menu

24H du Mans

Toyota triomphe avec Michelin au Mans.

La 20e tentative fut la bonne pour Toyota qui a enfin remporté les 24 Heures du Mans,  avec le double Champion du monde de F1, Fernando Alonso, et ses équipiers Sébastien Buemi et Kazuki Nakajima (Toyota TS050 Hybrid N°8). Toyota Gazoo Racing a même signé un doublé avec Conway/Lopez/Kobayashi.  Michelin en délivrant des performances gagnantes, jusqu’à la ligne d’arrivée, signe sa 21ème victoire consécutive au Mans depuis 1998. En LM GTE Pro et Am, Porsche et Michelin ont dominé avec la N°92 (Christensen/Vanthoor/Estre) et la N°77 (Campbell/Ried/Andlauer).

24H du Mans

Toyota/Michelin en tête après 6 heures de course

Un quart de cette 86e édition des 24 Heures du Mans a été parcouru et les deux Toyota TS050 Hybrid/Michelin ont une avance conséquente sur la concurrence. Michelin est leader avec Porsche en LM GTE Pro et Am, et figure sur le podium provisoire en LM P2.

24H du Mans

Les Toyota/Michelin solides leaders

Les Toyota TS050 Hybrid/Michelin ont passé sans encombre la nuit des 24 Heures du Mans et comptent 9 tours d’avance sur leurs concurrentes. La N°8 (Nakajima/Buemi/Alonso) a repris la tête au petit jour. Il n’y a eu aucun changement parmi les leaders LM P2 (Oreca 26), LM GTE Pro (Porsche/Michelin 92) et LM GTE Am (Porsche/Michelin 77) depuis hier soir.

Après 17 heures de course et 3 788 km parcourus, les Toyota TS050 Hybrid sont remarquables de fiabilité et font route commune vers une première victoire mancelle. Hier, peu après 21h00, Kamui Kobayashi a hissé la Toyota/Michelin N°7 en tête. Puis quelques minutes plus tard, la N°8 a écopé d’un stop&go d’une minute.

La Toyota N°7 comptait environ deux minutes d’avance quand Fernando Alonso s’est installé au volant de la N°8 à 1h30 du matin. L’Espagnol a réalisé un quadruple relais de toute beauté avec ses pneumatiques Michelin (600 km) et a repris 1min20s à la N°7. Le Japonais Nakajima a poursuivi l’effort et a fini par prendre la tête à 6h30.

Les Rebellion R13/Michelin pointent à 9 tours. La N°3 et la N°1 se sont échangées plusieurs fois la 3e place après avoir été poussées chacune dans leur box. Il n’y a plus que quatre LM P1 aux avant-postes : la BR1/Michelin N°17 SMP Racing a été accidentée peu avant 23h00 par Matevos Isaakyan. Sortie de route aussi pour l’Enso/Michelin N°4.

De fait, la première LM P2 pointe à la 5e place du classement général. L’Oreca N°26 G-Drive Racing a mené toute la nuit et maintient un tour d’avance sur la Ligier/Michelin N°23 Panis Barthez Compétition et l’Alpine N°36 qui s’échangent la 2e place au gré des arrêts aux stands. L’Oreca/Michelin N°48 Idec Sport est toujours dans la bagarre.

En LM GTE Pro, aucune inquiétude pour la Porsche/Michelin N°92 (Christensen/Vanthoor/Estre), solide leader depuis le premier Safety-Car samedi après-midi. La Porsche/Michelin N°91 assure un doublé provisoire pour la marque qui a perdu la N°94 sur des problèmes techniques. La BMW/Michelin N°81 était sur le podium provisoire avant d’être rentrée à son box peu après minuit. Du coup, les Ford/Michelin N°68, N°69 et N°67 sont en embuscade, de même que la Corvette/Michelin N°63 et la Ferrari/Michelin N°52 relativement discrètes depuis le départ.

En LM GTE Am, la Porsche/Michelin N°77 Dempsey-Proton Racing pointe en tête depuis la 3e heure de course et devance les Ferrari/Michelin N°85 et 54. La Porsche/Michelin N°88, qualifiée en pole, est sortie de la piste au petit matin, de même que la Ferrari/Michelin N°84.

MOTOGP™

MotoGP™ : Marc Márquez (Repsol Honda Team / Michelin) triomphe à Sepang

Marc Márquez a remporté le Shell Malaysia Motorcycle Grand Prix, avant dernière épreuve du championnat du monde MotoGPTM sur le circuit de Sepang. Le champion du monde 2018 a devancé Alex Rins (Team SUZUKI ECSTAR / Michelin) et Johann Zarco (Monster Yamaha Tech 3 / Michelin). Cette nouvelle victoire de Márquez permet à Honda d’enlever le titre constructeur.

MOTOGP™

MotoGP™ - Shell Malaysia Motorcycle Grand Prix - Racecard

Tout ce que vous devez savoir au sujet du Shell Malaysia Motorcycle Grand Prix et de notre allocation pneumatique.Cliquez sur la photo pour télécharger la racecard.

FIA WRC

Loeb, Citroën et Michelin renouent avec le succès

Sébastien Loeb (Citroën/Michelin) a remporté sa 79e victoire en Championnat du monde des Rallyes FIA, plus de cinq ans après son dernier succès. Il devance Sébastien Ogier (Ford/Michelin) qui reprend les rênes du championnat et le Gallois Elfyn Evans. Les titres mondiaux 2018 Pilotes et Constructeurs se joueront en Australie. Triplé Michelin en WRC2 avec le groupe Volkswagen.

MOTOGP™

MotoGP™ : Maverick Viñales (Movistar Yamaha MotoGP / Michelin) et Yamaha renouent avec la victoire en Australie

Maverick Viñales a remporté le Michelin® Australian Motorcycle Grand Prix, 17ème épreuve du championnat du monde MotoGPTM à Phillip Island à l’issue d’une course sensationnelle. Il a devancé Andrea Iannone (Ecstar Suzuki Team / Michelin) et Andrea Dovizioso (Ducati Team / Michelin). On retrouve trois constructeurs différents sur le podium.

Bien plus encore sur Michelin Motorsport.
A Découvrir...

Les chiffres clés de MICHELIN Compétition

Michelin Le Mans Cup

MICHELIN Le Mans Cup

Palmarès 2017