menu

MOTOGP™

MotoGP™ - Danilo Petrucci enlève sa première victoire au Mugello

Un Italien sur une moto italienne s’impose pour la première fois de sa carrière en catégorie reine devant des milliers de tifosi au Mugello, sixième épreuve du Championnat du monde MotoGPTM. Danilo Petrucci (Ducati Team) a devancé Marc Márquez (Repsol Honda Team) et son coéquipier, Andrea Dovizioso (Ducati Team). Belle performance des pneumatiques Michelin qui a permis à plusieurs pilotes de battre des records ce week-end.

MOTOGP™

MotoGP™ - Gran Premio d'Italia Oakley - Racecard

Tout ce que devez savoir au sujet du Gran Premio d'Italia Oakley, 6ème épreuve du championnat du monde MotoGP.Cliquez sur la photo pour télécharger la racecard.

MOTOGP™

MotoGP™ : Márquez (Repsol Honda Team / Michelin), roi du Sachsenring

En remportant le Pramac Motorrad Grand Prix Deutschland, neuvième épreuve du championnat du monde MotoGPTM, Marc Márquez (Repsol Honda Team / Michelin) a signé sa neuvième victoire consécutive sur le circuit du Sachsenring et la sixième d’affilée en catégorie reine, toutes acquises depuis la pole position. Les deux pilotes Movistar Yamaha MotoGP / Michelin, Valentino Rossi et Maverick Viñales ont complété le podium.

Auteur d’une neuvième pole position record en 1.20.270, Marc Márquez a pris un départ prudent et a bouclé les quatre premiers des 30 tours en troisième position laissant la tête de course à Jorge Lorenzo (Ducati Team / Michelin).

Chaussé de MICHELIN Power Slick Hard à l’avant et Soft à l’arrière, le champion du monde en titre s’est emparé de la deuxième place au cinquième tour et s’est ensuite installé en tête du Grand Prix à la fin du treizième tour en prenant le meilleur sur Lorenzo. Il a ensuite enchaîné une série de tours rapides en signant à plusieurs reprises le meilleur chrono (1.21.643 au 22ème tour) pour se forger une avance de plus de deux secondes sous le drapeau à damier.

Auteur d’une course sans faute, Valentino Rossi, ayant opté pour du MICHELIN Power Slick Medium à l’avant comme à l’arrière, a rallié l’arrivée en deuxième position devant son coéquipier, Maverick Viñales. Auteur d’une superbe remontée en fin de course lui permettant de gagner quatre places et de monter sur le podium, Viñales avait choisi du MICHELIN Power Slick Medium à l’avant et Soft à l’arrière. On retrouve trois choix différents de pneumatiques aux trois premières places.

Danilo Petrucci (Alma Prama Racing / Michelin), qui a échoué pour seulement 0,025 seconde de sa première pole position, s’est classé quatrième devant Alvaro Bautista (Angel Nieto Team / Michelin) qui a signé sa meilleure performance de la saison.

Jorge Lorenzo, chaussé de MICHELIN Power Slick Soft à l’avant et Medium à l’arrière, a mené les 12 premiers tours avant de baisser de rythme et terminer sixième.

Andrea Dovizioso (Ducati Team / Michelin) Dani Pedrosa (Repsol Honda Team / Michelin) qui a annoncé sa retraite à la fin de la saison, Johann Zarco (Tech 3 Monster Yamaha / Michelin) et Bradley Smith (Red Bull KTM Factory Racing / Michelin) ont complété le Top 10.

Côté pneus, cinq des six spécifications ont été utilisées. Seul le MICHELIN Power Slick Hard Arrière n’a été retenu par aucun pilote.

Marc Márquez accentue son avance au classement général avant la pause estivale. Avec 165 points, il compte désormais 46 points d’avance sur Rossi et 56 sur Viñales.

Choix pneumatique :

Tyre choice

Prochaine épreuve : Grand Prix de République Tchèque, Brno, du 3 au 5 août 2018

24H du Mans

24 HEURES DU MANS - Performer jusqu’au damier avec Michelin

L’objectif de Michelin aux 24 Heures du Mans 2019 est d’offrir le meilleur grip et la meilleure performance dans la durée aux 53 voitures équipées de pneumatiques Michelin pour rester invaincu sur la plus célèbre course du monde depuis 1998, tout en préparant la mobilité de demain avec le prototype électrique-hydrogène GreenGT en démonstration sur le Circuit de la Sarthe.

24H du Mans

Michelin est de retour sur le Circuit des 24 Heures

La Journée Test est la seule et unique opportunité de rouler sur le grand circuit de la Sarthe (13,626 km) en dehors des essais libres et qualificatifs des 24 Heures du Mans. Sans surprise, les Toyota TS050 Hybrid/Michelin ont dominé la Journée Test de la 87e édition.

FIA WRC

Victoire Toyota/Michelin au Portugal

Vingt-cinq ans plus tard, Toyota et Michelin ont de nouveau remporté le Rallye du Portugal en WRC*. Ott Tänak s’est imposé devant Thierry Neuville (Hyundai/Michelin) et Sébastien Ogier (Citroën/Michelin). A mi-saison, Ogier est leader du championnat avec deux points d’avance sur Tänak et dix sur Neuville. Débuts victorieux de la nouvelle Skoda Fabia R5 Evo/Michelin en catégorie WRC2 Pro avec un doublé offert par Kalle Rovanperä et Jan Kopecky.

FIA WRC

FIA WRC - Vodafone Rally de Portugal - Racecard

Tout ce que vous devez savoir au sujet du Vodafone Rally de Portugal, 7ème épreuve du championnat du monde des Rallyes (WRC).Cliquez sur la photo pour télécharger la racecard.

Bien plus encore sur Michelin Motorsport.
A Découvrir...

Les chiffres clés de MICHELIN Compétition

Michelin Le Mans Cup

MICHELIN Le Mans Cup

Palmarès 2018