menu

FIA Formula E

Audi/Michelin gagne encore à Berlin

Trois champions de Formula E, Lucas di Grassi (Audi Sport Abt Schaeffler/Michelin), Sébastien Buemi (Nissan e.dams/Michelin) et Jean-Eric Vergne (DS Techeetah/Michelin) sont montés sur le podium de l’E-Prix de Berlin 2019, dont le circuit de Tempelhof, très abrasif, fut un véritable test pour les pneus Michelin Pilot Sport.

FIA Formula E

ABB FIA Formula E - BMW i Berlin E-Prix presented by CBMM Niobium - Racecard

Tout ce que vous devez savoir au sujet du BMW i Berlin E-Prix presented by CBMM Niobium, 10ème épreuve du championnat 2018/2019 ABB FIA Formula E.Cliquez sur la photo pour télécharger la racecard.

FIA Formula E

Jean-Eric Vergne renoue avec la victoire

Le champion en titre Jean-Eric Vergne (DS Techeetah/Michelin) a remporté son premier E-Prix de la saison 2018/2019 à Sanya (Chine) devant Oliver Rowland (Nissan e.dams/Michelin) et Antonio Felix da Costa (BMW I Andretti Motorsport/Michelin).

Après la pluie de Hong Kong, c’est la chaleur tropicale qui attendait le championnat de Formula E à Sanya, sur les rivages de la Mer de Chine, avec plus de 40°C au sol et 90% d’humidité.

Pour éviter que le revêtement ne se dégrade comme à Santiago du Chili, les organisateurs avaient resurfacé certains virages de ce circuit rapide où les monoplaces dépassaient deux fois les 200 km/h.

Les pneumatiques Michelin Pilot Sport ont très bien résisté aux contraintes thermiques et leur longévité a même permis à Jean-Eric Vergne de signer le meilleur tour en course lors de son 36e et dernier passage.

Cette 6e manche de la saison fut une course à élimination avec, pour premières victimes, le leader du championnat Sam Bird (Envision Virgin Racing) et Stofel Vandoorne (HWA RACELAB) suite à une collision au 2e tour. Seules 14 des 22 monoplaces ont terminé l’épreuve.

Auteur de sa 1ère pole position, le Britannique Oliver Rowland (Nissan e.dams) a tenu les rênes de la course jusqu’au 20e tour où, forcé de gérer sa consommation, il fut dépassé par Jean-Eric Vergne (DS Techeetah). Derrière, Antonio Felix da Costa (BMW I Andretti Motorsports) et Daniel Abt (Audi Sport Abt Schaeffler) étaient à la bagarre, tandis qu’Alexander Sims (BMW I Andretti Motorsports) percutait un muret et provoquait un drapeau rouge au 22e tour.

Il restait 12 minutes de course quand les feux sont repassés au vert. Les cinq leaders ont immédiatement enclenché l’Attack Mode. Jean-Eric Vergne a contrôlé ses adversaires pour remporter son premier E-Prix depuis New York en juillet 2018. Oliver Rowland et Antonio Felix da Costa complètent le podium.

En fin de course, André Lotterer (DS Techeetah) a trouvé l’ouverture sur Daniel Abt (5e, Audi Sport Abt Schaeffler) pour prendre la 4e place. Derrière, Sébastien Buemi (Nissan e.dams), qui s’était élancé de la voie des stands, était remonté à la 6e place après avoir « poussé » Robin Frijns (14e, Envision Virgin Racing) qui a lui-même percuté Lucas di Grassi (abandon, Audi Sport Abt Schaeffler) dans le dernier tour. Mais Buemi a reçu une pénalité de 10 secondes et chuté au 8e rang, laissant les deux pilotes Mahindra Racing, Jérôme d’Ambrosio et Pascal Wehrlein, récupérer les 6e et 7e places finales.

Le championnat de Formula E 2018/2019 arrive en Europe pour la 7e manche, le E-Prix de Rome (13 avril).

Classement E-Prix Sanya

1. Jean-Eric Vergne (DS Techeetah), 36 tours

2. Oliver Rowland (Nissan e.dams), + 1s762

3. Antonio Felix da Costa (BMW I Andretti Motorsport), +3s268

4. André Lotterer (DS Techeetah), +4s631

5. Daniel Abt (Audi Sport Abt Schaeffler), +5s972

6. Sébastien Buemi (Nissan e.dams), +9s405

7. Jérôme d’Ambrosio (Mahindra Racing), +17s340

8. Pascal Wehrlein (Mahindra Racing), +18s367

9. Mitch Evans (Panasonic Jaguar Racing), +20s646

10. Edoardo Mortara (Venturi Formula E Team), +22s208

24H du Mans

24 HEURES DU MANS - Performer jusqu’au damier avec Michelin

L’objectif de Michelin aux 24 Heures du Mans 2019 est d’offrir le meilleur grip et la meilleure performance dans la durée aux 53 voitures équipées de pneumatiques Michelin pour rester invaincu sur la plus célèbre course du monde depuis 1998, tout en préparant la mobilité de demain avec le prototype électrique-hydrogène GreenGT en démonstration sur le Circuit de la Sarthe.

24H du Mans

Michelin est de retour sur le Circuit des 24 Heures

La Journée Test est la seule et unique opportunité de rouler sur le grand circuit de la Sarthe (13,626 km) en dehors des essais libres et qualificatifs des 24 Heures du Mans. Sans surprise, les Toyota TS050 Hybrid/Michelin ont dominé la Journée Test de la 87e édition.

MOTOGP™

MotoGP™ - Danilo Petrucci enlève sa première victoire au Mugello

Un Italien sur une moto italienne s’impose pour la première fois de sa carrière en catégorie reine devant des milliers de tifosi au Mugello, sixième épreuve du Championnat du monde MotoGPTM. Danilo Petrucci (Ducati Team) a devancé Marc Márquez (Repsol Honda Team) et son coéquipier, Andrea Dovizioso (Ducati Team). Belle performance des pneumatiques Michelin qui a permis à plusieurs pilotes de battre des records ce week-end.

FIA WRC

Victoire Toyota/Michelin au Portugal

Vingt-cinq ans plus tard, Toyota et Michelin ont de nouveau remporté le Rallye du Portugal en WRC*. Ott Tänak s’est imposé devant Thierry Neuville (Hyundai/Michelin) et Sébastien Ogier (Citroën/Michelin). A mi-saison, Ogier est leader du championnat avec deux points d’avance sur Tänak et dix sur Neuville. Débuts victorieux de la nouvelle Skoda Fabia R5 Evo/Michelin en catégorie WRC2 Pro avec un doublé offert par Kalle Rovanperä et Jan Kopecky.

Bien plus encore sur Michelin Motorsport.
A Découvrir...

Les chiffres clés de MICHELIN Compétition

Michelin Le Mans Cup

MICHELIN Le Mans Cup

Palmarès 2018