menu

MOTOGP™

MotoGP™  : Marquez sur un rythme de champion

Depuis le début de cette saison 2019, Marc Marquez (Repsol Honda Team) n’a jamais passé deux courses consécutives sans monter sur la plus haute marche du podium du MotoGPTM. Battu aux Pays-Bas, l’Espagnol a retrouvé le chemin de la victoire lors du HJC Helmets Motorrad Grand Prix Deutschland. Maverick Viñales (Monster Energy Yamaha MotoGP) et Cal Crutchlow (LCR Honda Castrol) terminent derrière lui.

MOTOGP™

MotoGP™ - HJC Helmets Motorrad Grand Prix Deutschland - Racecard

Tout ce que vous devez savoir au sujet HJC Helmets Motorrad Grand Prix Deutschland , 9èmé épreuve du championnat du monde MotoGP.Cliquez sur la photo pour télécharger la racecard.

MOTOGP™

MotoGP™ : Marc Márquez domine le Gran Premio Red Bull de España

Marc Márquez (Repsol Honda Team) a mené les 25 tours du Gran Premio Red Bull de España, quatrième épreuve du championnat du monde MotoGPTM, pour s’emparer de sa deuxième victoire de la saison après l’Argentine. Le champion du monde en titre a devancé Alex Rins (Team SUZUKI ECSTAR) et Maverick Viñales (Monster Energy Yamaha MotoGP). Trois constructeurs différents montent sur un podium 100 % espagnol.

Troisième sur la grille, Marc Márquez a pris la tête de la course des le départ pour ne plus la quitter jusqu’au drapeau à damier, 25 tous plus tard. Chaussé de MICHELIN Power Slick Hard à l’avant comme à l’arrière, le champion du monde en titre n’a jamais été inquiété et a enchaîné un festival de tours rapides en battant à plusieurs reprises le record du tour, 1.38.051 lors du 15ème tour.

Fabio Quartararo (Petronas Yamaha SRT), auteur d’une pole position record en 1.36.880 sur la piste re-surfacée de Jerez, est devenu le plus jeune pilote de l’histoire du MotoGPTM à s’élancer depuis la première position en catégorie reine. Rétrogradé à la troisième place derrière Márquez et son coéquipier Franco Morbidelli (Petronas Yamaha SRT), deuxième à l’issue des qualifications, le Français s’est hissé en deuxième position au 11ème tour mais a dû abandonner au 14ème tour sur problème mécanique, sélecteur de vitesse cassé.

Seulement neuvième sur la grille, Alex Rins ayant opté pour le même choix pneumatique que Márquez, vainqueur il y a 3 semaines à Austin, a profité de la mésaventure du poleman, pour s’emparer de la deuxième place devant Maverick Viñales, chaussé de MICHELIN Power Slick Medium à l’avant et Hard à l’arrière. Les positions sont restées figées jusqu’à la ligne d’arrivée.

Les deux pilotes Mission Winnow Ducati, Andrea Dovizioso et Danilo Petrucci ont complété le Top 5.

Auteur d’une superbe remontée depuis la 13ème place, Valentino Rossi (Monster Energy Yamaha MotoGP) s’est classé sixième devant Franco Morbidelli, premier pilote Indépendant, Cal Crutchlow (LCR Honda Castrol), Taakami Nakagami (LCR Honda Idemitsu) et Stefan Bradl (Team HRC).

Côté pneus, Michelin a battu tous les records ce week-end à Jerez, nouveau record de la piste, record du tour en course et record de la durée de course. Fabio Quartararo a signé un nouveau record du circuit en 1.36.880 lors des qualifications où 16 pilotes ont battu le record. Marc Márquez a établi un nouveau record en course en 1.38.051 et a rallié l’arrivée en 41.08.685 soit 31 secondes de moins que son précédent succès en 2018 quand il avait remporté la 400ème victoire de Michelin en catégorie reine. 15 pilotes ont roulé en dessous du précédent record d’1.38.735 détenu par Jorge Lorenzo (Yamaha, 2015).

Les pilotes ont majoritairement opté pour des MICHELIN Power Slick Hard à l’avant et à l’arrière. Seuls six pilotes avaient fait des choix différents en panachant des gommes Hard et Medium.

Grâce à sa deuxième victoire de la saison, Marc Márquez reprend la tête du classement provisoire (70 pts) pour seulement un point d’avance sur Alex Rins (69 points) et trois sur Andrea Dovizioso. Valentino Rossi est quatrième à neuf points du leader.

 

Prochaine épreuve : SHARK Helmets Grand Prix de France, le Mans, du 17 au 19 mai

FIA Formula E

Jean-Eric Vergne conserve son titre en Formula E

Jean-Eric Vergne (DS Techeetah/Michelin) est le premier double champion de l’histoire de la Formula E. Le Français a conservé son titre à l’issue des deux courses de New York (USA) remportées par Sébastien Buemi (Nissan e.dams/Michelin) et Robin Frijns (Envision Virgin Racing/Michelin). L’équipe DS Techeetah/Michelin est championne Teams.

Un podium 100% Michelin aux 24 Heures du Nürburgring

Michelin a monopolisé le podium de la 47e édition des 24 Heures du Nürburgring avec trois marques différentes. L’Audi R8 LMS N°4 (Kaffer/Stippler/Vervisch/Vanthoor) du Team Phoenix s’est imposée devant la Porsche 911 GT3-R N°911 du Manthey Racing (Bamber/Estre/Christensen/Vanthoor) et la Mercedes-AMG GT3 N°3 du Team Black Falcon (Buhk/Haupt/Jaeger/Stolz).

FIA Formula E

Vergne (DS Techeetah/Michelin) gagne à Berne

Qualifié en pole position, Jean-Eric Vergne (DS Techeetah/Michelin) a remporté l’E-Prix de Berne (Suisse) et conforte sa place de leader au championnat avant les deux dernières courses de la saison à New York. Mitch Evans (Panasonic Jaguar Racing) et Sébastien Buemi (Nissan e.dams) complètent le podium devant André Lotterer (DS Techeetah).

FIA Formula E

ABB FIA Formula E - 2019 Julius Baer Swiss E-Prix - Racecard

Tout ce que vous devez savoir au sujet de l'E-Prix de Berne. Cliquez sur la photo pour télécharger la racecard.

Bien plus encore sur Michelin Motorsport.
A Découvrir...

Les chiffres clés de MICHELIN Compétition

Michelin Le Mans Cup

MICHELIN Le Mans Cup

Palmarès 2018