menu

FIA Formula E

Victoire de Di Grassi à Zurich

Le champion sortant Lucas di Grassi (Audi Sport Abt Schaeffler/Michelin) a remporté l’ePrix de Zurich, première course sur circuit organisée sur le territoire helvète depuis 1955. Jean-Eric Vergne n’a pris que la 10e place, mais il conserve les rênes du championnat avant les deux dernières manches à New York mi-juillet.

FIA Formula E

ABB Formula E - Eprix Zurich - Racecard (FR)

Tout ce que vous devez savoir au sujet de l'ePrix de Zurich avec notre racecard.Cliquez sur la photo pour la télécharger

FIA Formula E

Michelin renouvelle son partenariat avec la Formule E en tant que Fournisseur Officiel de Pneumatiques

Figurant parmi les partenaires fondateurs du championnat urbain 100% électrique, Michelin fournit les écuries et les pilotes depuis la saison inaugurale en 2014.

Conçu sur mesure et unique en son genre, le pneumatique Michelin peut être utilisé dans toutes les conditions, sur piste sèche ou humide, soit un produit visible nulle par ailleurs en course automobile. « Après avoir innové en proposant par exemple le premier pneu de compétition de 18 pouces à haut rendement énergétique destiné à la monoplace, Michelin a pour ambition de poursuivre ses travaux de recherche et de transfert de technologies durant des saisons à venir », déclare Pascal Couasnon, Directeur de Michelin Motorsport. Ce partenariat étant amené à se poursuivre jusqu’au terme de l’exercice 2020/2021, le manufacturier planche d’ores et déjà sur sur les enveloppes qui équiperont la nouvelle génération de monoplaces présentée l’an prochain.

« La Saison 5 marquera les débuts de la nouvelle ère du Championnat FIA de Formule E, et je suis ravi que Michelin poursuivre l’aventure en tant que Fournisseur Officiel de Pneumatiques », confie Jean Todt, Président de la FIA, le pouvoir sportif qui régit la Formule E.

« Michelin a cru au concept du championnat bien avant son lancement, partageant notre vision de plateforme innovante pour tester et développer les technologies qui seront appliquées dans le futur sur les véhicules de production. La Formule E est un projet avant-gardiste et Michelin a créé pour cela un pneu spécifique à nos besoins, mais dont la philosophie s’inspire de ceux qui équipent les voitures de notre quotidien. Je suis impatient de continuer à travailler avec Michelin jusqu’à la fin de la Saison 7, et au-delà », conclut Alejandro Agag, créateur et CEO de la Formule E.

Pour Pascal Couasnon, directeur de Michelin Motorsport : “Michelin croit dans le championnat de FIA Formula E depuis le début et a rejoint cette nouvelle discipline en tant que partenaire fondateur. Aujourd'hui, après seulement trois saisons, Formula E est devenu une plateforme d'innovation et de communication choisie par les marques les plus importantes du monde. La contribution de Formula E à l'évolution de l'automobile est évidente et Michelin veut aller de l'avant avec la FIA, Alejandro Agag et son équipe, ainsi qu'avec tous les constructeurs, sur la voie de la mobilité durable. Michelin est donc ravi de poursuivre sa collaboration avec Formula E au-delà de la saison cinq, jusqu'en 2021. Ainsi, après avoir développé des innovations telles que les premiers pneus de compétition de 18 pouces à haut rendement énergétique pour les monoplaces, Michelin poursuivra ses travaux de recherche et de transfert de technologie au cours des prochaines saisons.”

MOTOGP™

MotoGP™: Lorenzo (Ducati Team/Michelin) confirme en Catalogne

Jorge Lorenzo (Ducati Team) a remporté le Gran Premi Monster Energy de Catalunya, septième épreuve du Championnat du Monde MotoGPTM, sur le circuit de Barcelona-Catalunya. Le Majorquin s’impose pour la seconde fois consécutive avec Ducati, en devançant le leader du championnat Marc Marquez (Repsol Honda Team/Michelin) et Valentino Rossi (Movistar Yamaha MotoGP/Michelin).

24H du Mans

Toyota triomphe avec Michelin au Mans.

La 20e tentative fut la bonne pour Toyota qui a enfin remporté les 24 Heures du Mans,  avec le double Champion du monde de F1, Fernando Alonso, et ses équipiers Sébastien Buemi et Kazuki Nakajima (Toyota TS050 Hybrid N°8). Toyota Gazoo Racing a même signé un doublé avec Conway/Lopez/Kobayashi.  Michelin en délivrant des performances gagnantes, jusqu’à la ligne d’arrivée, signe sa 21ème victoire consécutive au Mans depuis 1998. En LM GTE Pro et Am, Porsche et Michelin ont dominé avec la N°92 (Christensen/Vanthoor/Estre) et la N°77 (Campbell/Ried/Andlauer).

24H du Mans

Les Toyota/Michelin solides leaders

Les Toyota TS050 Hybrid/Michelin ont passé sans encombre la nuit des 24 Heures du Mans et comptent 9 tours d’avance sur leurs concurrentes. La N°8 (Nakajima/Buemi/Alonso) a repris la tête au petit jour. Il n’y a eu aucun changement parmi les leaders LM P2 (Oreca 26), LM GTE Pro (Porsche/Michelin 92) et LM GTE Am (Porsche/Michelin 77) depuis hier soir.

24H du Mans

Toyota/Michelin en tête après 6 heures de course

Un quart de cette 86e édition des 24 Heures du Mans a été parcouru et les deux Toyota TS050 Hybrid/Michelin ont une avance conséquente sur la concurrence. Michelin est leader avec Porsche en LM GTE Pro et Am, et figure sur le podium provisoire en LM P2.

Bien plus encore sur Michelin Motorsport.
A Découvrir...

Les chiffres clés de MICHELIN Compétition

Palmarès 2017

FIA Formula E

Courses & développement durable