menu

FIA Formula E

Doublé Techeetah à Santiago

L’équipe chinoise Techeetah a signé un doublé historique dans les rues de Santiago du Chili grâce à Jean-Eric Vergne et André Lotterer. Sébastien Buemi (Renault e.dams) complète le podium, alors que le champion en titre, Lucas di Grassi (Audi Sport Abt Schaeffler), n’a toujours pas marqué un seul point cette saison.

FIA Formula E

Victoire de Rosenqvist à Marrakech

Le Suédois Felix Rosenqvist (Mahindra Racing/Michelin) a remporté sa troisième victoire en Formula E lors de la troisième manche du championnat 2017/2018. Le poleman Sébastien Buemi (Renault e.dams) et Sam Bird (DS Virgin Racing) complètent le podium, Lucas di Grassi est reparti bredouille.

FIA Formula E

Di Grassi et Renault e.dams Champions 2016/2017

Le Brésilien Lucas di Grassi (Abt-Schaeffler Audi Sport) et l’écurie Renault e.dams/Michelin ont remporté les titres Formula E Pilotes et Teams 2016/2017 à l’issue des deux dernières courses de la saison disputées à Montréal.

Leader du championnat Pilotes à son arrivée au Canada, le champion en titre Sébastien Buemi a vécu un week-end cauchemardesque sur les rives du Saint-Laurent : un violent crash aux Essais libres vendredi, dix places de pénalité sur la grille de départ de la Course 1, une disqualification après l’arrivée, une modeste 13e place sur la grille de la Course 2 et un drapeau rouge et orange présenté par les commissaires...

Malgré six victoires cette année, le pilote Renault e.dams n’a pu conserver son titre qui revient au Brésilien Lucas di Grassi, assurément le plus régulier cette saison. Le pilote Abt-Schaeffler Audi Sport, qui avait profité de l’absence de son rival à New York pour se rapprocher au classement, a pris les commandes du championnat grâce à sa victoire dans la Course 1 de Montréal. Avec 18 points d’avance au départ de l’ultime manche de la saison, Lucas di Grassi (32 ans) avait une voie royale pour coiffer la couronne 2016/2017.

Derrière Buemi, finalement vice-champion, la 3e place du championnat Pilotes a été âprement disputée entre Sam Bird (DS Virgin Racing) et Felix Rosenqvist (Mahindra Racing), deux hommes forts de la fin de saison. Le Suédois monte sur le podium final du championnat Pilotes.

En dépit de tous ses déboires canadiens, l’équipe Renault e.dams/Michelin décroche un 3e titre Teams consécutif grâce à Sébastien Buemi et Nicolas Prost. Abt-Schaeffler Audi Sport et Mahindra Racing complètent le podium Teams.

AK8I5948

La dernière course de l’année a été remportée par le Français Jean-Eric Vergne (Techeetah) qui a trouvé l’ouverture sur le poleman Rosenqvist à une dizaine de tours de l’arrivée pour décrocher son 1er succès dans la série. Vergne était déjà monté sur le podium de la Course 1 avec son équipier Stéphane Sarrazin.

Rendez-vous au mois de décembre dans les rues de Hong-Kong pour l’ouverture de la 4e saison Formula E.

FIA WRC

Neuville prend sa revanche en Suède

Leader malheureux en 2017, Thierry Neuville (Hyundai i20 Coupé WRC/Michelin) a remporté la 66e édition Rallye de Suède devant Craig Breen (Citroën C3 WRC/Michelin) et son équipier Andreas Mikkelsen. Pénalisé par sa position sur la piste, Sébastien Ogier (Ford Fiesta RS WRC/Michelin) n’a pu faire mieux qu’une 10e place finale.

MOTOGP™

MotoGP : Michelin® partenaire titre du Grand Prix d’Australie

Pour la troisième année consécutive, Michelin sera le partenaire titre du Grand Prix d’Australie 2018, 17ème manche du championnat du monde MotoGPTM. Le Michelin Australian Motorcycle Grand Prix se tiendra du 26 au 28 octobre sur le circuit de Phillip Island et sera certainement l’une des plus spectaculaires courses de la saison.

24H du Mans

20 ans d’invincibilité pour Michelin au Mans ?

C’est depuis le salon Rétromobile (Paris) que l’Automobile Club de l’Ouest a dévoilé la liste des 60 concurrents invités à la 86e édition des 24 Heures du Mans. Invaincu dans la Sarthe depuis 1998, Michelin espère décrocher une 21e victoire consécutive et un 27e succès depuis la toute première édition en 1923.

MOTOGP™

Coupe du Monde FIM Enel MotoE™ : première saison en 2019

Michelin sera l’unique manufacturier pneumatiques de cette Coupe du Monde FIM Enel MotoE™. La marque française, également engagée en catégorie reine, partage les mêmes valeurs de cette Coupe du Monde, axées sur le sport, la compétition et l’innovation technologique.

Bien plus encore sur Michelin Motorsport.
A Découvrir...

Les chiffres clés de MICHELIN Compétition

Palmarès 2017

FIA Formula E

Courses & développement durable