menu

MOTOGP™

MotoGP™ : Marc Márquez domine le Gran Premio Red Bull de España

Marc Márquez (Repsol Honda Team) a mené les 25 tours du Gran Premio Red Bull de España, quatrième épreuve du championnat du monde MotoGPTM, pour s’emparer de sa deuxième victoire de la saison après l’Argentine. Le champion du monde en titre a devancé Alex Rins (Team SUZUKI ECSTAR) et Maverick Viñales (Monster Energy Yamaha MotoGP). Trois constructeurs différents montent sur un podium 100 % espagnol.

MOTOGP™

MotoGP™ - Gran Premio Red Bull de España - Racecard

Le championnat du monde MotoGP est de retour en Europe avec le #SpanishGP, 4ème épreuve de la saison. Cliquez sur la photo pour télécharger la racecard.

MOTOGP™

MotoGP : Andrea Dovizioso (Mission Winnow Ducati) s’impose au Qatar

Comme en 2018, Andrea Dovizioso (Mission Winnow Ducati) a remporté l’épreuve d’ouverture du championnat du monde MotoGPTM 2019 sous les projecteurs du circuit de Losail au Qatar. A l’issue d’une course palpitante, l’Italien s’est imposé pour 23 millièmes devant le champion du monde en titre, Marc Márquez (Repsol Honda Team). Cal Crutchlow (LCR Honda) a complété le podium.

La première course de la saison a tenu toutes ses promesses. La victoire s’est dessinée dans l’ultime tour où cinq prétendants étaient roue dans roue pour la première marche du podium.

Deuxième sur la grille, Andrea Dovizioso a signé le holeshot, poursuivi dans les premiers tours par Marc Márquez et Alex Rins (Team SUZUKI ECSTAR). Le pilote Suzuki a pris la tête de la course à plusieurs reprises sans jamais toutefois réussir à la conserver un tour complet.

A mi-course, Dovizioso s’est emparé, à nouveau, de la première position, talonné par un groupe de pilotes composé de Marc Márquez, Alex Rins, Cal Crutchlow notamment. Le pilote Ducati, chaussé de MICHELIN Power Slick Medium à l’avant comme à l’arrière, n’a jamais réussi à creuser l’écart.

A deux tours du drapeau à damier, Marc Márquez, ayant opté pour le même choix pneumatique, a trouvé l’ouverture mais Andrea Dovizioso a repris l’avantage au début du dernier tour. On a assisté alors à une véritable passe d’armes entre les deux pilotes, un remake de l’édition 2018 où la victoire est revenue pour la deuxième année consécutive à Andrea Dovizioso.

Cal Crutchlow a pris le meilleur sur Alex Rins dans le dernier tour pour s’offrir son premier podium pour son retour à la compétition depuis le Grand -Prix d’Australie. Il s’est classé premier pilote Indépendant.

Alex Rins a terminé quatrième alors que Valentino Rossi (Monster Energy Yamaha MotoGP), seulement 14ème au départ, a effectué une superbe remontée pour finir cinquième.

Danilo Petrucci (Mission Winnow Ducati) est sixième devant le poleman Maverik Viñales (Monster Energy Yamaha MotoGP). L’Espagnol a complétement raté son départ et a bouclé le premier tour à la septième place. Il n’a jamais été en mesure de revenir dans le peloton de tête pour jouer la victoire.

Joan Mir (Team SUZUKI ECSTAR), premier rookie, Takaaki Nakegami (LCR honda) et Aleix Espargaro (Aprilia Racing Team Gresini) ont complété le Top 10.

Le Français Fabio Quartararo (Petronas Yamaha SRT), qualifié en cinquième position pour sa première course en catégorie reine à 19 ans, a dû s’élancer depuis la voie des stands suite à un problème technique lors du départ du tour d’installation. Crédité du meilleur tour en course, il a fini 16ème.

Coté pneumatique, quatre des six solutions apportées par Michelin ont été utilisées. La majorité des pilotes a opté pour du MICHELIN Power Slick Medium à l’avant et à l’arrière. Seule la solution Hard n’a pas été retenue.

Choix pneumatique

tyre choice

Prochaine épreuve : Gran Premio Motul de la República Argentina – 29 – 31 mars

FIA WRC

Tänak offre une 333e victoire à Michelin en WRC

Au volant de sa Toyota Yaris WRC, l’Estonien Ott Tänak a remporté le Rallye du Chili, nouvelle épreuve inscrite au Championnat du monde des Rallyes, et offert une 333e victoire mondiale à Michelin. Les champions du monde français Sébastien Ogier (Citroën/Michelin) et Sébastien Loeb (Hyundai/Michelin) complètent le podium. Victoire de Michelin également en catégorie WRC2 avec le Finlandais Kalle Rovanpera (Skoda).

FIA Formula E

Vergne (DS Techeetah/Michelin) gagne à Monaco

Parti en pole position, Jean-Eric Vergne a remporté sa deuxième victoire de la saison et prend les rênes du championnat Pilotes. Le Français s’est imposé devant Oliver Rowland (Nissan e.dams/Michelin), Felipe Massa (Venturi Formula E Team/Michelin) et Pascal Wehrlein (Mahindra Racing). Quatre pilotes et quatre constructeurs groupés en 1.439 seconde après 45 minutes de course !

FIA WRC

FIA WRC - COPEC Rally Chile - Racecard

Tout ce vous devez savoir sur le COPEC Rally Chile, 6ème épreuve du championnat du monde des Rallyes (WRC)Cliquez sur la photo pour télécharger la racecard.

FIA Formula E

ABB FIA Formula E - E-Prix Monaco

Tout ce que vous devez savoir au sujet de l'E-Prix de Monaco, 9ème épreuve de la saison 2018/2019 du championnat ABB FIA Formula E.Cliquez sur la photo pour télécharger la racecard.

Bien plus encore sur Michelin Motorsport.
A Découvrir...

Les chiffres clés de MICHELIN Compétition

Michelin Le Mans Cup

MICHELIN Le Mans Cup

Palmarès 2018