menu

24H du Mans

62 invités au Mans pour les adieux des LMP1 hybrides

L’ACO (Automobile Club de l’Ouest) a dévoilé la liste des 62 invités à la 88e édition des 24 Heures du Mans (13-14 juin). Plus de 50 équipages ont d’ores et déjà choisi Michelin pour les accompagner dans ce grand défi automobile. Michelin visera un 29e succès – une 23e victoire consécutive depuis 1998 - sur ce formidable « Tech Lab » que sont les 24 Heures du Mans et l’Endurance, avec peut-être un prototype LMP1 hybride pour la toute dernière fois.

24H du Mans

Second doublé Toyota/Michelin au Mans

Toyota Gazoo Racing a signé un second doublé consécutif aux 24 Heures du Mans et offre à son partenaire Michelin un 22e succès d’affilée dans la Sarthe. La Toyota TS050 Hybrid N°8 s’est imposée devant la N°7 et son équipage Buemi/Nakajima/Alonso est sacré Champion du monde d’Endurance. La BR1/Michelin N°11 complète le podium. Michelin a aussi remporté la catégorie LMP2 avec Alpine (Lapierre/Negrao/Thiriet), LMGTE Pro avec Ferrari (Pier Guidi/Calado/Serra) et LMGTE Am avec Ford (Keating/Bleekemolen/Fraga). Au cours de cette 87e édition, Michelin a encore pu démontrer la performance dans la durée de ses pneumatiques Pilot Sport Endurance avec des tours très rapides réalisés en fin de quadruples relais.

24H du Mans

Les 24 Heures du Mans 2020 reportées de 98 jours

Initialement prévue les 13-14 juin, la 88e édition des 24 Heures du Mans se déroulera les 19-20 septembre 2020 en raison de la pandémie du coronavirus. L’édition 1968 avait elle aussi été reportée à septembre. Michelin était engagé aux côtés de son partenaire Alpine avec de nouveaux pneus à structure radiale.

Face à l’épidémie du coronavirus, l’Automobile Club de l’Ouest a décidé de reporter la 88e édition des 24 Heures du Mans – aussi finale du Championnat du monde d’Endurance 2019/2020 – aux 19 et 20 septembre. C’est la 2e fois que cette course mythique se déroulera en automne. En raison des évènements de mai 1968 en France, l’ACO avait également décidé de repousser la 36e édition des 24 Heures du Mans aux 28-29 septembre.

L’édition 1968 fut marquée par la 3e victoire consécutive d’une Ford GT40 (Rodriguez/Bianchi), pour la 1ère fois aux couleurs Gulf. Présent dans la Sarthe depuis 1951, Porsche a affirmé ses ambitions en signant sa 1ère pole position au Mans (Jo Siffert, Porsche 908) et en prenant les 2e et 3e places finales avec une 907 (Steinemann/Spoerry) et une 908 (Neerpash/Stommelen).

L’exploit de cette 36e édition, relayé par tous les médias, fut sans doute celui d’Henri Pescarolo, extraordinaire au volant d’une Matra en panne d’essuie-glace fonçant dans la nuit mancelle sous une pluie battante.

lm-68-le-depart

En 1968, Michelin était présent aux 24 Heures du Mans avec une nouvelle gamme de pneus à structure radiale. Le manufacturier français équipait les quatre Alpine A220 engagées par la Société des Automobiles Alpine et l’Ecurie Savin-Calberson. Terminées à la hâte, les A220 étaient motorisées par un nouveau V8 3.0 Litres préparé par le « sorcier » Amédée Gordini.

Le bilan fut mitigé pour les équipages des Alpine A220 avec trois abandons : Grandsire/Larrousse au 59e tour, Guichet/Jabouille au 185e tour et Bianchi/Depailler au 257e tour (incendie). Mais l’Alpine A220/Michelin d’André De Cortanze/Jean Vinatier s’est classée à la 8e place finale (3e de la catégorie P3.0) après avoir parcouru 4000 km (297 tours).

Ce top-ten fut une belle récompense pour les hommes de Michelin Compétition qui avaient travaillé d’arrache-pied au développement des nouveaux pneus slicks à structure radiale. Et à force de persévérance et d’abnégation, tous ces efforts finirent par payer… dix ans plus tard. En 1978, Alpine et Michelin ont imposé la technologie radiale aux 24 Heures du Mans !

MOTOGP™

Du réel au virtuel avec Michelin

L’épidémie du coronavirus a certes confiné les sports mécaniques, mais les pilotes-partenaires de Michelin restent actifs et s’affrontent sur des courses virtuelles. Sebring SuperSaturday, e-Sport MotoGP, Porsche Supercup Virtual Edition ont déjà livré leurs vainqueurs.

FIA WRC

Sixième victoire d’Ogier au Mexique

Au volant de sa Toyota Yaris WRC chaussée de pneus Michelin LTX Force, Sébastien Ogier a remporté le Rallye du Mexique, une troisième manche du Championnat du monde des Rallyes FIA 2020 écourtée en raison de la pandémie du coronavirus.

FIA WRC

FIA WRC - Rally Guanajuato Mexico 2020 - Racecard

Le Rallye du Mexique est le premier rallye terre de la saison du championnat du monde des Rallyes (WRC) 2020 et un beau challenge pour les pneus Michelin. Télécharger notre racecard pour découvrir le 3ème rallye de la saison.

FIA Formula E

Da Costa (DS Techeetah/Michelin) gagne à Marrakech

Au volant de sa DS E-Tense FE20 chaussée de pneumatiques Michelin Pilot Sport, Antonio Felix Da Costa a remporté l’E-Prix de Marrakech, 5e manche de la saison 2019/2020 . Leader dans le domaine des énergies renouvelables en Afrique, le Maroc accueille le championnat de voitures électriques Formula E depuis 2016.

Bien plus encore sur Michelin Motorsport.
A Découvrir...

Les chiffres clés de MICHELIN Compétition

Michelin Le Mans Cup

MICHELIN Le Mans Cup

Palmarès 2019