menu

FIA WRC

Neuville bat Ogier pour 7/10e de seconde en Sardaigne

Le leader du championnat Thierry Neuville (Hyundai/Michelin) a remporté son duel face au quintuple Champion du monde Sébastien Ogier (Ford/Michelin) pour s’imposer avec 7/10e de seconde d’avance au Rallye d’Italie-Sardaigne. Esapekka Lappi (Toyota/Michelin) complète le podium.

FIA WRC

FIA WRC - Rally Italia Sardegna - Racecard (FR)

Tout ce que vous devez savoir au sujet du Rally Italia Sardegna avec notre racecard.Cliquez sur la photo pour la télécharger

FIA WRC

Doublé Hyundai/Michelin en Pologne

Thierry Neuville et Hayden Paddon ont offert un doublé à l’équipe Hyundai Motorsport à l’issue d’un Rallye de Pologne disputé dans des conditions épouvantables. Sébastien Ogier (Ford/Michelin) complète le podium et conserve sa place de leader au championnat Pilotes. 

Après 11 changements de leaders, c’est dans la 21e et des 23 épreuves spéciales que le Rallye de Pologne 2017 a choisi ses vainqueurs, Thierry Neuville et Nicolas Gilsoul.

Ott Tanak venait de reprendre les commandes du rallye après un chrono ahurissant dans l’ES20 quand sa Ford Fiesta RS WRC/Michelin a percuté un arbre au début de l’ES21. Game over pour l’Estonien.

Thierry Neuville pouvait alors filer vers sa 5e victoire - la 3e cette saison - et son 25e podium mondial après une prestation éblouissante ce week-end. Le pilote belge a remporté neuf spéciales et fut leader de l’épreuve à cinq reprises.

Son équipier Hayden Paddon est monté sur son 1er podium mondial depuis le Rallye de Pologne 2016 et a assuré le doublé pour l’équipe Hyundai Motorsport, le second pour les Sud-coréens depuis 2014. Sébastien Ogier sauve l’honneur du team M-Sport avec une 3e place finale qui lui permet de conserver les rênes du championnat Pilotes.

Le 74e Rallye de Pologne, un des plus anciens rallyes européens, s’est déroulé dans des conditions épouvantables et sur des pistes boueuses et glissantes, notamment vendredi et dimanche. Malgré ces conditions, les WRC 2017 chaussées de pneumatiques Michelin LTX Force S5 (soft) ont avalé ces spéciales rapides et étroites à quelque 120 km/h de moyenne !

L’Espagnol Dani Sordo (Hyundai/Michelin) a pris la 4e place finale devant Stéphane Lefebvre (5e), meilleur représentant du clan Citroën Racing à l’arrivée. Le jeune Finlandais Teemu Suninen (Ford/Michelin), 23 ans, a remporté sa 1ère spéciale mondiale dès son 1er rallye en World Rally Car et conclu à la 6e place.

Contraint au retrait samedi après-midi en raison d’un problème technique alors qu’il se battait pour la victoire, Jari-Matti Latvala (Toyota/Michelin) est revenu dimanche pour remporter la Power Stage.

Nouveau doublé Skoda/Michelin en WRC2 avec le Norvégien Ole-Christian Veiby qui remporte son 1er succès de catégorie devant le pilote officiel Skoda Motorsport Pontus Tidemand. Eric Camilli (Ford/Michelin) termine à la 3e place RC2, mais n’était pas inscrit au championnat WRC2.

Prochaine épreuve, le terrifiant Rallye de Finlande (27-30 juillet)

MOTOGP™

MotoGP™: Lorenzo (Ducati Team/Michelin) confirme en Catalogne

Jorge Lorenzo (Ducati Team) a remporté le Gran Premi Monster Energy de Catalunya, septième épreuve du Championnat du Monde MotoGPTM, sur le circuit de Barcelona-Catalunya. Le Majorquin s’impose pour la seconde fois consécutive avec Ducati, en devançant le leader du championnat Marc Marquez (Repsol Honda Team/Michelin) et Valentino Rossi (Movistar Yamaha MotoGP/Michelin).

24H du Mans

Toyota triomphe avec Michelin au Mans.

La 20e tentative fut la bonne pour Toyota qui a enfin remporté les 24 Heures du Mans,  avec le double Champion du monde de F1, Fernando Alonso, et ses équipiers Sébastien Buemi et Kazuki Nakajima (Toyota TS050 Hybrid N°8). Toyota Gazoo Racing a même signé un doublé avec Conway/Lopez/Kobayashi.  Michelin en délivrant des performances gagnantes, jusqu’à la ligne d’arrivée, signe sa 21ème victoire consécutive au Mans depuis 1998. En LM GTE Pro et Am, Porsche et Michelin ont dominé avec la N°92 (Christensen/Vanthoor/Estre) et la N°77 (Campbell/Ried/Andlauer).

24H du Mans

Les Toyota/Michelin solides leaders

Les Toyota TS050 Hybrid/Michelin ont passé sans encombre la nuit des 24 Heures du Mans et comptent 9 tours d’avance sur leurs concurrentes. La N°8 (Nakajima/Buemi/Alonso) a repris la tête au petit jour. Il n’y a eu aucun changement parmi les leaders LM P2 (Oreca 26), LM GTE Pro (Porsche/Michelin 92) et LM GTE Am (Porsche/Michelin 77) depuis hier soir.

24H du Mans

Toyota/Michelin en tête après 6 heures de course

Un quart de cette 86e édition des 24 Heures du Mans a été parcouru et les deux Toyota TS050 Hybrid/Michelin ont une avance conséquente sur la concurrence. Michelin est leader avec Porsche en LM GTE Pro et Am, et figure sur le podium provisoire en LM P2.

Bien plus encore sur Michelin Motorsport.
A Découvrir...

Les chiffres clés de MICHELIN Compétition

Palmarès 2017

FIA Formula E

Courses & développement durable