FIA Formula E

Un doublé Mercedes-Benz/Michelin pour conclure

Le championnat ABB de Formula E 2019/2020 s’est conclu par une 69e victoire de Michelin, partenaire-fondateur de ce championnat réservé aux véhicules électriques. Le Portugais Antonio Felix da Costa et l’équipe DS Techeetah avaient été titrés avant ce dernier ePrix remporté par Stoffel Vandoorne sur Mercedes-Benz/Michelin.

FIA Formula E

Da Costa et DS Techeetah champions 2019/2020 avec Michelin*

Un doublé des DS E-TENSE FE 20/Michelin de Vergne et Da Costa sur le 4e ePrix de Berlin a offert le titre Constructeurs à l’équipe DS Techeetah et le titre Pilotes au Portugais Antonio Felix da Costa.

FIA Formula E

Da Costa (DS Techeetah/Michelin) fait coup double à Berlin

Au volant de sa DS E-TENSE FE20 chaussée de pneumatiques Michelin Pilot Sport, le Portugais Antonio Felix da Costa a remporté les deux premiers ePrix de Berlin (Allemagne) et creuse l’écart au championnat Pilotes. Quatre autres ePrix sont programmés sur le site de Berlin-Tempelhof jusqu’au 13 août pour conclure le championnat ABB de Formula E 2019/2020.

Vainqueur à Marrakech en février dernier avant l’interruption de la saison due à la pandémie du Covid-19, Antonio Felix da Costa a poursuivi sur sa lancée à Berlin. Le Portugais a nettement dominé les deux premières des six courses programmées sur le tarmac de l’ancien aéroport berlinois

« Ces six courses emprunteront trois tracés différents, mais le revêtement reste le même », explique Jérôme Mondain, Manager du programme Formula E chez Michelin Motorsport. « C’est tout simplement le plus abrasif de la saison ! Mais une fois de plus, et malgré des températures de piste de près de 40°C et un quota de pneumatiques réduit de 25%, les pneus Michelin Pilot Sport équipés du système Michelin Track Connect ont démontré toute leur performance dans la durée. »

« Pour preuve, les meilleurs tours ont été réalisés dans le dernier tiers des courses », insiste Jérôme Mondain. « La réduction de 25% de nombre de pneus n’a absolument pas impacté la préparation des teams, ni les courses elles-mêmes. L’usure des pneus a été contenue, la performance et la constance ont été au rendez-vous. »

Dans la course n° 1, Antonio Felix da Costa a signé la pole position, mené les 36 tours et a réalisé le meilleur tour en course. Le lendemain, le Portugais s’est de nouveau imposé avec plus de trois secondes d’avance. « C’était plus difficile sur le deuxième ePrix car Sébastien Buemi a poussé tout le temps, je n’ai pas eu le moindre répit », a déclaré le leader du championnat qui compte désormais 68 points d’avance au classement Pilotes.

Le champion 2015/2016 Sébastien Buemi (Nissan e.dams/Michelin) et le champion 2016/2017 Lucas di Grassi (Audi Sport Abt Schaeffler/Michelin) ont terminé sur le podium de la course n°2, alors qu’André Lotterer (TAG Heuer Porsche FE Team/Michelin) et Sam Bird (Envision Virgin Racing/Michelin) avaient pris les accessits sur la course n°1. Le double champion en titre Jean-Eric Vergne (DS Techeetah/Michelin) n’a marqué qu’un seul point en deux courses.

Rendez-vous samedi et dimanche (8/9 août) pour les 3e et 4e ePrix de Berlin.

Résultats course n°1

1. Antonio Felix da Costa (DS Techeetah), 36 tours

2. André Lotterer (TAG Heuer Porsche FE Team), +5s445

3. Sam Bird (Envision Virgin Racing), +6s526

4. Nyck de Vries (Mercedes-Benz EQ FE Team), +6s911

5. Jérôme d’Ambrosio (Mahindra Racing), +13s212

Résultats course n°2

1. Antonio Felix da Costa (DS Techeetah), 38 tours

2. Sébastien Buemi (Nissan e.dams), +3s090

3. Lucas di Grassi (Audi Sport Abt Schaeffler), +8s296

4. Robin Frijns (Envision Virgin Racing), +9s239

5. Stoffel Vandoorne (Mercedes-Benz EQ FE Team), +9s695

IMSA

IMSA : La longévité du MICHELIN Pilot Sport paie à Daytona

La performance dans la durée acclamée du Michelin Pilot Sport a permis au manufacturier clermontois de frapper fort dès la première manche du championnat IMSA WeatherTech SportsCar Championship 2021. Disputé le week-end dernier sur la côte est de la Floride, le Rolex 24 At Daytona – épreuve réputée de vitesse et de durabilité – a été remporté  par l’Acura ARX-05 de Taylor/Albuquerque/Rossi/Castroneves qui ont lancé la nouvelle saison d’ « Endurance » de Michelin de la plus belle des façons. Cette année, la marque accompagne 18 constructeurs automobiles dans la série nord-américaine dont elle est un partenaire majeur depuis 2019. 

FIA WEC

Michelin et l’ère des prototypes hybrides en Endurance

Les 8 Heures de Bahreïn 2020 ont clos le chapitre des prototypes LMP1 hybrides ouvert en 2012. Les 61 victoires mondiales remportées par ces prototypes thermiques/électriques le furent exclusivement avec des pneumatiques Michelin Pilot Sport qui ont démontré toute leur performance dans la durée en équipant ces monstres de technologie qui laisseront place aux Hypercars en 2021.

FIA WRC

Sébastien Ogier s’offre un 7e titre avec Michelin

Vainqueur du Rallye de Monza, Sébastien Ogier a remporté sa 47e victoire et son 7e titre mondial avec Michelin. Le manufacturier de pneumatiques français quitte le Championnat du monde des Rallyes FIA avec un palmarès éloquent de 347 victoires, 1037 podiums et 58 titres mondiaux conquis depuis 1973 grâce à ses innovations technologiques et aux relations privilégiées avec ses partenaires et pilotes.

MOTOGP™

MotoGP™ : Miguel Oliveira intouchable à domicile

Miguel Oliveira (Red Bull KTM Tech 3) a remporté la dernière épreuve du championnat du monde MotoGPTM, le Grande Prémio MEO de Portugal, sur le circuit de Portimao. Impérial, le pilote Portugais, parti en pole position, s’est imposé en solitaire devant Jack Miller (Pramac Racing) et Franco Morbidelli (Petronas Yamaha SRT). Trois constructeurs différents se partagent le podium avec deux configurations différentes de MICHELIN Power Slick.

Bien plus encore sur Michelin Motorsport.
A Découvrir...

Les chiffres clés de MICHELIN Compétition

Michelin Le Mans Cup

MICHELIN Le Mans Cup

Palmarès 2020