24H du Mans

Toyota/Michelin décroche la première pole position Hypercar au Mans

L’ère des prototypes Hypercar a débuté aux 24 Heures du Mans avec la première pole position de cette nouvelle catégorie signée par Kamui Kobayashi au volant de la Toyota GR010 HYBRID N°7 équipée des nouveaux pneus MICHELIN Pilot Sport. Le Japonais a établi sa 3e pole position consécutive au Mans en 3min23s900 dès son premier tour lancé. Pole positions pour Porsche et Michelin en LMGTE Pro (Dries Vanthoor, N°72) et LMGTE Am (Julien Andlauer, N°88).

24H du Mans

Michelin et les Hypercars aux 24 Heures du Mans

Après avoir triomphé avec différents prototypes essence, diesel et hybrides, c’est une nouvelle ère qui s’ouvre pour Michelin aux 24 Heures du Mans, celle des Hypercars. Pour équiper ces nouvelles reines de l’Endurance, le manufacturier de pneumatiques français a développé une nouvelle gamme de pneus MICHELIN Pilot Sport entièrement sur simulateur.

24H du Mans

La Toyota Hypercar offre une 24e victoire d’affilée à Michelin au Mans

Toyota Gazoo Racing a remporté sa quatrième victoire consécutive aux 24 Heures du Mans, la première avec un prototype Hypercar équipé des nouveaux pneumatiques MICHELIN Pilot Sport. Michelin est invaincu au Mans depuis 1998. La Toyota GR010 HYBRID N°7 (Conway/Kobayashi/Lopez) s’est imposée devant la Toyota N°8 (Buemi Nakajima/Hartley) et l’Alpine/Michelin N°36 (Negrao/Lapierre/Vaxivière). Les Ferrari 488 GTE et Michelin ont triomphé en catégories LMGTE Pro (N°51) et LMGTE Am (N°83).

Michelin a décroché sa 24e victoire consécutive dans la Sarthe avec les nouvelles « reines de l’Endurance », les Hypercar, qui débutaient ce week-end sur le mythique circuit du Mans chaussées des nouveaux pneus MICHELIN Pilot Sport développés spécifiquement pour ces prototypes de dernière génération.

« Je suis fier du travail accompli par les hommes de Michelin Motorsport », avouait Pierre Alves, Manager du programme Endurance chez Michelin Motorsport. « En moins d’un an, les ingénieurs ont développé de nouveaux pneumatiques sur simulateur qui ont été capables de tripler les relais dès leur première apparition sur le circuit du Mans. Les techniciens ont une nouvelle fois offert un service efficace à nos partenaires malgré une météo instable, les opérateurs ont travaillé sans relâche, la logistique a été parfaite. Cette 24e victoire d’affilée de Michelin au Mans est la récompense de tous ces efforts. »

Le départ de cette 89e édition, organisée pour la première fois en août, a été donné sur une piste détrempée. La Toyota GR010 HYBRID N°7 a mené la course pratiquement de bout en bout, tandis que la N°8 a assuré le doublé pour la marque japonaise. L’Alpine/Michelin N°36 et la Glickenhaus/Michelin N°708 ont longtemps bataillé pour la 3e place.

Pour leurs grands débuts sur le circuit sarthois de 13,626 km, les Hypercar ont été à la fois performantes (3min23s900 en qualification, 3min27s607 en course) et d’une remarquable fiabilité. Les cinq prototypes ont rallié l’arrivée de la course d’Endurance la plus difficile au monde aux cinq premières places, alors que les trois types de pneus proposés par Michelin (slicks, intermédiaires, pluie) ont démontré toute leur performance dans la durée.

Les Ferrari 488 GTE Evo équipées de pneus Michelin ont dominé les deux catégories LMGTE. Chez les Pro, la N°51 (Pier Guidi/Calado/Ledogar) a devancé la Corvette/Michelin N°63 et les Porsche/Michelin N°92 et 91, pénalisées par les safety-cars. Chez les Am, la Ferrari N°83 (Perrodo/Nielsen/Rovera) s’est imposée devant l’Aston Martin N°33 et la Ferrari N°80. 44 des 61 partants ont franchi l’arrivée de cette 89e édition historique.

Classement 24 Heures du Mans

  1. Conway/Kobayashi/Lopez (Toyota GR010 HYBRID/Michelin), 371 tours (5055 km)
  2. Buemi/Nakajima/Hartley (Toyota GR010 HYBRID/Michelin), + 2 tours
  3. Negrao/Lapierre/Vaxivière (Alpine A480-Gibson/Michelin), + 4 tours
  4. Derani/Mailleux/Pla (Glickenhaus 007 LMH/Michelin), + 4 tours
  5. Briscoe/Westbrook/Dumas (Glickenhaus 007 LMH/Michelin), + 7 tours

MOTOGP™

MotoGP™ : une première victoire pleine d’émotion pour Bastianini au Qatar

En pleine confiance avec ses pneumatiques MICHELIN Power, Enea Bastianini (Gresini Racing MotoGP) a décroché sa première victoire en MotoGPTM en remportant la première épreuve du championnat du monde MotoGPTM 2022 au Qatar avec deux nouveaux records à la clef. Une première victoire pleine d’émotion que le pilote italien a dédié à Fausto Gresini. Brad Brinder, (Red Bull KTM Factory Racing) et Pol Espargaro (Repsol Honda Team) ont complété le podium où se côtoient trois constructeurs différents, démonstration de l’extrême polyvalence de la gamme de pneus MICHELIN Power 2022.

De l’Amérique à l’Asie avec Michelin

Après le lancement de la saison d’Endurance nord-américaine à Daytona en janvier, c’est l’Asian Le Mans Series qui s’est tenu en février avec quatre courses programmées dans les Emirats Arabes Unis. Partenaire premium de ce championnat, Michelin a conduit Nielsen Racing, CD Sport et Inception Racing aux titres 2022.

FIA Formula E

Porsche triomphe avec Michelin au Mexique

Michelin et son partenaire historique Porsche ont signé un doublé retentissant au ePrix de Mexico City avec Pascal Wehrlein, qui décroche son premier succès en Championnat du monde FIA ABB Formula E, et André Lotterer.

FIA Formula E

Diriyah e-Prix : Mercedes et Michelin illuminent la nuit saoudienne

Les pneus Michelin Pilot Sport EV ont relevé les nombreux challenges de Dariya pour mener à la victoire le champion sortant Nyck de Vries (Mercedes-EQ FE Team) et le vice-champion en titre Edoardo Mortara (RoKit Venturi Racing) lors des deux premiers e-Prix nocturnes du Championnat du monde FIA ABB Formula E 2021/2022.

Bien plus encore sur Michelin Motorsport.
A Découvrir...

Les chiffres clés de MICHELIN Compétition

Michelin Le Mans Cup

MICHELIN Le Mans Cup

Palmarès 2021