menu

FIA WEC

Michelin poursuit son engagement en Asian Le Mans Series

Sitôt le championnat Asian Le Mans Series 2017/2018 terminé, Michelin a confirmé son engagement dans la série d’Endurance asiatique pour les trois saisons à venir.

FIA WEC

Une 50e victoire WEC pour Michelin

La Toyota TS050 Hybrid N°8 (Buemi/Davidson/Nakajima) a offert une 50e victoire FIA WEC à Michelin en s’imposant aux 6 Heures de Bahreïn, dernière manche du Championnat du monde d’Endurance 2017. Les Porsche 919 Hybrid/Michelin ont gravi une dernière fois le podium. James Calado et Alessandro Pier Guidi sont Champion du monde GT sur Ferrari/Michelin.

FIA WEC

Doublé Toyota/Michelin sous le déluge

Comme en 2013, les pluies torrentielles ont perturbé les 6 Heures du Fuji, 7e manche du Championnat du monde d’Endurance FIA 2017. Les Toyota TS050 Hybrid/Michelin N°8 et N°7 ont néanmoins signé le doublé. Victoire de la Ferrari/Michelin N°51 en LM GTE Pro.

Le Japon a été balayé par de fortes pluies ce week-end. Que ce soit à Motegi en MotoGP ou à Fuji en FIA WEC, les séances d’essais et les courses se sont déroulées sur des pistes détrempées. Les pneus « maxi » pluie Michelin ont donc été au cœur des débats.

Le départ des 6 Heures du Fuji a été donné derrière la voiture de sécurité, avant un 1er drapeau rouge d’une demi-heure en raison du brouillard sur le Fuji Speedway. Après plusieurs drapeaux jaunes et Slow Zones, la course a été stoppée avant son terme, toujours à cause d’une mauvaise visibilité. Les 75% de la course ayant été parcourus, tous les points ont donc été attribués.

Sur la piste, Porsche et Toyota se sont échangées la première place. La victoire est revenue à la Toyota TS050 Hybrid/Michelin N°8 (Buemi/Davidson/Nakajima) devant la N°7 (Conway/Kobayashi/Lopez) victime d’un petit accrochage en début de course avec la Porsche 919 Hybrid/Michelin N°1 (3e, Jani/Lotterer/Tandy).

Cette victoire, la 5e sur ses terres de Fuji, et surtout ce doublé permet à Toyota Gazoo Racing de revenir à moins de 60 points de Porsche au championnat Constructeurs à deux manches du but. Qualifiée en pole position, la Porsche/Michelin N°2 (Bernhard/Bamber/Hartley) a conclu à un tour du vainqueur.

En LMGTE Pro, la Ferrari 488 GTE/Michelin N°51 (Calado/Pier Guidi) s’est imposée avec 0s968 d’avance sur la Porsche 911 RSR N°91 (Lietz/Makowiecki) et seulement 3s449 sur la Porsche N°92 (Christensen/Estre). Les pneus pluie Michelin monopolisent le top-5 de la catégorie avec Ford GT N°66 et la Ferrari N°71.

Doublé Ferrari/Michelin en LMGTE Am avec la Ferrari N°54 Spirit of Race (Flohr/Castellacci/Molina) et la N°61 Clearwater Racing (Mok/Sawa/Griffin). En LMP2, c’est la Vaillante Rebellion N°31 (Canal/Prost/Senna) qui s’est imposée devant l’Alpine N°36 et l’Oreca N°38.

Rendez-vous sur le circuit de Shanghai (Chine) le 5 novembre pour l’avant-dernière manche de la saison.

FIA WRC

Neuville prend sa revanche en Suède

Leader malheureux en 2017, Thierry Neuville (Hyundai i20 Coupé WRC/Michelin) a remporté la 66e édition Rallye de Suède devant Craig Breen (Citroën C3 WRC/Michelin) et son équipier Andreas Mikkelsen. Pénalisé par sa position sur la piste, Sébastien Ogier (Ford Fiesta RS WRC/Michelin) n’a pu faire mieux qu’une 10e place finale.

MOTOGP™

MotoGP : Michelin® partenaire titre du Grand Prix d’Australie

Pour la troisième année consécutive, Michelin sera le partenaire titre du Grand Prix d’Australie 2018, 17ème manche du championnat du monde MotoGPTM. Le Michelin Australian Motorcycle Grand Prix se tiendra du 26 au 28 octobre sur le circuit de Phillip Island et sera certainement l’une des plus spectaculaires courses de la saison.

24H du Mans

20 ans d’invincibilité pour Michelin au Mans ?

C’est depuis le salon Rétromobile (Paris) que l’Automobile Club de l’Ouest a dévoilé la liste des 60 concurrents invités à la 86e édition des 24 Heures du Mans. Invaincu dans la Sarthe depuis 1998, Michelin espère décrocher une 21e victoire consécutive et un 27e succès depuis la toute première édition en 1923.

MOTOGP™

Coupe du Monde FIM Enel MotoE™ : première saison en 2019

Michelin sera l’unique manufacturier pneumatiques de cette Coupe du Monde FIM Enel MotoE™. La marque française, également engagée en catégorie reine, partage les mêmes valeurs de cette Coupe du Monde, axées sur le sport, la compétition et l’innovation technologique.

Bien plus encore sur Michelin Motorsport.
A Découvrir...

Les chiffres clés de MICHELIN Compétition

Palmarès 2017

FIA Formula E

Courses & développement durable