MOTOGP™

MotoGP™ : victoire historique d’Aleix Espargaro et Aprilia en Argentine

Aleix Espargaro (Aprilia Racing) a remporté la première victoire de sa carrière au Gran Premio Michelin® de la República Argentina, troisième épreuve du championnat du monde MotoGPTM sur le circuit de Termas de Rio Hondo. Il devient ainsi le 59ème pilote victorieux avec Michelin au terme d’un week-end atypique disputé uniquement sur deux journées. Il a devancé Jorge Martin (Pramac Racing) et Alex Rins (Team SUZUKI ECSTAR). Trois constructeurs différents se partagent à nouveau le podium, nouvelle démonstration de l’extrême polyvalence des pneus MICHELIN Power.

MOTOGP™

MotoGP™ : véritable démonstration d’Oliveira sous la pluie de Mandalika

Miguel Oliveira (Red Bull KTM Factory Racing) a remporté la deuxième épreuve du championnat du monde MotoGPTM, Pertamina Grand Prix of Indonesia, sur la piste détrempée de Mandalika profitant du grip exceptionnel offert par ses pneus MICHELIN Power Rain. Il a devancé le champion du monde en titre, Fabio Quartararo (Monster Energy Yamaha MotoGP) et Johan Zarco (Pramac Racing). On retrouve trois constructeurs différents sur le podium.

MOTOGP™

MotoGP™ : Bastianini et Michelin nouveaux maîtres d’Austin

Enea Bastianini (Gresini Racing) a remporté le Red Bull Grand Prix of the Americas, quatrième épreuve du championnat du monde MotoGPTM sur le circuit des Amériques à Austin à l’issue d’une superbe course. Alex Rins (Team SUZUKI ECSTAR) et Jack Miller (Lenovo Ducati Team) ont complété le podium. Le grip exceptionnel des MICHELIN Power Slicks a fait tomber tous les records ce week-end.

Cinq pilotes Ducati aux cinq premières places sur la grille de départ du Red Bull Grand Prix of the Americas, du jamais vu depuis Honda en 2003 au Japon (Motegi), le 500ème grand prix organisé par Dorna nous promettait une belle course tant il était difficile de choisir un favori.

Passé par la première séance qualification, Jorge Martin (Pramac Racing) a décroché sa sixième pole position en seulement 18 grands prix en signant un nouveau record du circuit en 2.02.039. Jack Miller, qualifié deuxième, a également battu l’ancien record de la piste de 2015 détenu par Marc Márquez (Repsol Honda Team). En toute confiance, ces deux pilotes ont pu pousser leurs Michelin Power slicks à la limite pour atteindre cette performance.

Qualifié cinquième, Enea Bastianini, chaussé de MICHELIN Power Slick Hard à l’avant et Soft à l’arrière, s’est hissé à la troisième place dès le premier des 20 tours. C’est Jack Miller qui a pris la tête de la course. Le pilote australien a d’abord mené devant le poleman, Jorge Martin jusqu’au 11ème tour puis s’est retrouvé sous la menace de Bastianini. Le pilote Gresini Racing a profité du grip exceptionnel de ses pneus pour enchaîner des tours rapides, il est crédité du record du tour en course en 2.03.551 au 14ème tour avant de prendre le meilleur sur Miller.

Grâce à la performance dans la durée de ses pneus, l’Italien a continué d’imprimer un rythme élevé pour boucler les 20 tours avec plus de 18 secondes d’avance sur l’ancien record de durée de course. Il a rallié l’arrivée avec plus de deux secondes d’avance sur Alex Rins qui a soufflé la deuxième place dans le dernier tour à Jack Miller, troisième.

Derrière, Joan Mir (Team SUZUKI ECSTAR) et Francesco Bagnaia (Lenovo Ducati Team) ont complété le Top 5 devant l’incroyable Marc Márquez. L’octuple champion du monde, neuvième sur la grille, a raté son départ et s’est retrouvé dernier.  Il a enchainé les tours rapides en battant son propre record du tour en course de 2014 pour remonter à une superbe sixième place.

Côté pneumatique, la performance a été au rendez-vous. Malgré l’incertitude du resurface de la piste pour diminuer les bosses, les pneumatiques se sont montrés rapides et constants dans chacune des séances. Deux pilotes ont battu le record de la piste lors des qualifications et trois pilotes, Bastianini, Marc Márquez et Maverick Viñales (Aprilia Racing) ont battu le record du tour en course. Le record de la durée de course a été amélioré de plus de 18 secondes sur 20 tours. Pour la course, et compte tenu des conditions de piste (34°C), l’ensemble des pilotes a opté pour des MICHELIN Power Slicks Hard à l’avant et Soft à l’arrière excepté deux pilotes qui ont préféré le médium à l’arrière.

Tyre_choice_Austin

Grace à cette deuxième victoire en seulement quatre courses, Enea Bastianini est le nouveau leader du championnat avec 61 points devant Alex Rins (56 points) et Alex Espargaro (Aprilia Racing, 50 points).

Prochaine course : Grande Prémio Tissot de Portugal, du 22 au 24 avril

FIA Formula E

Coup double pour Jaguar/Michelin à Rome

Au volant de sa Jaguar I-Type-5 chaussée de pneumatiques Michelin Pilot Sport EV, le Néo-Zélandais Mitch Evans a remporté les deux ePrix organisés dans la « Ville Eternelle », tandis que Jean-Eric Vergne (DS Techeetah/Michelin) prend les commandes du Championnat du monde ABB de Formula E avant l’ePrix de Monaco (30 avril).

FIA WEC

Alpine et Michelin, 44 ans plus tard…

Près de 44 ans après leur victoire aux 24 Heures du Mans, le 11 juin 1978, Alpine et Michelin ont renoué avec le succès sur une épreuve d’Endurance internationale en remportant les 1000 Miles de Sebring, manche d’ouverture du Championnat du monde d’Endurance FIA 2022, avec Nicolas Lapierre, André Negrao et Matthieu Vaxivière.

FIA WEC

SuperSebring, un super évènement pour Michelin

SuperSebring réunit le même week-end deux courses d’Endurance majeures sur le Sebring International Raceway (USA, Floride) : les 1000 Miles de Sebring, première manche du Championnat du monde d’Endurance FIA, et la 70e édition des 12 Heures de Sebring, deuxième course du Championnat nord-américain IMSA WeatherTech SportsCars Championship. SuperSebring est un super événement pour Michelin et ses partenaires.

De l’Amérique à l’Asie avec Michelin

Après le lancement de la saison d’Endurance nord-américaine à Daytona en janvier, c’est l’Asian Le Mans Series qui s’est tenu en février avec quatre courses programmées dans les Emirats Arabes Unis. Partenaire premium de ce championnat, Michelin a conduit Nielsen Racing, CD Sport et Inception Racing aux titres 2022.

Bien plus encore sur Michelin Motorsport.
A Découvrir...

Les chiffres clés de MICHELIN Compétition

Michelin Le Mans Cup

MICHELIN Le Mans Cup

Palmarès 2021