24H du Mans

Michelin remporte sa 25e victoire consécutive au Mans

Michelin a remporté sa 25e victoire d’affilée aux 24 Heures du Mans avec la Toyota GR010 Hybrid N°8 (Buemi/Hartley/Hirakawa). Depuis 1998, les pilotes font confiance à Michelin pour les conduire à la victoire sur la course d’Endurance la plus exigeante du monde, concrétisant ainsi un quart de siècle de succès et d’innovations pour Michelin. Equipée des nouveaux pneus MICHELIN Pilot Sport, la Porsche 911 RSR N°91 (Bruni/Lietz/Makowiecki) a remporté la catégorie LMGTE Pro et battu le record de distance parcourue par une LMGTE au Mans.

24H du Mans

Le pneu de choix des équipes GTE au Mans

S’ils font moins les gros titres que les prototypes Hypercar, les voitures LMGTE nous ont habitués à des courses d’anthologie au Mans. Cette année, Michelin a toutes ses chances d’étoffer son palmarès dans cette catégorie, tout simplement car l’ensemble du plateau a retenu la gamme Pilot Sport. Pourtant, le règlement permet la concurrence entre manufacturiers. Alors, pourquoi des constructeurs de prestige comme Aston Martin, Chevrolet, Ferrari ou Porsche font confiance à la marque française pour la plus grande course d’Endurance de la planète ?

24H du Mans

Michelin et Toyota : 30 ans d’exploits et de victoires

C’est en 1992 que Michelin et Toyota ont remporté leur première victoire internationale. Depuis, les deux géants de l’automobile ont performé dans différentes compétitions mondiales, du Rallye aux 24 Heures du Mans en passant par la Formule Un ou le championnat Super GT. Toyota et Michelin ont remporté leur cinquième victoire consécutive aux 24 Heures du Mans.

La belle histoire a commencé sur les pistes enneigées du Rallye de Suède 1992 quand le Suédois Mats Jonsson s’est imposé au volant de sa Toyota Celica « privée » alors que l’équipe officielle japonaise était à l’époque en partenariat avec une autre marque de pneumatiques. L’année suivante, toutes les Toyota Celica GT4 d’usine étaient chaussées de pneus Michelin et Toyota était sacré Champion du monde en fin de saison.

Après un autre titre mondial en Rallye, Toyota et Michelin ont tenté leur chance aux 24 Heures du Mans. Malheureusement, la Toyota GT-One, pourtant si performante, a échoué à deux reprises face à Porsche et à BMW en 1998 et 1999. Ce n’était que partie remise… Comme consolation, Toyota et Michelin ont décroché un nouveau titre mondial en Rallye et quelques beaux succès en championnat Super GT avant de se lancer dans la grande aventure de la Formule Un en 2002.

Pas de victoire hélas en Championnat du monde de F1, mais tout de même six podiums, deux pole positions et un meilleur tour en course établi avec Michelin sur le plus beau circuit, Spa-Francorchamps, en 2005. Après le retrait de Michelin de la F1 fin 2006 et de Toyota fin 2009, c’est en 2012 que Toyota et Michelin se sont retrouvés pour un ambitieux programme en Championnat du monde d’Endurance FIA WEC.

Cette année-là, Toyota et Michelin sont de retour dans la Sarthe avec un nouveau prototype hybride électrique/thermique trop rutilant pour être fiable. La Toyota TS030 Hybrid/Michelin n’a pourtant pas tardé à s’illustrer en championnat du monde FIA WEC avec une première victoire aux 6 Heures de Sao Paulo, suivie par un succès retentissant à domicile, aux 6 Heures de Fuji.

Mais malgré un titre mondial Constructeurs d’Endurance en 2014, les 24 Heures du Mans se refusaient toujours au duo Toyota/Michelin. L’édition 2016 restera sans doute comme le moment le plus cruel vécu par le constructeur japonais et son partenaire pneumatique avec un abandon de la Toyota TS050 Hybrid N°5 dans le dernier tour alors qu’elle avait course gagnée !

Les exploits naissent souvent des échecs. Toyota et Michelin entrèrent dans l’histoire de cette course mythique en réalisant le meilleur tour absolu du grand circuit du Mans à 251 km/h de moyenne en 2017 avant de gagner enfin les 24 Heures du Mans en 2018. Ces mêmes années, Toyota et Michelin étaient de retour en Championnat du monde des Rallyes FIA avec un nouveau titre mondial Constructeurs.

Quatre autres victoires aux 24 Heures du Mans sont venues étoffer le palmarès de Toyota et Michelin, dont la dernière en 2022, avec le prototype Hypercar Toyota GR010 chaussé de pneus Pilot Sport spécialement développés par Michelin pour cette catégorie. Toyota et Michelin ont remporté leur cinquième victoire consécutive aux 24 Heures du Mans.

Palmarès de Michelin avec Toyota

Championnat du monde d’Endurance FIA WEC

37 victoires, 4 titres Constructeurs

24 Heures du Mans

5 victoires consécutives (2018, 2019, 2020, 2021, 2022)

Championnat du monde des Rallyes FIA WRC

35 victoires, 4 titres Constructeurs

Championnat du monde de Formule Un FIA

2 pole positions, 6 podiums

MOTOGP™

MotoGP™ : diabolique démonstration de Quartararo et de Michelin au Gran Premi Monster Energy de Catalunya

Fabio Quartararo (Monster Energy Yamaha MotoGP) a signé une superbe victoire en solitaire au Gran Premi Monster Energy de Catalunya, neuvième épreuve du championnat du monde MotoGPTM sur le circuit de Barcelona-Catalunya (Espagne). Aidé par un excellent grip de ses pneus MICHELIN power malgré les fortes températures, le champion du monde en titre a devancé à l’arrivée les deux pilotes Prima Pramac Racing, Jorge Martin et Johann Zarco.

FIA Formula E

Le top-3 en moins d’une seconde à Jakarta !

Trois pilotes – Mitch Evans, Jean-Eric Vergne, Edoardo Mortara - et trois constructeurs (Jaguar, DS, Venturi) ont terminé le premier e-Prix de Jakarta (Indonésie) dans la même seconde, grâce notamment à la performance des pneumatiques MICHELIN Pilot Sport EV.

Michelin remporte les 50e 24H du Nürburgring avec Audi

Trente ans après sa première victoire dans l’Eifel, Michelin a remporté la 50e édition des 24 Heures du Nürburgring (Allemagne) avec l’Audi R8 LMS N°15 d’Audi Sport Team Phoenix pilotée par Robin Frijns, Dries Vanthoor, Frédéric Vervisch et Kelvin Van der Linde. Michelin, qui équipait 73 voitures au départ de cette épreuve ouverte à une forte concurrence pneumatique, a monopolisé le podium final avec les deux Mercedes-AMG GT3 du team GetSpeed. Dans des conditions météo instables en fin de course, la gamme de pneus MICHELIN Pilot Sport a démontré toute sa polyvalence, sa constance et sa performance sur les 25 km du mythique circuit Nordschleife et devant 230 000 spectateurs.

MOTOGP™

MotoGP™ : victoire de Bagnaia à domicile, des pneus Michelin performants dans toutes les conditions

Francesco Bagnaia (Ducati Lenovo Team) s’est imposé à domicile en remportant le Gran Premio d’Italia Oakley, huitième épreuve du championnat du monde MotoGPTM devant le champion du monde en titre, Fabio Quartararo (Monster Energy Yamaha MotoGP) et Aleix Espargaro (Aprilia Racing). Trois constructeurs différents et deux combinaisons de pneumatiques différentes se sont retrouvés sur le podium, nouvelle démonstration de l’extrême polyvalence de la gamme MICHELIN Power.

Bien plus encore sur Michelin Motorsport.
A Découvrir...

Les chiffres clés de MICHELIN Compétition

Michelin Le Mans Cup

MICHELIN Le Mans Cup

Palmarès 2021