menu

FIA WEC

Grand chelem de Michelin au Texas

Le Lone Star Le Mans, 5e manche du Championnat du monde d’Endurance FIA 2019/2020 organisée sur le Circuit of The Americas (Austin, Texas), a été remporté par la Rebellion R13 de Bruno Senna, Gustavo Menezes et Norman Nato chaussée de pneumatiques Michelin Pilot Sport Endurance. Michelin a aussi remporté les catégories LMP2 (Oreca07-Gibson N°22), LMGTE Pro (Aston Martin N°95) et LMGTE Am (Aston Martin N°90).

FIA WEC

Doublé Toyota/Michelin à Bahreïn

Toyota Gazoo Racing a dominé la dernière course de la décennie en signant un doublé aux 8 Heures de Bahreïn avec la Toyota TS050 Hybrid/Michelin N°7 (Conway/Kobayashi/Lopez) et la N°8 (Buemi/Nakajima/Hartley). Michelin a remporté les quatre catégories avec l’Oreca-Gibson N°22 United Autosports en LMP2, l’Aston Martin N°95 en LMGTE Pro et la Porsche N°57 en LMGTE Am.

FIA WEC

Doublé Toyota/Michelin à Silverstone

Les Toyota TS050 Hybrid/Michelin ont débuté la huitième saison du Championnat du monde d’Endurance FIA de la plus belle des façons en signant un doublé aux 4 Heures de Silverstone. La N°7 (Conway/Kobayashi/Lopez) s’est imposée devant la N°8 (Buemi/Nakajima/Hartley). Doublé Porsche/Michelin en LMGTE Pro, triplé Michelin en LMP2 et victoire de Ferrari/Michelin en LMGTE Am.

L’équipe Toyota Gazoo Racing, qui avait perdu sa victoire à Silverstone en 2018 sur tapis vert, a pris une belle revanche à l’occasion de la première manche du championnat FIA WEC 2019/2020.

Les prototypes nippons avaient dominé les qualifs avec le record du tour signé par Kamui Kobayashi sur la Toyota TS050 Hybrid/Michelin en 1min35s992. Elles ont logiquement dominé cette course de 4 heures disputée sur un rythme élevé (les records du tour en course sont tombés dans toutes les catégories) et sur une piste majoritairement sèche (+30°C), hormis une averse tombée avant la mi-course qui a forcé les concurrents à chausser les pneus pluie.

Les Rebellion R13/Michelin sont parvenues à lutter avec les Toyota hybrides en début de course, mais semblaient promises aux 3e et 4e places finales. La N°3 (Berthon/Derani/Duval) a terminé sur le podium, à un tour des vainqueurs, alors que la N°1 a été rentrée à son box à dix minutes de l’arrivée pour un souci technique. La 4e place est revenue à la Ginetta/Michelin N°5.

Le top-5 du classement général est complété par le prototype Oreca/Michelin N°42 du Cool Racing (Lapierre/Borga) vainqueur en catégorie LMP2 pour sa 1ère course WEC. La bataille pour la 2e place fut splendide. Dans le dernier tour, Thomas Laurent (Alpine/Michelin N°36) a porté une attaque décisive sur Frits Van Eerd (Oreca/Michelin N°29) qualifiée en pole position. Michelin a signé un triplé face à son nouveau concurrent pneumatique en catégorie LMP2.

La veille, les pneus Michelin avait également brillé dans cette catégorie à l’occasion des 4 Heures de Silverstone comptant pour l’European Le Mans Series remportées par l’Oreca07-Nissan IDEC Sport (Lafargue/Chatin/Rojas).

En LMGTE Pro, les trois constructeurs Porsche, Ferrari et Aston Martin ont bataillé pour la victoire. Les nouvelles Porsche 911 RSR/Michelin ont signé le doublé avec la N°91 (Bruni/Lietz) et la N°92 (Christensen/Estre). L’Aston Martin/Michelin N°97 a conclu sur le podium devant la Ferrari/Michelin N°51 partie en pole mais qui a écopé d’un drive through.

Victoire Ferrari/Michelin en LMGTE Am avec la N°83 (Perrodo/Collard/Nielsen) devant l’Aston Martin/Michelin N°98 et la Ferrari/Michelin N°70 MR Racing. La Porsche/Michelin N°56 Project 1 et l’Aston Martin/Michelin N°90 ont longtemps joué les premiers rôles.

Rendez-vous le 6 octobre pour la 2e manche FIA WEC 2019/2020, les 6 Heures de Fuji.

Classement 4 Heures de Silverstone

1. Conway/Kobayashi/Lopez (Toyota TS050 Hybrid/Michelin), 129 tours

2. Buemi/Nakajima/Hartley (Toyota TS050 Hybrid/Michelin), +1s901

3. Berthon/Derani/Duval (Rebellion R13-Gibson/Michelin), +1 tour

4. Robertson/Hanley/Orudzhev (Ginetta G60-AER/Michelin), +5 tours

5. Lapierre/Borga (Oreca07-Nissan/Michelin), +5 tours (1er LMP2)

6. Laurent/Negrao/Ragues (Alpine A470/Michelin), +5 tours

7. Van Eerd/Van der Garde/Van Uitert (Oreca07-Nissan/Michelin), +5 tours

8. Tung/Aubry/Stevens (Oreca07-Nissan), +5 tours

9. Gonzalez/Da Costa (Oreca07-Nissan), +5 tours

10. Senna/Menezes/Nato (Rebellion R13-Gibson/Michelin), +6 tours

MOTOGP™

Du réel au virtuel avec Michelin

L’épidémie du coronavirus a certes confiné les sports mécaniques, mais les pilotes-partenaires de Michelin restent actifs et s’affrontent sur des courses virtuelles. Sebring SuperSaturday, e-Sport MotoGP, Porsche Supercup Virtual Edition ont déjà livré leurs vainqueurs.

24H du Mans

Les 24 Heures du Mans 2020 reportées de 98 jours

Initialement prévue les 13-14 juin, la 88e édition des 24 Heures du Mans se déroulera les 19-20 septembre 2020 en raison de la pandémie du coronavirus. L’édition 1968 avait elle aussi été reportée à septembre. Michelin était engagé aux côtés de son partenaire Alpine avec de nouveaux pneus à structure radiale.

FIA WRC

Sixième victoire d’Ogier au Mexique

Au volant de sa Toyota Yaris WRC chaussée de pneus Michelin LTX Force, Sébastien Ogier a remporté le Rallye du Mexique, une troisième manche du Championnat du monde des Rallyes FIA 2020 écourtée en raison de la pandémie du coronavirus.

FIA WRC

FIA WRC - Rally Guanajuato Mexico 2020 - Racecard

Le Rallye du Mexique est le premier rallye terre de la saison du championnat du monde des Rallyes (WRC) 2020 et un beau challenge pour les pneus Michelin. Télécharger notre racecard pour découvrir le 3ème rallye de la saison.

Bien plus encore sur Michelin Motorsport.
A Découvrir...

Les chiffres clés de MICHELIN Compétition

Michelin Le Mans Cup

MICHELIN Le Mans Cup

Palmarès 2019