menu

FIA Formula E

Victoire de Di Grassi à Zurich

Le champion sortant Lucas di Grassi (Audi Sport Abt Schaeffler/Michelin) a remporté l’ePrix de Zurich, première course sur circuit organisée sur le territoire helvète depuis 1955. Jean-Eric Vergne n’a pris que la 10e place, mais il conserve les rênes du championnat avant les deux dernières manches à New York mi-juillet.

FIA Formula E

ABB Formula E - Eprix Zurich - Racecard (FR)

Tout ce que vous devez savoir au sujet de l'ePrix de Zurich avec notre racecard.Cliquez sur la photo pour la télécharger

FIA Formula E

Formula E : Bird et Rosenqvist lancent la saison 4

Sam Bird (DS Virgin Racing/Michelin) et Felix Rosenqvist (Mahindra Racing/Michelin) ont remporté les premières courses de Formula E 2017/2018 organisées dans les rues de Hong Kong.

La quatrième saison du championnat de Formula E a débuté ce week-end en Asie, entre la baie et les gratte-ciels de Hong Kong. Deux courses étaient organisées sur ce circuit très court (1,86 km) et étroit.

Jean-Eric Vergne (Techeetah) fut le premier poleman de la saison 4 malgré un tête-à-queue sur la ligne d’arrivée de son tour de qualif. La première d’une longue liste de péripéties et d’incidents ayant émaillé ce week-end hongkongais !

C’est même un drapeau rouge qui fut présenté aux concurrents après la sortie de piste d’André Lotterer (Techeetah) au départ de la course n°1. Le restart a été donné 30 minutes plus tard sous régime de Safety-Car.

Le duel Sam Bird / Jean-Eric Vergne fut de tout beauté pour la victoire. Le pilote DS Virgin a porté une attaque décisive au 20e tour, et malgré un drive-through concédé pour une infraction lors de son pit-stop, s’est imposé devant le pilote Techeetah et l’Allemand Nick Heidfeld (Mahindra Racing).

Le départ de la seconde course a lui aussi été mouvementé avec des feux... en panne ! Les voitures se sont alors élancées derrière le Safety-Car, ce qui n’a pas empêché le poleman Felix Rosenqvist (Mahindra Racing) de partir en tête-à-queue, laissant les commandes au Rookie Edoardo Mortara (Venturi Racing).

Sextuple vainqueur dans les rues de Macao, Mortara allait s’offrir un premier succès dans une autre région administrative spéciale de la Chine. Mais un tête-à-queue à deux tours de l’arrivée a privé l’équipe Venturi et son pilote d’une première victoire en Formula E !

Daniel Abt et Audi Sport Abt Schaeffler pensait donc avoir hérité de la victoire, mais il fut disqualifié par les commissaires techniques après l’arrivée (non-conformité technique). Audi va faire appel de cette décision.

Cette seconde course a donc été remportée par le poleman Felix Rosenqvist, auteur de la plus belle remontée du week-end, devant le malheureux Mortara et Mitch Evans qui offre le premier podium à Jaguar Racing.

Sam Bird (DS Virgin Racing) est leader du championnat devant Jean-Eric Vergne (Techeetah).

Les trois champions de Formula E, Nelson Piquet Jr (Jaguar Racing), Sébastien Buemi (Renault e.dams) et Lucas di Grassi (Audi Sport Abt Schaeffler) ont vécu un début de saison 2017/2018 bien compliqué. Après une série d’incident mécaniques, aucun d’eux n’est parvenu à rentrer dans le top-5 ce week-end.

L’ePrix de Hong Kong s’est conclu comme il avait débuté, par une sortie de piste d’André Lotterer dans le dernier virage...

Le championnat de Formula E reprendra les 12 et 13 janvier à Marrakech (Maroc)

MOTOGP™

MotoGP™: Lorenzo (Ducati Team/Michelin) confirme en Catalogne

Jorge Lorenzo (Ducati Team) a remporté le Gran Premi Monster Energy de Catalunya, septième épreuve du Championnat du Monde MotoGPTM, sur le circuit de Barcelona-Catalunya. Le Majorquin s’impose pour la seconde fois consécutive avec Ducati, en devançant le leader du championnat Marc Marquez (Repsol Honda Team/Michelin) et Valentino Rossi (Movistar Yamaha MotoGP/Michelin).

24H du Mans

Toyota triomphe avec Michelin au Mans.

La 20e tentative fut la bonne pour Toyota qui a enfin remporté les 24 Heures du Mans,  avec le double Champion du monde de F1, Fernando Alonso, et ses équipiers Sébastien Buemi et Kazuki Nakajima (Toyota TS050 Hybrid N°8). Toyota Gazoo Racing a même signé un doublé avec Conway/Lopez/Kobayashi.  Michelin en délivrant des performances gagnantes, jusqu’à la ligne d’arrivée, signe sa 21ème victoire consécutive au Mans depuis 1998. En LM GTE Pro et Am, Porsche et Michelin ont dominé avec la N°92 (Christensen/Vanthoor/Estre) et la N°77 (Campbell/Ried/Andlauer).

24H du Mans

Les Toyota/Michelin solides leaders

Les Toyota TS050 Hybrid/Michelin ont passé sans encombre la nuit des 24 Heures du Mans et comptent 9 tours d’avance sur leurs concurrentes. La N°8 (Nakajima/Buemi/Alonso) a repris la tête au petit jour. Il n’y a eu aucun changement parmi les leaders LM P2 (Oreca 26), LM GTE Pro (Porsche/Michelin 92) et LM GTE Am (Porsche/Michelin 77) depuis hier soir.

24H du Mans

Toyota/Michelin en tête après 6 heures de course

Un quart de cette 86e édition des 24 Heures du Mans a été parcouru et les deux Toyota TS050 Hybrid/Michelin ont une avance conséquente sur la concurrence. Michelin est leader avec Porsche en LM GTE Pro et Am, et figure sur le podium provisoire en LM P2.

Bien plus encore sur Michelin Motorsport.
A Découvrir...

Les chiffres clés de MICHELIN Compétition

Palmarès 2017

FIA Formula E

Courses & développement durable