menu

FIA Formula E

Victoires britanniques à Ad Diriyah

Sam Bird (Envision Virgin Racing/Michelin) et Alexander Sims (BMW I Andretti Motorsport) ont remporté les deux premières courses de la saison 2019/2020 de Formula E organisées en Arabie Saoudite, sur le circuit d’Ad Diriyah. Michelin est fournisseur exclusif de la Formula E depuis la création de ce championnat réservé aux monoplaces électriques en 2014.

FIA Formula E

Jean-Eric Vergne conserve son titre en Formula E

Jean-Eric Vergne (DS Techeetah/Michelin) est le premier double champion de l’histoire de la Formula E. Le Français a conservé son titre à l’issue des deux courses de New York (USA) remportées par Sébastien Buemi (Nissan e.dams/Michelin) et Robin Frijns (Envision Virgin Racing/Michelin). L’équipe DS Techeetah/Michelin est championne Teams.

FIA Formula E

Max Günther remporte l’E-Prix de Santiago

Maximilian Gunther a remporté sa première victoire en Formula E dans les rues de Santiago du Chili au volant de sa monoplace électrique BMW iFE.20 chaussée de pneumatiques Michelin Pilot Sport.

Cette troisième manche de la saison 2019/2020 était très attendue, voire redoutée, des acteurs de la Formula E, et notamment des hommes de Michelin Motorsport. L’E-Prix de Santiago est l’un des plus difficiles de la saison pour les pneumatiques en raison des températures extrêmes et de l’agressivité du revêtement.

Des conditions « idéales » pour démontrer la performance et la longévité du pneu Michelin Pilot Sport, des qualités qui ont permis d’offrir un duel à couper le souffle pour la victoire jusqu’aux derniers mètres de course.

Privé d’un premier podium à Ad Diriyah en décembre dernier après une infraction, le pilote allemand a pris sa revanche dans la capitale chilienne en devenant le plus jeune vainqueur en championnat de Formula E, à 22 ans.

C’est après la mi-course que Max Günther (BMW I Andretti Motorsport/Michelin) a porté une attaque décisive sur le leader et poleman Mitch Evans (Panasonic Jaguar Racing/Michelin) grâce à son second « attack mode ».

Derrière, Antonio Felix da Costa (DS Techeetah/Michelin) s’est défait de Jean-Eric Vergne (DS Techeetah/Michelin), Nyck de Vries (Mercedes-Benz EQ/Michelin) et Pascal Wehrlein (Mahindra Racing/Michelin) avant de doubler Mitch Evans pour prendre la deuxième place derrière Günther.

La bagarre entre Max Günther et Antonio Felix Da Costa fut épique en fin de course. Le jeune allemand a finalement trouvé l’ouverture dans la longue courbe du 40e et dernier tour !

Le Belge Stoffel Vandoorne (Mercedes-Benz EQ/Michelin) a terminé au pied du top-5, mais il prend les commandes du championnat devant Alexander Sims (BMW I Andretti Motorsport/Michelin), non classé à Santiago du Chili comme cinq autres pilotes. Le meilleur tour a été réalisé par Oliver Rowland (Nissan e.dams/Michelin).

Prochaine épreuve : E-Prix de Mexico City (15 février)

Classement E-Prix Santiago du Chili

1. Max Günther (BMW I Andretti Motorsports), 40 tours

2. Antonio Felix da Costa (DS Techeetah), +2s067

3. Mitch Evans (Panasonic Jaguar Racing), +5s119

4. Pascal Wehrlein (Mahindra Racing), +7s050

5. Nyck de Vries (Mercedes-Benz EQ), +9s883

6. Stoffel Vandoorne (Mercedes-Benz EQ), +11s237

7. Lucas di Grassi (Audi Sport Abt Schaeffler), +14s437

8. James Calado (Panasonic Jaguar Racing), +18s255

9. Felipe Massa (Rokit Venturi Racing), +20s430

10. Sam Bird (Envision Virgin Racing), +21s780

FIA WRC

FIA WRC - Rallye Monte-Carlo - Racecard

Le WRC est de retour avec le Rallye du Monte-Carlo. Cliquez sur la photo pour télécharger notre racecard du rallye le plus exigeant du championnat au niveau des pneumatiques !

Une décennie d’innovations et de victoires pour Michelin

Moto, Rallye, Endurance, Formula E… Au cours de cette dernière décennie, Michelin a remporté plus de 300 victoires mondiales grâce à des pneumatiques toujours plus performants, constants, efficients et désormais connectés.

FIA WEC

Doublé Toyota/Michelin à Bahreïn

Toyota Gazoo Racing a dominé la dernière course de la décennie en signant un doublé aux 8 Heures de Bahreïn avec la Toyota TS050 Hybrid/Michelin N°7 (Conway/Kobayashi/Lopez) et la N°8 (Buemi/Nakajima/Hartley). Michelin a remporté les quatre catégories avec l’Oreca-Gibson N°22 United Autosports en LMP2, l’Aston Martin N°95 en LMGTE Pro et la Porsche N°57 en LMGTE Am.

FIA WRC

Monte-Carlo 1966 : Citroën et Michelin vainqueurs d’un autre duel…

En 1966, Ford est parvenu à battre l’ogre Ferrari aux 24 Heures du Mans. Ce duel est magnifiquement raconté dans le film de James Mangold « Le Mans 1966 » avec Matt Damon et Christian Bale. Plus tôt dans l’année, Citroën et Michelin étaient sortis vainqueurs d’un autre duel sur une épreuve tout aussi mythique, le Rallye Monte-Carlo.

Bien plus encore sur Michelin Motorsport.
A Découvrir...

Les chiffres clés de MICHELIN Compétition

Michelin Le Mans Cup

MICHELIN Le Mans Cup

Palmarès 2019