titre de champion du monde Pilotes.

6h2

Nouvelle victoire de la Porsche/Michelin N°77 Dempsey-Proton Racing en LMGTE Am, tandis que l’Aston Martin/Michelin N°98 a longtemps mené l’épreuve. L’Aston Martin/Michelin TF Sport N°90 et la Ferrari/Michelin Clearwater Racing N°61 complètent le podium spadois.

6h3

Ces 6 Heures de Spa-Francorchamps copieusement arrosées ont servi de répétition générale aux 24 Heures du Mans 2019, la grande finale de la Super Saison FIA WEC, qui se déroulera les 15/16 juin 2019.

FIA WRC

FIA WRC - Rallye Monte-Carlo - Racecard

Le WRC est de retour avec le Rallye du Monte-Carlo. Cliquez sur la photo pour télécharger notre racecard du rallye le plus exigeant du championnat au niveau des pneumatiques !

FIA Formula E

Max Günther remporte l’E-Prix de Santiago

Maximilian Gunther a remporté sa première victoire en Formula E dans les rues de Santiago du Chili au volant de sa monoplace électrique BMW iFE.20 chaussée de pneumatiques Michelin Pilot Sport.

Une décennie d’innovations et de victoires pour Michelin

Moto, Rallye, Endurance, Formula E… Au cours de cette dernière décennie, Michelin a remporté plus de 300 victoires mondiales grâce à des pneumatiques toujours plus performants, constants, efficients et désormais connectés.

FIA WRC

Monte-Carlo 1966 : Citroën et Michelin vainqueurs d’un autre duel…

En 1966, Ford est parvenu à battre l’ogre Ferrari aux 24 Heures du Mans. Ce duel est magnifiquement raconté dans le film de James Mangold « Le Mans 1966 » avec Matt Damon et Christian Bale. Plus tôt dans l’année, Citroën et Michelin étaient sortis vainqueurs d’un autre duel sur une épreuve tout aussi mythique, le Rallye Monte-Carlo.

Bien plus encore sur Michelin Motorsport.
A Découvrir...

Les chiffres clés de MICHELIN Compétition

Michelin Le Mans Cup

MICHELIN Le Mans Cup

Palmarès 2019