menu

FIA WEC

Coup double pour la Toyota/Michelin N°8 à Spa

Victorieuse en 2018, la Toyota TS050 Hybrid/Michelin N°8 (Buemi/Nakajima/Alonso) a remporté une édition 2019 des 6 Heures de Spa-Francorchamps marquée par des conditions météo épouvantables. La course fut interrompue à plusieurs reprises par la grêle et la neige. La Rebellion/Michelin N°3 (Berthon/Laurent/Menezes) et la BR1-AER/Michelin N°11 (Aleshin/Petrov/Vandoorne) complètent le podium. Michelin a gagné en LMP2 avec l’Oreca-Gibson Dragonspeed N°31 (Maldonado/Gonzalez/Davidson), en LMGTE Am avec la Porsche N°77 Dempsey-Proton (Ried/Pera/Campbell) et LMGTE Pro avec l’Aston Martin N°97 (Martin/Lynn). Toyota/Michelin est officieusement Champion du monde Constructeurs. Porsche et l’équipage de la N°92 (Christensen/Estre) sont officieusement Champions du monde Constructeurs et Pilotes GT avec Michelin.

FIA WEC

FIA WEC - 6 Heures de Spa - Racecard

Tout ce que devez savoir au sujet des Heures de Spa, avant-dernière épreuve de la Super Saison 2018/2019 du championnat du monde d'Endurance. Cliquez sur la photo pour télécharger la racecard.

FIA WEC

Doublé Toyota/Michelin à Spa

Toyota Gazoo Racing a signé un doublé aux 6 Heures de Spa-Francorchamps, première manche du championnat FIA WEC 2018/2019. La Toyota TS050 Hybrid N°8 (Buemi/Nakajima/Alonso) s’est imposée devant la N°7 (Conway/Kobayashi/Lopez). La Rebellion/Michelin N°1 a pris la troisième place. En LM GTE Pro, victoire de la Ford/Michelin N°66 (Mücke/Pla/Johnson).

Fernando Alonso (Toyota/Michelin N°8) n’a pas manqué ses grands débuts en Endurance. Le double Champion du monde de F1 (sur Renault/Michelin) a coupé la ligne d’arrivée des 6 Heures de Spa-Francorchamps en vainqueur, avec 1s444 d’avance sur son équipier Mike Conway (Toyota/Michelin N°7).

Pénalisée après sa pole position (alimentation carburant), la Toyota N°7 s’est élancée depuis la voie des stands, un tour après la voiture sœur N°8 qui avait hérité de la 1ère place sur la grille de départ. Elle est remontée au fil des tours, notamment grâce à quelques Safety-Car et à des doubles relais pneumatiques Michelin.

A mi-course, Mike Conway, Kamui Kobayashi et Jose-Maria Lopez étaient revenus à la 2e place à environ 50 secondes de la voiture de tête. A une heure du drapeau à damier, la N°7 était pointée à une quinzaine de secondes des leaders. La fin de course fut spectaculaire entre Fernando Alonso et Mike Conway, au milieu de trafic. La N°8 a conservé l’avantage pour seulement 1s444.

La Rebellion-Gibson/Michelin N°1 (Jani/Lotterer/Senna) a pris la 3e place finale (+2 tours) devant le second prototype thermique Rebellion (Beche/Laurent/Menezes). Les LMP1 ByKolles N°4 et SMP Racing N°11 complètent le top-6 devant les vainqueurs LMP2 G-Drive Racing (Vergne/Rusinov/Pizzitola).

66

Trois marques différentes composent le podium LM GTE Pro. Ford/Michelin s’est imposé avec la N°66 (Mücke/Pla/Johnson) avec 13s931 d’avance sur la Porsche 911 RSR/Michelin N°92 (Christensen/Bruni). La 3e place s’est jouée dans le dernier tour quand Davide Rigon (Ferrari/Michelini N°71) a trouvé l’ouverture sur Richard Lietz (Porsche/Michelin N°92). La Ford/Michelin N°67 qualifiée en pole est sortie violemment au Raidillon (Tincknell) en début de course et la Ferrari/Michelin N°51 a perdu du temps suite à un contact avec un concurrent.

Le final fut très intense aussi en LM GTE Am entre Pedro Lamy (Aston Martin/Michelin N°98) et Evan Alers-Hanzey (Aston Martin/Michelin TF Sport N°90). Le Portugais est parvenu à conserver sa 1ere place pour 221/1000e de seconde et remporte sa 20e victoire de classe en FIA WEC. La Ferrari/Michelin N°61 Clearwater Racing complète le podium.

Les 6 Heures de Spa-Francorchamps 2018 se sont déroulées sous le soleil et des températures estivales. Les concurrents du FIA WEC sont désormais tournés vers la Sarthe où la Journée Test des 24 Heures du Mans est programmée dans un mois.

MOTOGP™

MotoGP™: SHARK Helmets Grand Prix de France - Racecard

Tout ce que vous devez savoir sur le SHARK Helmets Grand Prix de France, 5ème épreuve du championnat du monde MotoGP.Cliquez sur la photo pour télécharger la racecard.

FIA WRC

Tänak offre une 333e victoire à Michelin en WRC

Au volant de sa Toyota Yaris WRC, l’Estonien Ott Tänak a remporté le Rallye du Chili, nouvelle épreuve inscrite au Championnat du monde des Rallyes, et offert une 333e victoire mondiale à Michelin. Les champions du monde français Sébastien Ogier (Citroën/Michelin) et Sébastien Loeb (Hyundai/Michelin) complètent le podium. Victoire de Michelin également en catégorie WRC2 avec le Finlandais Kalle Rovanpera (Skoda).

FIA Formula E

Vergne (DS Techeetah/Michelin) gagne à Monaco

Parti en pole position, Jean-Eric Vergne a remporté sa deuxième victoire de la saison et prend les rênes du championnat Pilotes. Le Français s’est imposé devant Oliver Rowland (Nissan e.dams/Michelin), Felipe Massa (Venturi Formula E Team/Michelin) et Pascal Wehrlein (Mahindra Racing). Quatre pilotes et quatre constructeurs groupés en 1.439 seconde après 45 minutes de course !

FIA WRC

FIA WRC - COPEC Rally Chile - Racecard

Tout ce vous devez savoir sur le COPEC Rally Chile, 6ème épreuve du championnat du monde des Rallyes (WRC)Cliquez sur la photo pour télécharger la racecard.

Bien plus encore sur Michelin Motorsport.
A Découvrir...

Les chiffres clés de MICHELIN Compétition

Michelin Le Mans Cup

MICHELIN Le Mans Cup

Palmarès 2018