menu

FIA WEC

Toyota signe un doublé à domicile

Sans surprise, les Toyota TS050 Hybrid/Michelin N°7 (Conway/Kobayashi/Lopez) et N°8 (Buemi/Nakajima/Alonso) ont signé un doublé aux 6 Heures de Fuji (Japon). La Rebellion/Michelin N°1 complète le podium. Victoire de Porsche/Michelin en LM GTE Pro (N°92) et LM GTE Am (N°56).

FIA WEC

6 Heures de Fuji - Racecard

Tout ce que vous devez savoir au sujet des 6 Heures de Fuji en téléchargeant notre racecard.Cliquez sur la photo pour la télécharger.

FIA WEC

Doublé Toyota/Michelin sous le déluge

Comme en 2013, les pluies torrentielles ont perturbé les 6 Heures du Fuji, 7e manche du Championnat du monde d’Endurance FIA 2017. Les Toyota TS050 Hybrid/Michelin N°8 et N°7 ont néanmoins signé le doublé. Victoire de la Ferrari/Michelin N°51 en LM GTE Pro.

Le Japon a été balayé par de fortes pluies ce week-end. Que ce soit à Motegi en MotoGP ou à Fuji en FIA WEC, les séances d’essais et les courses se sont déroulées sur des pistes détrempées. Les pneus « maxi » pluie Michelin ont donc été au cœur des débats.

Le départ des 6 Heures du Fuji a été donné derrière la voiture de sécurité, avant un 1er drapeau rouge d’une demi-heure en raison du brouillard sur le Fuji Speedway. Après plusieurs drapeaux jaunes et Slow Zones, la course a été stoppée avant son terme, toujours à cause d’une mauvaise visibilité. Les 75% de la course ayant été parcourus, tous les points ont donc été attribués.

Sur la piste, Porsche et Toyota se sont échangées la première place. La victoire est revenue à la Toyota TS050 Hybrid/Michelin N°8 (Buemi/Davidson/Nakajima) devant la N°7 (Conway/Kobayashi/Lopez) victime d’un petit accrochage en début de course avec la Porsche 919 Hybrid/Michelin N°1 (3e, Jani/Lotterer/Tandy).

Cette victoire, la 5e sur ses terres de Fuji, et surtout ce doublé permet à Toyota Gazoo Racing de revenir à moins de 60 points de Porsche au championnat Constructeurs à deux manches du but. Qualifiée en pole position, la Porsche/Michelin N°2 (Bernhard/Bamber/Hartley) a conclu à un tour du vainqueur.

En LMGTE Pro, la Ferrari 488 GTE/Michelin N°51 (Calado/Pier Guidi) s’est imposée avec 0s968 d’avance sur la Porsche 911 RSR N°91 (Lietz/Makowiecki) et seulement 3s449 sur la Porsche N°92 (Christensen/Estre). Les pneus pluie Michelin monopolisent le top-5 de la catégorie avec Ford GT N°66 et la Ferrari N°71.

Doublé Ferrari/Michelin en LMGTE Am avec la Ferrari N°54 Spirit of Race (Flohr/Castellacci/Molina) et la N°61 Clearwater Racing (Mok/Sawa/Griffin). En LMP2, c’est la Vaillante Rebellion N°31 (Canal/Prost/Senna) qui s’est imposée devant l’Alpine N°36 et l’Oreca N°38.

Rendez-vous sur le circuit de Shanghai (Chine) le 5 novembre pour l’avant-dernière manche de la saison.

MOTOGP™

MotoGP™ : Marc Márquez (Repsol Honda Team / Michelin) triomphe à Sepang

Marc Márquez a remporté le Shell Malaysia Motorcycle Grand Prix, avant dernière épreuve du championnat du monde MotoGPTM sur le circuit de Sepang. Le champion du monde 2018 a devancé Alex Rins (Team SUZUKI ECSTAR / Michelin) et Johann Zarco (Monster Yamaha Tech 3 / Michelin). Cette nouvelle victoire de Márquez permet à Honda d’enlever le titre constructeur.

MOTOGP™

MotoGP™ - Shell Malaysia Motorcycle Grand Prix - Racecard

Tout ce que vous devez savoir au sujet du Shell Malaysia Motorcycle Grand Prix et de notre allocation pneumatique.Cliquez sur la photo pour télécharger la racecard.

FIA WRC

Loeb, Citroën et Michelin renouent avec le succès

Sébastien Loeb (Citroën/Michelin) a remporté sa 79e victoire en Championnat du monde des Rallyes FIA, plus de cinq ans après son dernier succès. Il devance Sébastien Ogier (Ford/Michelin) qui reprend les rênes du championnat et le Gallois Elfyn Evans. Les titres mondiaux 2018 Pilotes et Constructeurs se joueront en Australie. Triplé Michelin en WRC2 avec le groupe Volkswagen.

MOTOGP™

MotoGP™ : Maverick Viñales (Movistar Yamaha MotoGP / Michelin) et Yamaha renouent avec la victoire en Australie

Maverick Viñales a remporté le Michelin® Australian Motorcycle Grand Prix, 17ème épreuve du championnat du monde MotoGPTM à Phillip Island à l’issue d’une course sensationnelle. Il a devancé Andrea Iannone (Ecstar Suzuki Team / Michelin) et Andrea Dovizioso (Ducati Team / Michelin). On retrouve trois constructeurs différents sur le podium.

Bien plus encore sur Michelin Motorsport.
A Découvrir...

Les chiffres clés de MICHELIN Compétition

Michelin Le Mans Cup

MICHELIN Le Mans Cup

Palmarès 2017