menu

MOTOGP™

MotoGP™: Lorenzo (Ducati Team/Michelin) confirme en Catalogne

Jorge Lorenzo (Ducati Team) a remporté le Gran Premi Monster Energy de Catalunya, septième épreuve du Championnat du Monde MotoGPTM, sur le circuit de Barcelona-Catalunya. Le Majorquin s’impose pour la seconde fois consécutive avec Ducati, en devançant le leader du championnat Marc Marquez (Repsol Honda Team/Michelin) et Valentino Rossi (Movistar Yamaha MotoGP/Michelin).

MOTOGP™

MotoGP™ - Gran Premi Monster Energy de Catalunya - Racecard (FR)

Tout ce que vous devez savoir au sujet du Gran Premi Monster Energy de Catalunya.Cliquez sur la photo pour télécharger notre racecard.

MOTOGP™

MotoGP : Marquez s’impose sous la pluie à Misano

Marc Marquez (Repsol Honda Team) a remporté le Tribul Mastercard GP S.Marino e Riviera di Rimini, 13ème épreuve du Championnat du Monde MotoGPTM sur une piste détrempée. Il devance Danilo Petrucci (Octo Pramac Racing) et Andrea Dovizioso (Ducati Team).

Les 23 pilotes se sont élancés en MICHELIN Power Rain Soft sur une piste détrempée. Jorge Lorenzo a jailli de sa cinquième place sur la grille pour prendre la tête de la course devant Marc Marquez et Andrea Dovizioso. Le pilote Ducati a mené les six premiers tours avant de partir à la faute.

Danilo Petrucci, remonté en deuxième position, a hérité de la première place. Le pilote Octo Pramac Racing a ensuite mené le reste de la course en enchaînant les tours rapides avant de céder à l’attaque du champion du monde en titre dans le dernier tour. Marc Marquez a signé le meilleur tour en course lors du 28ème et dernier tour. Il s’impose ainsi pour la quatrième fois de la saison.

Prudent, Andrea Dovizioso signe son premier podium à Misano en montant sur la troisième marche.  

Auteur de la pole position, Maverick Viñales (Movistar Yamaha MotoGP) n’a jamais été en mesure de sa battre pour la victoire. Il s’est classé quatrième devant le pilote d’essais de Ducati, Michele Pirro (Ducati team) qui bénéficiait d’une wild card ici.

Jack Miller (EG 0,0 Marc VDS) a terminé à la sixième place devant Scott Redding (Octo Pramac Racing). Alex Rins (Team Suzuki Ecstar) a signé la meilleure performance de sa carrière en MotoGP en se classant huitième. Jonas Folger (Monster Yamaha Tech 3) et Bradley Smith (Red Bull KTM Factory Racing) ont complété le Top 10. Victime d’une panne d’essence juste avant le drapeau à damier, Johann Zarco (Monster Yamaha Tech 3) empoche le point de la 15ème place.

Au classement général, Marc Marquez et Andrea Dovizioso se partagent la tête avec 199 points chacun. Maverick Viñales est troisième avec 187 points alors que Valentino Rossi (Movistar Yamaha MotoGP), forfait, conserve la quatrième place.

Prochaine épreuve : Gran Premio Movistar de Aragón, 22 au 24 septembre, Aragon

24H du Mans

Toyota triomphe avec Michelin au Mans.

La 20e tentative fut la bonne pour Toyota qui a enfin remporté les 24 Heures du Mans,  avec le double Champion du monde de F1, Fernando Alonso, et ses équipiers Sébastien Buemi et Kazuki Nakajima (Toyota TS050 Hybrid N°8). Toyota Gazoo Racing a même signé un doublé avec Conway/Lopez/Kobayashi.  Michelin en délivrant des performances gagnantes, jusqu’à la ligne d’arrivée, signe sa 21ème victoire consécutive au Mans depuis 1998. En LM GTE Pro et Am, Porsche et Michelin ont dominé avec la N°92 (Christensen/Vanthoor/Estre) et la N°77 (Campbell/Ried/Andlauer).

24H du Mans

Les Toyota/Michelin solides leaders

Les Toyota TS050 Hybrid/Michelin ont passé sans encombre la nuit des 24 Heures du Mans et comptent 9 tours d’avance sur leurs concurrentes. La N°8 (Nakajima/Buemi/Alonso) a repris la tête au petit jour. Il n’y a eu aucun changement parmi les leaders LM P2 (Oreca 26), LM GTE Pro (Porsche/Michelin 92) et LM GTE Am (Porsche/Michelin 77) depuis hier soir.

24H du Mans

Toyota/Michelin en tête après 6 heures de course

Un quart de cette 86e édition des 24 Heures du Mans a été parcouru et les deux Toyota TS050 Hybrid/Michelin ont une avance conséquente sur la concurrence. Michelin est leader avec Porsche en LM GTE Pro et Am, et figure sur le podium provisoire en LM P2.

24H du Mans

Des pneus Michelin plus constants que le règlement !

Invaincu aux 24 Heures du Mans depuis 1998, Michelin doit cette série de succès à des pneumatiques constants dans la performance, capables d’enchaîner les relais sans perdre de leur efficacité jusqu’à la ligne d’arrivée. Des qualités très attendues par les partenaires de Michelin pour cette 86e édition.

Bien plus encore sur Michelin Motorsport.
A Découvrir...

Les chiffres clés de MICHELIN Compétition

Palmarès 2017

FIA Formula E

Courses & développement durable