24H du Mans

La Toyota Hypercar offre une 24e victoire d’affilée à Michelin au Mans

Toyota Gazoo Racing a remporté sa quatrième victoire consécutive aux 24 Heures du Mans, la première avec un prototype Hypercar équipé des nouveaux pneumatiques MICHELIN Pilot Sport. Michelin est invaincu au Mans depuis 1998. La Toyota GR010 HYBRID N°7 (Conway/Kobayashi/Lopez) s’est imposée devant la Toyota N°8 (Buemi Nakajima/Hartley) et l’Alpine/Michelin N°36 (Negrao/Lapierre/Vaxivière). Les Ferrari 488 GTE et Michelin ont triomphé en catégories LMGTE Pro (N°51) et LMGTE Am (N°83).

24H du Mans

Toyota/Michelin décroche la première pole position Hypercar au Mans

L’ère des prototypes Hypercar a débuté aux 24 Heures du Mans avec la première pole position de cette nouvelle catégorie signée par Kamui Kobayashi au volant de la Toyota GR010 HYBRID N°7 équipée des nouveaux pneus MICHELIN Pilot Sport. Le Japonais a établi sa 3e pole position consécutive au Mans en 3min23s900 dès son premier tour lancé. Pole positions pour Porsche et Michelin en LMGTE Pro (Dries Vanthoor, N°72) et LMGTE Am (Julien Andlauer, N°88).

24H du Mans

Le pneu de choix des équipes GTE au Mans

S’ils font moins les gros titres que les prototypes Hypercar, les voitures LMGTE nous ont habitués à des courses d’anthologie au Mans. Cette année, Michelin a toutes ses chances d’étoffer son palmarès dans cette catégorie, tout simplement car l’ensemble du plateau a retenu la gamme Pilot Sport. Pourtant, le règlement permet la concurrence entre manufacturiers. Alors, pourquoi des constructeurs de prestige comme Aston Martin, Chevrolet, Ferrari ou Porsche font confiance à la marque française pour la plus grande course d’Endurance de la planète ?

En Endurance mondiale, la catégorie LMGTE nous offre depuis longtemps des bagarres somptueuses.

Pour preuve, souvenons-nous des 24 Heures du Mans 2021, où la Ferrari victorieuse a franchi la ligne une vingtaine de secondes seulement avant la Corvette dauphine. Cela fait moins d’une demi-minute à l’issue de plus de 4 700 kilomètres avalés à une moyenne de quasiment 200 km/h !

« La qualité du plateau est vraiment au top. Très professionnel, » confirme Giancarlo Fisichella, double vainqueur de la classe sur Ferrari/Michelin. « Parfois, ce sont 24 heures au rythme des qualifications du début à la fin ! »

A ce niveau de compétition, les écuries et les pilotes ne peuvent se permettre de laisser le moindre détail au hasard. Dès lors, comme ils sont libres de se lier au pneumaticien de leur choix, ne pas se tromper de partenaire relève d’une importance capitale.

Cinq partenaires constructeurs différents

Or, depuis, 2018, l’ensemble des engagés a sollicité les services de Michelin, convaincu par son expérience et palmarès uniques. En effet, la firme française n’a manqué la victoire dans la grande catégorie GT au Mans (LM GTE Pro/GT1/GTS) qu’une seule fois depuis 2003, et a gagné avec cinq partenaires différents : Corvette, Ferrari, Porsche, Aston Martin et Ford.

Alors, pourquoi toutes ses équipes font confiance à la société française, année après année ?

« Pour notre part, nous sommes confiants à 100 % lorsque nous lançons notre auto d’un million de dollars et un pilote dans la nuit au Mans sur pneus Michelin, » répond Marc Maurini, Team Manager de Corvette Racing avec qui Michelin a engrangé pas moins de sept victoires en GT au Mans depuis 2004.

Les pilotes, eux, accumuleront quelque 1500 kilomètres chacun en course ce week-end et ont besoin de pouvoir compter sur les enveloppes dont leurs voitures respectives sont équipées.

« Est-ce qu’avoir confiance en ses pneus peut faire une différence au Mans ? Je dis « oui », sans hésiter, » réplique le double Champion du monde LMGTE Pro Nicki Thiim. « Aux vitesses que nous roulons sur ces belles routes de France, il faut dire que ces quatre aires de contact avec le sol sont d’une grande importance. Et, à mon avis, personne ne performe mieux que Michelin. »

L’analyse du pilote Aston Martin est partagée par son adversaire Porsche, Kévin Estre. « Je n’ai jamais roulé avec un pneu qui soit meilleur que Michelin sur une GT, » révèle l’ancien vainqueur LMGTE Pro au Mans. « Je pense que c’est vraiment quelque chose qui est ancré dans l’esprit de tous les constructeurs automobiles : si tu veux aller vite en Endurance, il faut prendre Michelin. »

De la piste à la route

Etant donné que les équipes ont la liberté de s’associer au pneumaticien de leur choix, ce genre de retour va nécessairement droit au cœur du staff technique de la marque… « Tout le monde a le droit de choisir la marque de pneu qu’il veut pour s’affronter en GT au Championnat du monde d’Endurance, » souligne Matthieu Bonardel, Directeur de Michelin Motorsport. « Et ça tombe bien parce qu’ils ont tous choisi Michelin. Et ça, ça nous fait plaisir. C’est important pour nous de récupérer de la part de tous nos constructeurs cette reconnaissance technique de notre leadership. »

Comme on pourrait s’y attendre, la réussite des partenariats de Michelin en sport automobile encourage des collaborations étroites dans d’autres domaines, car toutes les parties concernées sont ravies de pouvoir exploiter les leçons apprises en circuit au bénéfice des produits qu’ils vendent au quotidien…

« La relation entre Corvette et Michelin est fondée sur la confiance, et cette collaboration s’est étendue très largement au domaine de la production, » explique Laura Wontrop Klauser, Responsable du Programme « Sports Car Racing » de GM. « Les Corvette de série achetées par nos clients sont équipées de pneus Michelin que nous conseillons vivement pour la performance qu’ils offrent. Ils participent grandement au caractère de la Corvette, et cela en grande partie grâce à la relation que nous avons forgée en course. »

« Au-delà de notre succès en compétition, » conclut Mattieu Bonardel, « c’est évidemment une autre fierté de réussir à gagner des parts de marché en première monte avec des constructeurs Premium comme Porsche, Ferrari, Corvette, et autres. »

MOTOGP™

MotoGP™ : diabolique démonstration de Quartararo et de Michelin au Gran Premi Monster Energy de Catalunya

Fabio Quartararo (Monster Energy Yamaha MotoGP) a signé une superbe victoire en solitaire au Gran Premi Monster Energy de Catalunya, neuvième épreuve du championnat du monde MotoGPTM sur le circuit de Barcelona-Catalunya (Espagne). Aidé par un excellent grip de ses pneus MICHELIN power malgré les fortes températures, le champion du monde en titre a devancé à l’arrivée les deux pilotes Prima Pramac Racing, Jorge Martin et Johann Zarco.

FIA Formula E

Le top-3 en moins d’une seconde à Jakarta !

Trois pilotes – Mitch Evans, Jean-Eric Vergne, Edoardo Mortara - et trois constructeurs (Jaguar, DS, Venturi) ont terminé le premier e-Prix de Jakarta (Indonésie) dans la même seconde, grâce notamment à la performance des pneumatiques MICHELIN Pilot Sport EV.

Michelin remporte les 50e 24H du Nürburgring avec Audi

Trente ans après sa première victoire dans l’Eifel, Michelin a remporté la 50e édition des 24 Heures du Nürburgring (Allemagne) avec l’Audi R8 LMS N°15 d’Audi Sport Team Phoenix pilotée par Robin Frijns, Dries Vanthoor, Frédéric Vervisch et Kelvin Van der Linde. Michelin, qui équipait 73 voitures au départ de cette épreuve ouverte à une forte concurrence pneumatique, a monopolisé le podium final avec les deux Mercedes-AMG GT3 du team GetSpeed. Dans des conditions météo instables en fin de course, la gamme de pneus MICHELIN Pilot Sport a démontré toute sa polyvalence, sa constance et sa performance sur les 25 km du mythique circuit Nordschleife et devant 230 000 spectateurs.

MOTOGP™

MotoGP™ : victoire de Bagnaia à domicile, des pneus Michelin performants dans toutes les conditions

Francesco Bagnaia (Ducati Lenovo Team) s’est imposé à domicile en remportant le Gran Premio d’Italia Oakley, huitième épreuve du championnat du monde MotoGPTM devant le champion du monde en titre, Fabio Quartararo (Monster Energy Yamaha MotoGP) et Aleix Espargaro (Aprilia Racing). Trois constructeurs différents et deux combinaisons de pneumatiques différentes se sont retrouvés sur le podium, nouvelle démonstration de l’extrême polyvalence de la gamme MICHELIN Power.

Bien plus encore sur Michelin Motorsport.
A Découvrir...

Les chiffres clés de MICHELIN Compétition

Michelin Le Mans Cup

MICHELIN Le Mans Cup

Palmarès 2021