menu

24H du Mans

Toyota triomphe avec Michelin au Mans.

La 20e tentative fut la bonne pour Toyota qui a enfin remporté les 24 Heures du Mans,  avec le double Champion du monde de F1, Fernando Alonso, et ses équipiers Sébastien Buemi et Kazuki Nakajima (Toyota TS050 Hybrid N°8). Toyota Gazoo Racing a même signé un doublé avec Conway/Lopez/Kobayashi.  Michelin en délivrant des performances gagnantes, jusqu’à la ligne d’arrivée, signe sa 21ème victoire consécutive au Mans depuis 1998. En LM GTE Pro et Am, Porsche et Michelin ont dominé avec la N°92 (Christensen/Vanthoor/Estre) et la N°77 (Campbell/Ried/Andlauer).

24H du Mans

Les Toyota/Michelin solides leaders

Les Toyota TS050 Hybrid/Michelin ont passé sans encombre la nuit des 24 Heures du Mans et comptent 9 tours d’avance sur leurs concurrentes. La N°8 (Nakajima/Buemi/Alonso) a repris la tête au petit jour. Il n’y a eu aucun changement parmi les leaders LM P2 (Oreca 26), LM GTE Pro (Porsche/Michelin 92) et LM GTE Am (Porsche/Michelin 77) depuis hier soir.

24H du Mans

Les invités aux 24 Heures du Mans 2019

L’Automobile Club de l’Ouest a dévoilé vendredi 1er mars la liste des 60 invités à participer aux 24 Heures du Mans 2019 (15/16 juin), la grande finale de la Super Saison FIA WEC 2018/2019. Michelin vise cette année un 28e succès aux 24 Heures du Mans.

Le 11 février dernier, l’ACO avait déjà annoncé les 42 invités « d’office » à participer à la 87e édition des 24 Heures du Mans, ceux qui avaient décroché leur précieux sésame grâce aux résultats obtenus la saison précédente. Il restait donc 18 places à pourvoir pour compléter la liste des 60 invités dévoilée aujourd’hui.

En LMP1, aucune surprise puisque les huit prototypes étaient déjà connus. Toyota Gazoo Racing va tenter de conserver son trophée avec deux Toyota TS050 Hybrid/Michelin que se partageront les mêmes équipages qu’en 2018. Rebellion Racing et SMP Racing engagent chacun deux prototypes « essence », alors que ByKolles Racing Team et DragonSpeed seront présents avec une voiture chacun. Tous les prototypes LM P1 seront chaussés par Michelin.

En LMP2, L’Alpine A470-Gibson lauréate en 2018 sera de retour dans la Sarthe, cette fois équipée par son partenaire historique Michelin. Parmi les 17 prototypes LMP2 attendus, on citera la Ligier JSP2 N°23 de Panis-Barthez Compétition, l’Oreca07 N°48 d’IDEC Sport ou encore la Ligier JSP2 N°22 de United Autosports.

Comme en LMP2, la catégorie LM GTE Pro accueillera 17 voitures. Porsche et Michelin reviennent pour défendre leur titre avec quatre Porsche 911 RSR. Ford engage aussi quatre véhicules, alors qu’AF Corse, BMW Team MTEK, Corvette Racing et Aston Martin Racing seront représentés par deux voitures chacun. L’équipe américaine Risi Compétizione sera de retour dans la Sarthe avec une Ferrari 488 GTE. Michelin équipera toutes les voitures en LM GTE Pro.

La catégorie LM GTE Am sera la plus fournie avec 18 véhicules. La plupart des concurrents était connus le 11 février dernier, trois se sont ajoutés dont une seconde Ferrari/Michelin pour Spirit of Race, et une autre Italienne pilotée par un équipage 100% féminin (Kessel Racing). On dénombre désormais neuf Ferrari 488 GTE, six Porsche 911 RSR, deux Aston Martin Vantage et une Ford GT.

Michelin vise cette année une 28e victoire aux 24 Heures du Mans, une 22e consécutive depuis 1998. La 87e édition des 24 Heures du Mans se dérouleront les 15 et 16 juin 2019.

FIA WRC

Tänak offre une 333e victoire à Michelin en WRC

Au volant de sa Toyota Yaris WRC, l’Estonien Ott Tänak a remporté le Rallye du Chili, nouvelle épreuve inscrite au Championnat du monde des Rallyes, et offert une 333e victoire mondiale à Michelin. Les champions du monde français Sébastien Ogier (Citroën/Michelin) et Sébastien Loeb (Hyundai/Michelin) complètent le podium. Victoire de Michelin également en catégorie WRC2 avec le Finlandais Kalle Rovanpera (Skoda).

FIA Formula E

Vergne (DS Techeetah/Michelin) gagne à Monaco

Parti en pole position, Jean-Eric Vergne a remporté sa deuxième victoire de la saison et prend les rênes du championnat Pilotes. Le Français s’est imposé devant Oliver Rowland (Nissan e.dams/Michelin), Felipe Massa (Venturi Formula E Team/Michelin) et Pascal Wehrlein (Mahindra Racing). Quatre pilotes et quatre constructeurs groupés en 1.439 seconde après 45 minutes de course !

FIA WRC

FIA WRC - COPEC Rally Chile - Racecard

Tout ce vous devez savoir sur le COPEC Rally Chile, 6ème épreuve du championnat du monde des Rallyes (WRC)Cliquez sur la photo pour télécharger la racecard.

FIA Formula E

ABB FIA Formula E - E-Prix Monaco

Tout ce que vous devez savoir au sujet de l'E-Prix de Monaco, 9ème épreuve de la saison 2018/2019 du championnat ABB FIA Formula E.Cliquez sur la photo pour télécharger la racecard.

Bien plus encore sur Michelin Motorsport.
A Découvrir...

Les chiffres clés de MICHELIN Compétition

Michelin Le Mans Cup

MICHELIN Le Mans Cup

Palmarès 2018