menu

FIA WRC

Loeb, Citroën et Michelin renouent avec le succès

Sébastien Loeb (Citroën/Michelin) a remporté sa 79e victoire en Championnat du monde des Rallyes FIA, plus de cinq ans après son dernier succès. Il devance Sébastien Ogier (Ford/Michelin) qui reprend les rênes du championnat et le Gallois Elfyn Evans. Les titres mondiaux 2018 Pilotes et Constructeurs se joueront en Australie. Triplé Michelin en WRC2 avec le groupe Volkswagen.

FIA WRC

RallyRACC Catalunya - Rally de España - Racecard

Tout ce que vous devez savoir au sujet du RallyRACC Catalunya - Rally de España en téléchargeant notre racecard. Cliquez sur la photo pour la télécharger.

FIA WRC

Doublé Toyota/Michelin en Turquie

Les Toyota Yaris WRC chaussées de pneus Michelin LTX Force ont signé un doublé au Rallye de Turquie avec Ott Tänak et Jari-Matti Latvala. Le pilote Hyundai/Michelin Hayden Paddon complète le podium du rallye le plus cassant de la saison. Triplé Michelin en catégorie WRC2.

De même que les puissantes World Rally Car spec 2017, jamais les pneumatiques Michelin LTX Force n’avaient évolué sur un parcours aussi cassant qui n’était pas sans rappeler les Rallye de l’Acropole ou Rallye de Chypre d’antan.
Les spéciales, tracées dans les collines boisées surplombant la station balnéaire de Marmaris, étaient pavées de rochers enchâssés au sol et recouvertes de pierres et de gravier. Une vraie torture pour les pneumatiques, d’autant que les températures dépassaient les 40°C au sol.

Malgré ces conditions extrêmes et des chocs violents et incessants, les pneus Michelin LTX Force ont très bien résisté, souvent mieux que les jantes. Aucune crevaison n’est venue perturber la course à la victoire entre les meilleurs rallymen du monde.

Malgré tout, ce fut l’hécatombe parmi les pilotes officiels puisque cinq des douze voitures d’usine ont eu recours au Rally2 pour venir à bout de cette épreuve. Après une première étape dominée par les deux leaders du championnat Thierry Neuville et Sébastien Ogier, séparés par 3/10e de seconde après 146 km chronométrés, la deuxième journée fut cruelle.

C’est d’abord la Hyundai/Michelin du leader Thierry Neuville qui a rampé jusqu’à l’arrivée de l’ES8, suspension avant gauche cassée. Puis la Ford/Michelin du nouveau leader Sébastien Ogier a fini l’ES9 au ralenti, biellette de direction cassée. Le quintuple champion du monde est parvenu à réparer, moyennant 6 minutes de pénalité, avant de sortir de la route dans l’ES11.

Entre-temps, la Citroën C3 WRC/Michelin de Mads Ostberg avait été lâchée par son turbo et le Finlandais Esapekka Lappi (Toyota/Michelin) était sorti de la route Toujours dans l’ES11, le leader, Andreas Mikkelsen (Hyundai/Michelin) a connu un problème de différentiel, alors que la Citroën C3 WRC/Michelin de Craig Breen est partie en fumée.

De ce chaos ont émergé les Toyota Yaris WRC/Michelin d’Ott Tänak et de Jari-Matti Latvala pour offrir le premier doublé à Toyota en WRC depuis le Rallye de Nouvelle-Zélande 1998 ! L’Estonien Ott Tänak a remporté son 3e rallye d’affilée, ce qui n’était plus arrivé en WRC depuis 2016 avec Sébastien Ogier.

Du coup, Tänak remonte à la 2e place du championnat Pilotes, à 13 points de Thierry Neuville et 10 points devant Sébastien Ogier qui sont repartis dos à dos de Turquie (5 points chacun).

Dans ces conditions très difficiles, les pneus Michelin ont brillé également en catégorie WRC2 en signant un triplé avec Jan Kopecky (Skoda), Simone Tempestini (Citroën) et Chris Ingram (Skoda). Mais la « perf » la plus remarquable du week-end fut sans doute la 6e place finale (et la victoire en RC2) du Norvégien Henning Solberg au volant d’une Skoda Fabia R5 « privée » chaussée de pneumatiques Michelin LTX Force H90.

MOTOGP™

MotoGP™ : Marc Márquez (Repsol Honda Team / Michelin) triomphe à Sepang

Marc Márquez a remporté le Shell Malaysia Motorcycle Grand Prix, avant dernière épreuve du championnat du monde MotoGPTM sur le circuit de Sepang. Le champion du monde 2018 a devancé Alex Rins (Team SUZUKI ECSTAR / Michelin) et Johann Zarco (Monster Yamaha Tech 3 / Michelin). Cette nouvelle victoire de Márquez permet à Honda d’enlever le titre constructeur.

MOTOGP™

MotoGP™ - Shell Malaysia Motorcycle Grand Prix - Racecard

Tout ce que vous devez savoir au sujet du Shell Malaysia Motorcycle Grand Prix et de notre allocation pneumatique.Cliquez sur la photo pour télécharger la racecard.

MOTOGP™

MotoGP™ : Maverick Viñales (Movistar Yamaha MotoGP / Michelin) et Yamaha renouent avec la victoire en Australie

Maverick Viñales a remporté le Michelin® Australian Motorcycle Grand Prix, 17ème épreuve du championnat du monde MotoGPTM à Phillip Island à l’issue d’une course sensationnelle. Il a devancé Andrea Iannone (Ecstar Suzuki Team / Michelin) et Andrea Dovizioso (Ducati Team / Michelin). On retrouve trois constructeurs différents sur le podium.

MOTOGP™

MotoGP™ - Michelin® Australian Motorcycle Grand Prix - Racecard

Tout ce que vous devez savoir au sujet du Michelin® Australian Motorcycle Grand Prix et de notre allocation pneumatique avec notre racecard.Cliquez sur la photo pour la télécharger.

Bien plus encore sur Michelin Motorsport.
A Découvrir...

Les chiffres clés de MICHELIN Compétition

Michelin Le Mans Cup

MICHELIN Le Mans Cup

Palmarès 2017