MOTOGP™

MotoGP™ : Miguel Oliveira intouchable à domicile

Miguel Oliveira (Red Bull KTM Tech 3) a remporté la dernière épreuve du championnat du monde MotoGPTM, le Grande Prémio MEO de Portugal, sur le circuit de Portimao. Impérial, le pilote Portugais, parti en pole position, s’est imposé en solitaire devant Jack Miller (Pramac Racing) et Franco Morbidelli (Petronas Yamaha SRT). Trois constructeurs différents se partagent le podium avec deux configurations différentes de MICHELIN Power Slick.

MOTOGP™

MotoGP™ : la victoire pour Morbidelli, le titre pour Mir

Franco Morbidelli (Yamaha Petronas SRT) a remporté le Gran Premio Motul de la Comunitat Valenciana, 14ème épreuve du championnat du monde MotoGPTM 2020 sur le circuit de Valencia devant Jack Miller (Pramac Racing) et Pol Espargaro (Red Bull KTM Racing Factory). Nouvelle démonstration de l’extrême polyvalence des pneus MICHELIN Power Slick où quatre constructeurs différents trustent les quatre premières places avec deux configurations pneumatiques différentes. Septième, Joan Mir (Team SUZUKI ECSTAR) est le nouveau champion du monde MotoGPTM.

MOTOGP™

MotoGP™ : 2ème victoire pour Morbidelli et nouveaux records pour Michelin à Aragon

Franco Morbidelli (Petronas Yamaha SRT) a signé sa deuxième victoire de la saison en remportant le Gran Premio Liqui Moly de Teruel, 12ème épreuve du championnat du monde MotoGPTM. Il a devancé les deux pilotes du Team SUZUKI ECSTAR, Alex Rins et Joan Mir. Ce dernier conserve les rênes du classement provisoire à trois courses de la fin du championnat. Les pneumatiques MICHELIN Power Slick ont battu de nouveaux records ce week-end. On retrouve trois configurations pneumatiques différentes sur le podium.

Deuxième sur la grille, Franco Morbidelli a profité de la chute du poleman, Takaaki Nakagami (LCR Honda) dès le premier des 23 tours pour prendre la tête. L’excellent grip de ses MICHELIN Power Slick Medium lui a permis d’attaquer fort dès le début de course pour creuser rapidement l’écart sur ses poursuivants. Il est crédité du record du tour en course en 1m48.089s dès le cinquième tour. Le pilote Italien a ensuite profité des performances dans la durée de ses pneumatiques pour enchaîner des tours rapides et constants et ainsi construire sa victoire au fil des tours. Jamais inquiété, il franchit la ligne en bouclant les 23 tours en 41m47.652s soit, 6,7 secondes de mieux que le précédent record de durée établi par Alex Rins la semaine dernière.

Alex Rins, chaussé de MICHELIN Power Slick Soft, a terminé deuxième, à deux secondes du vainqueur. Troisième, Joan Mir (Medium/Soft), a signé une superbe remontée depuis la 12ème place sur la grille de départ pour offrir le troisième double podium à Suzuki cette saison.

Derrière Pol Espargaro (Red Bull KTM Factory Racing) et Johann Zarco (Esponsorama Racing) ont complété le Top 5 où l’on retrouve quatre constructeurs différents. Le pilote Français a bien résisté aux attaques de Miguel Oliveira (Red Bull KTM Tech 3) dans les derniers tours pour se classer premier pilote Ducati.

Tyre_choices

Coté pneumatiques, cinq des six spécifications proposées par Michelin ont été utilisées en course. La majorité des pilotes a opté pour des MICHELIN Power Slick Medium à l’avant et Soft à l’arrière. Trois configurations différentes sont montées sur le podium.

Joan Mir (137 points) a accentué son avance en tête du classement provisoire avec 14 points de plus que son dauphin Fabio Quartararo (Petronas Yamaha SRT), huitième de la course. Maverick Viñales (Monster Energy Yamaha MotoGP), septième aujourd’hui, est troisième avec 19 points de retard sur le leader. Il reste trois courses à disputer.

Prochaine épreuve : Gran Premio de Europa, Valence, du 6 au 8 novembre

IMSA

IMSA : La longévité du MICHELIN Pilot Sport paie à Daytona

La performance dans la durée acclamée du Michelin Pilot Sport a permis au manufacturier clermontois de frapper fort dès la première manche du championnat IMSA WeatherTech SportsCar Championship 2021. Disputé le week-end dernier sur la côte est de la Floride, le Rolex 24 At Daytona – épreuve réputée de vitesse et de durabilité – a été remporté  par l’Acura ARX-05 de Taylor/Albuquerque/Rossi/Castroneves qui ont lancé la nouvelle saison d’ « Endurance » de Michelin de la plus belle des façons. Cette année, la marque accompagne 18 constructeurs automobiles dans la série nord-américaine dont elle est un partenaire majeur depuis 2019. 

FIA WEC

Michelin et l’ère des prototypes hybrides en Endurance

Les 8 Heures de Bahreïn 2020 ont clos le chapitre des prototypes LMP1 hybrides ouvert en 2012. Les 61 victoires mondiales remportées par ces prototypes thermiques/électriques le furent exclusivement avec des pneumatiques Michelin Pilot Sport qui ont démontré toute leur performance dans la durée en équipant ces monstres de technologie qui laisseront place aux Hypercars en 2021.

FIA WRC

Sébastien Ogier s’offre un 7e titre avec Michelin

Vainqueur du Rallye de Monza, Sébastien Ogier a remporté sa 47e victoire et son 7e titre mondial avec Michelin. Le manufacturier de pneumatiques français quitte le Championnat du monde des Rallyes FIA avec un palmarès éloquent de 347 victoires, 1037 podiums et 58 titres mondiaux conquis depuis 1973 grâce à ses innovations technologiques et aux relations privilégiées avec ses partenaires et pilotes.

FIA WEC

Michelin triomphe de Sakhir à Sebring

Michelin a remporté la finale du championnat du monde d’Endurance FIA WEC, les 8 Heures de Bahreïn, avec Toyota, et la finale du championnat d’Endurance nord-américain IMSA Weathertech, les 12 Heures de Sebring, avec Mazda. Michelin a raflé les titres 2020 dans toutes les catégories.

Bien plus encore sur Michelin Motorsport.
A Découvrir...

Les chiffres clés de MICHELIN Compétition

Michelin Le Mans Cup

MICHELIN Le Mans Cup

Palmarès 2020