FIA WRC

Sébastien Ogier s’offre un 7e titre avec Michelin

Vainqueur du Rallye de Monza, Sébastien Ogier a remporté sa 47e victoire et son 7e titre mondial avec Michelin. Le manufacturier de pneumatiques français quitte le Championnat du monde des Rallyes FIA avec un palmarès éloquent de 347 victoires, 1037 podiums et 58 titres mondiaux conquis depuis 1973 grâce à ses innovations technologiques et aux relations privilégiées avec ses partenaires et pilotes.

FIA WRC

Doublé Hyundai/Michelin en Sardaigne

L’Espagnol Dani Sordo (Hyundai i20 WRC/Michelin) a remporté sa seconde victoire consécutive au Rallye d’Italie-Sardaigne en devançant son équipier Thierry Neuville (Hyundai/Michelin) et Sébastien Ogier (Toyota/Michelin).

FIA WRC

Michelin remporte le 600e rallye WRC avec Tänak et Hyundai

Au volant de sa Hyundai i20 Coupé WRC équipée de pneus Michelin LTX Force, le champion du monde en titre Ott Tänak a remporté le Rally Estonia 2020. L’Irlandais Craig Breen a assuré le doublé pour Hyundai/Michelin devant Sébastien Ogier (Toyota/Michelin).

Après une pause de six mois due à la pandémie de la Covid-19, le Championnat du monde des Rallyes a repris ses droits avec le Rallye d’Estonie, une épreuve nouvellement inscrite au calendrier mondial aux caractéristiques proches de celles du Rallye de Finlande, à savoir des pistes en terre très, très rapides.

Sur ces spéciales négociées à près de 130 km/h de moyenne et malgré des conditions d’adhérence changeantes en raison d’averses nocturnes, les pneus Michelin LTX Force M6 (medium) ont pu démontrer toutes leurs performances et leur constance en offrant un maximum de grip jusqu’à la ligne d’arrivée.

Le champion du monde sortant Ott Tänak s’est imposé à domicile et a remporté sa première victoire avec l’équipe Hyundai Motorsport. Le constructeur sud-coréen a signé un doublé grâce à l’Irlandais Craig Breen.

Les pilotes Toyota/Michelin ont complété le top-five avec Sébastien Ogier, toujours leader du championnat, Elfyn Evans (4e) et Kalle Rovanperä (5e). Le Belge Thierry Neuville (Hyundai/Michelin) est parti à la faute lors de la première étape.
Le Rally EStonia était la 600e épreuve du championnat du monde créé en 1973. Michelin a remporté la première (Rallye Monte-Carlo 1973), la 100e (Rallye Monte-Carlo 1982), la 200e (Rallye du Portugal 1990), la 400e (Rallye d’Argentine 2005) et la 500e (Rallye de Finlande 2012). Il ne manque que la 300e (Acropole 1998) au palmarès du manufacturier de pneumatiques français qui a remporté son 29e rallye différent en Estonie.

La prochaine manche se déroulera dans deux semaines avec le Rallye de Turquie (18-20 septembre), l’épreuve la plus cassante du WRC pour les pneumatiques

Classement du Rallye d’Estonie
1. Tänak/Järveoja (Hyundai i20 Coupé WRC), 1h59min53s6
2. Breen/Nagle (Hyundai i20 Coupé WRC), +22s2
3. Ogier/Ingrassia (Toyota Yaris WRC), +26s9
4. Evans/Martin (Toyota Yaris WRC), +41s9
5. Rovanperä/Halttunen (Toyota Yaris WRC), +1min18s7
6. Suninen/Lehtinen (Ford Fiesta RS WRC), +2min39s6
7. Lappi/Ferm (Ford Fiesta RS WRC), +2min52s
8. Greensmith/Edmondson (Ford Fiesta RS WRC), +4min53s8
9. Solberg/Johnston (VW Polo GTi R5), 7min38s5 (1ers WRC2)
10. Ostberg/Eriksen (Citroën C3 R5), +8min17s3

IMSA

IMSA : La longévité du MICHELIN Pilot Sport paie à Daytona

La performance dans la durée acclamée du Michelin Pilot Sport a permis au manufacturier clermontois de frapper fort dès la première manche du championnat IMSA WeatherTech SportsCar Championship 2021. Disputé le week-end dernier sur la côte est de la Floride, le Rolex 24 At Daytona – épreuve réputée de vitesse et de durabilité – a été remporté  par l’Acura ARX-05 de Taylor/Albuquerque/Rossi/Castroneves qui ont lancé la nouvelle saison d’ « Endurance » de Michelin de la plus belle des façons. Cette année, la marque accompagne 18 constructeurs automobiles dans la série nord-américaine dont elle est un partenaire majeur depuis 2019. 

FIA WEC

Michelin et l’ère des prototypes hybrides en Endurance

Les 8 Heures de Bahreïn 2020 ont clos le chapitre des prototypes LMP1 hybrides ouvert en 2012. Les 61 victoires mondiales remportées par ces prototypes thermiques/électriques le furent exclusivement avec des pneumatiques Michelin Pilot Sport qui ont démontré toute leur performance dans la durée en équipant ces monstres de technologie qui laisseront place aux Hypercars en 2021.

MOTOGP™

MotoGP™ : Miguel Oliveira intouchable à domicile

Miguel Oliveira (Red Bull KTM Tech 3) a remporté la dernière épreuve du championnat du monde MotoGPTM, le Grande Prémio MEO de Portugal, sur le circuit de Portimao. Impérial, le pilote Portugais, parti en pole position, s’est imposé en solitaire devant Jack Miller (Pramac Racing) et Franco Morbidelli (Petronas Yamaha SRT). Trois constructeurs différents se partagent le podium avec deux configurations différentes de MICHELIN Power Slick.

MOTOGP™

MotoGP™ : la victoire pour Morbidelli, le titre pour Mir

Franco Morbidelli (Yamaha Petronas SRT) a remporté le Gran Premio Motul de la Comunitat Valenciana, 14ème épreuve du championnat du monde MotoGPTM 2020 sur le circuit de Valencia devant Jack Miller (Pramac Racing) et Pol Espargaro (Red Bull KTM Racing Factory). Nouvelle démonstration de l’extrême polyvalence des pneus MICHELIN Power Slick où quatre constructeurs différents trustent les quatre premières places avec deux configurations pneumatiques différentes. Septième, Joan Mir (Team SUZUKI ECSTAR) est le nouveau champion du monde MotoGPTM.

Bien plus encore sur Michelin Motorsport.
A Découvrir...

Les chiffres clés de MICHELIN Compétition

Michelin Le Mans Cup

MICHELIN Le Mans Cup

Palmarès 2020