FIA WEC

Michelin et l’ère des prototypes hybrides en Endurance

Les 8 Heures de Bahreïn 2020 ont clos le chapitre des prototypes LMP1 hybrides ouvert en 2012. Les 61 victoires mondiales remportées par ces prototypes thermiques/électriques le furent exclusivement avec des pneumatiques Michelin Pilot Sport qui ont démontré toute leur performance dans la durée en équipant ces monstres de technologie qui laisseront place aux Hypercars en 2021.

FIA WEC

Les pneus Michelin Pilot Sport triomphent au Nürburgring

Michelin et son partenaire BMW ont remporté chacun leur 20e victoire aux 24 Heures du Nürburgring à l’issue d’une 48e édition marquée par des conditions météo exécrables sur le Massif de l’Eifel. La BMW M6 GT3 N°99 (Sims/Catsburg/Yelloly) s’est imposée devant huit autres GT3 chaussées de pneus Michelin Pilot Sport.

FIA WEC

Michelin triomphe de Sakhir à Sebring

Michelin a remporté la finale du championnat du monde d’Endurance FIA WEC, les 8 Heures de Bahreïn, avec Toyota, et la finale du championnat d’Endurance nord-américain IMSA Weathertech, les 12 Heures de Sebring, avec Mazda. Michelin a raflé les titres 2020 dans toutes les catégories.

A Bahreïn, les Toyota TS050 Hybrid chaussées de pneus Michelin Pilot Sport se sont offerts un doublé pour leur dernière course officielle. La victoire est revenue à la N°7 partagée par Mike Conway, Kamui Kobayashi et Jose-Maria Lopez qui décrochent également le titre mondial Pilotes.

Depuis 2012, année de création du championnat FIA WEC, Michelin a remporté 63 courses avec ces prototypes LMP1 hybrides thermiques/électriques ; Audi e-tron Quattro, Porsche 919 Hybrid ou Toyota TS030, TS040 et TS050 Hybrid. Ces LMP1 hybrides laisseront place aux Hypercars à partir de 2021.

Grâce à une stratégie de double relais avec les pneus Michelin Pilot Sport sur une piste pourtant très abrasive, Porsche a signé un doublé en catégorie LM GTE Pro avec la N°92 (Christensen/Estre) et la N°91 (Bruni/Lietz). Aston Martin/Michelin et l’équipage Sorensen/Thiim étaient déjà titrés avant la finale.

Porsche/Michelin a également remporté la catégorie LM GTE Am avec la N°56 (Perfetti/Ten Voorde/Bergmeister), mais les titres 2020 reviennent à la Ferrari/Michelin N°83 et au trio Perrodo/Collard/Nielsen.

En LMP2, Michelin a effectué une saison exceptionnelle avec six victoires en huit épreuves et avait décroché les titres 2020 avec le team United Autosports et l’équipage Albuquerque/Hanson avant cette finale remportée par l’Oreca N°37. Michelin s’est offert un dernier podium dans cette catégorie LMP2 avec la 3e place de l’Oreca N°29 Racing Team Nederland.

« Les 8 Heures de Bahreïn se sont très bien déroulées pour les pneumatiques Michelin », résume Pierre Alves, Manager Endurance chez Michelin Motorsport. « En LMGTE, tous nos partenaires ont utilisé le pneu medium. En LMP2, l’Oreca N°22 United Autosports affiche le meilleur tour moyen (1min51s841) sur l’ensemble de la course avec la plus faible dégradation pneumatique chiffrée à 40 millièmes de seconde/tour. En théorie, elle aurait pu s’imposer avec 46 secondes d’avance sans perdre du temps aux arrêts au stand. »

A 12 144 km de Sakhir, les pneus Michelin Pilot Sport ont également brillé aux 12 Heures de Sebring, sur le mythique circuit du centre de la Floride. La 68e édition a été remportée par la Mazda/Michelin N°55 de Bomarito/Tincknell/Hunter-Reay à l’issue d’une course à rebondissements. Le titre Constructeurs 2020 revient à Acura/Michelin et le titre Pilotes à Taylor/Rossi.

Sebring 2020

Comme à Bahreïn, les Porsche 911 RSR/Michelin ont signé un doublé en catégorie GTLM avec la N°911 (Tandy/Makoviecki/Bamber) et la N°912 (Bamber/Vanthoor/Jani). Porsche dit « au revoir » au championnat d’Endurance nord-américain après 124 victoires de catégorie avec son partenaire Michelin. Les titres 2020 étaient déjà attribués à Corvette Racing/Michelin et à l’équipage Garcia/Taylor.

Cette année, le manufacturier de pneumatiques Michelin a remporté toutes les courses d’European Le Mans Series, IMSA Weathertech et Championnat du monde d’Endurance FIA WEC – sous oublier les 24 Heures du Nürburgring - et a raflé tous les titres dans les catégories où il était représenté, preuve de la performance dans la durée des pneumatiques Michelin.

Classement 8 Heures de Bahreïn 2020

  1. Conway/Kobayashi/Lopez (Toyota TS050 Hybrid/Michelin), 263 tours
  2. Buemi/Nakajima/Hartley (Toyota TS050 Hybrid/Michelin), +1min04s594
  3. Tung/Aubry/Stevens (Oreca07-Gibson), 247 tours
  4. Gonzalez/Da Costa/Davidson (Oreca07-Gibson), +1s894
  5. Van Eerd/Van der Garde/De Vryes (Oreca07-Gibson/Michelin), +14s824
  6. Hanson/Albuquerque/Di Resta (Oreca07-Gibson/Michelin), +11s473
  7. Laurent/Negrao/Ragues (Alpine A470-Gibson/Michelin), 246 tours
  8. Christensen/Estre (Porsche 911 RSR/Michelin), 235 tours
  9. Bruni/Lietz (Porsche 911 RSR/Michelin), +2s886
  10. Rigon/Molina (Ferrari 488 GTE Evo/Michelin), +10s549

Classement 12 Heures de Sebring 2020

  1. Bomarito/Tincknell/Hunter-Reay (Mazda/Michelin), 348 tours
  2. Montoya/Cameron/Pagenaud (Acura/Michelin), +10s154
  3. Jarvis/Nunez/Pla (Mazda/Michelin), +11s704
  4. Simpson/Leist/Andrews (Cadillac/Michelin), 347 tours
  5. Vautier/Bourdais/Duval (Cadillac/Michelin), 346 tours
  6. Nasr/Derani/Chaves (Cadillac/Michelin), +11s773
  7. Van der Zande/Briscoe/Dixon (Cadillac/Michelin), 341 tours
  8. Castroneves/Taylor/Rossi (Acura/Michelin), +5s079
  9. Kelly/Trummer/Huffaker (Oreca/Michelin), 340 tours
  10. Forano/Jensen/Heinemeier-Hansson (Oreca/Michelin), 338 tours

IMSA

IMSA : La longévité du MICHELIN Pilot Sport paie à Daytona

La performance dans la durée acclamée du Michelin Pilot Sport a permis au manufacturier clermontois de frapper fort dès la première manche du championnat IMSA WeatherTech SportsCar Championship 2021. Disputé le week-end dernier sur la côte est de la Floride, le Rolex 24 At Daytona – épreuve réputée de vitesse et de durabilité – a été remporté  par l’Acura ARX-05 de Taylor/Albuquerque/Rossi/Castroneves qui ont lancé la nouvelle saison d’ « Endurance » de Michelin de la plus belle des façons. Cette année, la marque accompagne 18 constructeurs automobiles dans la série nord-américaine dont elle est un partenaire majeur depuis 2019. 

FIA WRC

Sébastien Ogier s’offre un 7e titre avec Michelin

Vainqueur du Rallye de Monza, Sébastien Ogier a remporté sa 47e victoire et son 7e titre mondial avec Michelin. Le manufacturier de pneumatiques français quitte le Championnat du monde des Rallyes FIA avec un palmarès éloquent de 347 victoires, 1037 podiums et 58 titres mondiaux conquis depuis 1973 grâce à ses innovations technologiques et aux relations privilégiées avec ses partenaires et pilotes.

MOTOGP™

MotoGP™ : Miguel Oliveira intouchable à domicile

Miguel Oliveira (Red Bull KTM Tech 3) a remporté la dernière épreuve du championnat du monde MotoGPTM, le Grande Prémio MEO de Portugal, sur le circuit de Portimao. Impérial, le pilote Portugais, parti en pole position, s’est imposé en solitaire devant Jack Miller (Pramac Racing) et Franco Morbidelli (Petronas Yamaha SRT). Trois constructeurs différents se partagent le podium avec deux configurations différentes de MICHELIN Power Slick.

MOTOGP™

MotoGP™ : la victoire pour Morbidelli, le titre pour Mir

Franco Morbidelli (Yamaha Petronas SRT) a remporté le Gran Premio Motul de la Comunitat Valenciana, 14ème épreuve du championnat du monde MotoGPTM 2020 sur le circuit de Valencia devant Jack Miller (Pramac Racing) et Pol Espargaro (Red Bull KTM Racing Factory). Nouvelle démonstration de l’extrême polyvalence des pneus MICHELIN Power Slick où quatre constructeurs différents trustent les quatre premières places avec deux configurations pneumatiques différentes. Septième, Joan Mir (Team SUZUKI ECSTAR) est le nouveau champion du monde MotoGPTM.

Bien plus encore sur Michelin Motorsport.
A Découvrir...

Les chiffres clés de MICHELIN Compétition

Michelin Le Mans Cup

MICHELIN Le Mans Cup

Palmarès 2020