menu

FIA WRC

Sixième victoire d’Ogier au Mexique

Au volant de sa Toyota Yaris WRC chaussée de pneus Michelin LTX Force, Sébastien Ogier a remporté le Rallye du Mexique, une troisième manche du Championnat du monde des Rallyes FIA 2020 écourtée en raison de la pandémie du coronavirus.

FIA WRC

FIA WRC - Rally Guanajuato Mexico 2020 - Racecard

Le Rallye du Mexique est le premier rallye terre de la saison du championnat du monde des Rallyes (WRC) 2020 et un beau challenge pour les pneus Michelin. Télécharger notre racecard pour découvrir le 3ème rallye de la saison.

FIA WRC

La saison WRC 2019 lancée à Birmingham

C’est dans le cadre du salon Autosport International Show de Birmingham (Grande-Bretagne) que la 47e saison du Championnat du monde des Rallyes FIA a été officiellement lancée samedi 12 janvier.

Les organisateurs de ce salon dédié aux sports mécaniques attendaient quelque 10 000 visiteurs aujourd’hui. C’est donc devant une foule immense que les World Rally Cars et les équipages officiels 2019 ont été présentés, après une parade des pilotes et de Bibendum à travers les Hall 1 et Hall 3.

Les équipages Ford-MSport (Evans/Martin, Suninen/Salminen) ont tout d’abord levé le voile sur la Ford Fiesta RS WRC qui retrouve ses couleurs bleues de la campagne 2016. Puis ce fut au tour des trois équipages Toyota Gazoo Racing, Tänak/Järveoja, Latvala/Anttila et Meeke/Marshall, de dévoiler la Toyota Yaris WRC Championne du monde en titre.

Chez Hyundai Motorsport, il manquait évidement la nouvelle recrue Sébastien Loeb qui participe au Rallye Dakar, mais les trois équipages Neuville/Gilsoul, Mikkelsen/Jaeger et Sordo/Del Barrio ont été longuement applaudis lorsqu’ils ont découvert la Hyundai i20 Coupé WRC qui conserve à peu près la même livrée.

Enfin, les sextuples champions du monde, Sébastien Ogier et Julien Ingrassia, accompagnés des Finlandais Esapekka Lappi et Janne Ferm ont tiré le voile sur la Citroën C3 WRC qui retrouve les couleurs Red Bull qu’elle arborait de 2008 à 2012. A l’arrière, un « 1919 » évoque le centenaire de la marque.

Nouveauté du règlement, les pilotes peuvent choisir leur numéro de course pour la saison 2019, sauf Sébastien Ogier, bien heureux de conserver le N°1. Ainsi, Elfyn Evans a opté pour le N°33, Thierry Neuville pour le N°11, Jari-Matti Latvala pour le N°10. La fille de Kris Meeke a choisi le N°5 pour son Daddy, alors qu’Andreas Mikkelsen affichait le N°89, année de sa naissance.

Les équipages et les directeurs de teams ont ensuite rejoint le Hall 1 et la scène Autosport pour de longues interviewes. Un baptême du feu pour Andrea Adamo, nouveau « team principal » de Hyundai Motorsport, et pour Richard Millener qui succède à ce poste à Malcolm Wilson chez MSport.

Tout ce petit monde se retrouvera dans quelques jours sur les routes du Rallye Monte-Carlo (24-27 janvier). Le doyen des rallyes mondiaux lancera alors vraiment le Championnat du monde des Rallyes FIA 2019 qui compte 14 épreuves.

MOTOGP™

Du réel au virtuel avec Michelin

L’épidémie du coronavirus a certes confiné les sports mécaniques, mais les pilotes-partenaires de Michelin restent actifs et s’affrontent sur des courses virtuelles. Sebring SuperSaturday, e-Sport MotoGP, Porsche Supercup Virtual Edition ont déjà livré leurs vainqueurs.

24H du Mans

Les 24 Heures du Mans 2020 reportées de 98 jours

Initialement prévue les 13-14 juin, la 88e édition des 24 Heures du Mans se déroulera les 19-20 septembre 2020 en raison de la pandémie du coronavirus. L’édition 1968 avait elle aussi été reportée à septembre. Michelin était engagé aux côtés de son partenaire Alpine avec de nouveaux pneus à structure radiale.

24H du Mans

62 invités au Mans pour les adieux des LMP1 hybrides

L’ACO (Automobile Club de l’Ouest) a dévoilé la liste des 62 invités à la 88e édition des 24 Heures du Mans (13-14 juin). Plus de 50 équipages ont d’ores et déjà choisi Michelin pour les accompagner dans ce grand défi automobile. Michelin visera un 29e succès – une 23e victoire consécutive depuis 1998 - sur ce formidable « Tech Lab » que sont les 24 Heures du Mans et l’Endurance, avec peut-être un prototype LMP1 hybride pour la toute dernière fois.

FIA Formula E

Da Costa (DS Techeetah/Michelin) gagne à Marrakech

Au volant de sa DS E-Tense FE20 chaussée de pneumatiques Michelin Pilot Sport, Antonio Felix Da Costa a remporté l’E-Prix de Marrakech, 5e manche de la saison 2019/2020 . Leader dans le domaine des énergies renouvelables en Afrique, le Maroc accueille le championnat de voitures électriques Formula E depuis 2016.

Bien plus encore sur Michelin Motorsport.
A Découvrir...

Les chiffres clés de MICHELIN Compétition

Michelin Le Mans Cup

MICHELIN Le Mans Cup

Palmarès 2019