menu

FIA WRC

Victoire Toyota/Michelin au Portugal

Vingt-cinq ans plus tard, Toyota et Michelin ont de nouveau remporté le Rallye du Portugal en WRC*. Ott Tänak s’est imposé devant Thierry Neuville (Hyundai/Michelin) et Sébastien Ogier (Citroën/Michelin). A mi-saison, Ogier est leader du championnat avec deux points d’avance sur Tänak et dix sur Neuville. Débuts victorieux de la nouvelle Skoda Fabia R5 Evo/Michelin en catégorie WRC2 Pro avec un doublé offert par Kalle Rovanperä et Jan Kopecky.

FIA WRC

FIA WRC - Vodafone Rally de Portugal - Racecard

Tout ce que vous devez savoir au sujet du Vodafone Rally de Portugal, 7ème épreuve du championnat du monde des Rallyes (WRC).Cliquez sur la photo pour télécharger la racecard.

FIA WRC

Loeb, Citroën et Michelin renouent avec le succès

Sébastien Loeb (Citroën/Michelin) a remporté sa 79e victoire en Championnat du monde des Rallyes FIA, plus de cinq ans après son dernier succès. Il devance Sébastien Ogier (Ford/Michelin) qui reprend les rênes du championnat et le Gallois Elfyn Evans. Les titres mondiaux 2018 Pilotes et Constructeurs se joueront en Australie. Triplé Michelin en WRC2 avec le groupe Volkswagen.

Le nonuple Champion du monde des Rallyes a ajouté une 79e victoire à son immense palmarès à l’issue du RallyRACC Catalunya 2018. Les mauvaises conditions météo sur les 2e et 3e étapes asphalte ont rendu les choix de pneumatiques très difficiles. Tous les pneumatiques asphalte proposés par Michelin - Pilot Sport S6 (soft), H5 (hard) et FW3 (pluie) –,  ainsi que les pneus terre – LTX Force H4 (hard) et M6 (medium) - ont été utilisés.

Grâce à son expérience et à celle du team Citroën Racing, Sébastien Loeb a réalisé un excellent choix de pneus dimanche matin en optant pour quatre Michelin Pilot Sport H5 (hard) sur des routes encore partiellement humides.

Un choix payant qui a permis à Sébastien Loeb de remporter deux spéciales d’affilée et de prendre la tête du rallye. Malgré un tête-à-queue dans l’ES17, il a su gérer son avance pour remporter son 9e RallyRACC Catalunya à 44 ans, 8 mois et 2 jours ! Loeb devient ainsi le 3e pilote le plus âgé à gagner en WRC, sur le rallye où il a débuté sa carrière mondiale il y a 19 ans… Citroën/Michelin renoue avec la victoire depuis le RallyRACC… 2017 !

Sébastien Loeb devance de 2.9 secondes Sébastien Ogier qui n’a pas toujours effectué les bons choix de pneus ce week-end. Mais cette 2e place permet au pilote Ford/Michelin de reprendre les commandes du championnat pour 3 points face à Thierry Neuville (Hyundai/Michelin), 4e en Espagne. Pour 5/10e de seconde, le Belge n’a pu conserver sa 3e place face au Gallois Elfyn Evans (Ford/Michelin) dans l’ultime spéciale.

L’équipe M-Sport place donc deux Ford Fiesta WRC/Michelin sur le podium du RallyRACC Catalunya 2018 et revient à 25 points de Toyota Gazoo Racing au championnat Constructeurs. Hyundai Motorsport est 2e à 12 points.

Rapides et performantes, les Toyota Yaris WRC/Michelin n’ont pas été récompensées ce week-end. Ott Tänak était leader à l’issue de l’étape sur terre et poursuivait sa marche en avant sous la pluie samedi matin. Mais il fut contraint de changer une roue dans l’ES10 (jante cassée). Il s’est retrouvé à la 8e place du classement, avant de remonter au 6e rang et marquer 5 points dans la Power Stage. L’Estonien reste en course pour le titre, mais il est à 23 points d’Ogier.

Jari-Matti Latvala s’est retrouvé en tête de l’épreuve samedi à mi-journée, mais le Finlandais a effleuré sa roue avant-gauche dans l’ES17 et perdu tout espoir de podium. Il termine 8e derrière ses deux équipiers Tänak et Esapekka Lappi. Dani Sordo (Hyundai/Michelin) a lui aussi brièvement pris les commandes du rallye sous les vivas de ses fans, avant de terminer à la 5e place.

Michelin a signé un triplé en WRC2 avec les deux Skoda Fabia R5 de Kalle Rovanpera et de Jan Kopecky, Champion du monde de la catégorie en 2018. Le Norvégien Petter Solberg, de retour en Mondial depuis 2012, a terminé sur le podium au volant de la toute nouvelle VW Polo GTi R5/Michelin.

Rendez-vous en Australie (15-18 novembre) pour la dernière manche de la saison où les titres Pilotes et Constructeurs se joueront entre trois hommes et trois marques.

24H du Mans

24 HEURES DU MANS - Performer jusqu’au damier avec Michelin

L’objectif de Michelin aux 24 Heures du Mans 2019 est d’offrir le meilleur grip et la meilleure performance dans la durée aux 53 voitures équipées de pneumatiques Michelin pour rester invaincu sur la plus célèbre course du monde depuis 1998, tout en préparant la mobilité de demain avec le prototype électrique-hydrogène GreenGT en démonstration sur le Circuit de la Sarthe.

24H du Mans

Michelin est de retour sur le Circuit des 24 Heures

La Journée Test est la seule et unique opportunité de rouler sur le grand circuit de la Sarthe (13,626 km) en dehors des essais libres et qualificatifs des 24 Heures du Mans. Sans surprise, les Toyota TS050 Hybrid/Michelin ont dominé la Journée Test de la 87e édition.

MOTOGP™

MotoGP™ - Danilo Petrucci enlève sa première victoire au Mugello

Un Italien sur une moto italienne s’impose pour la première fois de sa carrière en catégorie reine devant des milliers de tifosi au Mugello, sixième épreuve du Championnat du monde MotoGPTM. Danilo Petrucci (Ducati Team) a devancé Marc Márquez (Repsol Honda Team) et son coéquipier, Andrea Dovizioso (Ducati Team). Belle performance des pneumatiques Michelin qui a permis à plusieurs pilotes de battre des records ce week-end.

MOTOGP™

MotoGP™ - Gran Premio d'Italia Oakley - Racecard

Tout ce que devez savoir au sujet du Gran Premio d'Italia Oakley, 6ème épreuve du championnat du monde MotoGP.Cliquez sur la photo pour télécharger la racecard.

Bien plus encore sur Michelin Motorsport.
A Découvrir...

Les chiffres clés de MICHELIN Compétition

Michelin Le Mans Cup

MICHELIN Le Mans Cup

Palmarès 2018