menu

MOTOGP™

Du réel au virtuel avec Michelin

L’épidémie du coronavirus a certes confiné les sports mécaniques, mais les pilotes-partenaires de Michelin restent actifs et s’affrontent sur des courses virtuelles. Sebring SuperSaturday, e-Sport MotoGP, Porsche Supercup Virtual Edition ont déjà livré leurs vainqueurs.

MOTOGP™

MotoE : Ferrari premier vainqueur de la Coupe FIM Enel MotoE™

En terminant cinquième de la dernière course de la Coupe FIM Enel MotoE™ 2019 à Valence (Espagne), Matteo Ferrari (Trentino Gresini MotoE) est devenu le premier pilote à remporter la Coupe FIM Enel MotoE™. Auteur de la pole position, Eric Granado (Avintia Esponsorama Racing) a signé le doublé lors des deux dernières courses de cette saison inaugurale.

MOTOGP™

MotoGP™  : Marquez sur un rythme de champion

Depuis le début de cette saison 2019, Marc Marquez (Repsol Honda Team) n’a jamais passé deux courses consécutives sans monter sur la plus haute marche du podium du MotoGPTM. Battu aux Pays-Bas, l’Espagnol a retrouvé le chemin de la victoire lors du HJC Helmets Motorrad Grand Prix Deutschland. Maverick Viñales (Monster Energy Yamaha MotoGP) et Cal Crutchlow (LCR Honda Castrol) terminent derrière lui.

Leader du Championnat, Marc Marquez (Repsol Honda Team) a signé une pole record en 1.20.195 devant Fabio Quartararo (Petronas Yamaha SRT), Maverick Viñales et Alex Rins (Team Suzuki Ecstar).

Débordé par Fabio Quartararo à l’extinction des feux, Marc Marquez entrait dans le premier virage en tête au prix d’un magnifique freinage. Maverick Viñales, Alex Rins et Jack Miller (Pramac Racing) s’engouffraient également. Passé par le premier groupe, Fabio Quartararo tentait de rapidement remonter, mais il chutait dès le deuxième tour.

Plus à l’aise dans les deux premiers secteurs, Marc Marquez commençait à légèrement creuser l’écart avec une combinaison MICHELIN Power Slick Hard / Medium. L’Espagnol signait un  nouveau record du tour en 1:21.228, tandis que Maverick Viñales et Alex Rins, avec une combinaison Medium / Hard, suivaient. Cal Crutchlow (LCR Honda Castrol) en Hard / Medium et Jack Miller en Medium / Soft restaient dans le rythme pour viser un podium.

À mi-course, Danilo Petrucci (Ducati Team) et Andrea Dovizioso (Ducati Team) profitaient de leur MICHELIN Power Slick Hard à l’arrière pour passer Jack Miller. Devant, Alex Rins chutait alors qu’il occupait la deuxième position.

Comme lors de chacune de ses dix apparitions (sept en MotoGPTM) sur le Sachsenring et aidé par la constance et performance durable de ses pneumatiques Michelin, Marc Marquez s’imposait. Maverick Viñales et Cal Crutchlow l’accompagnaient sur le podium. Les Ducati suivaient avec Danilo Petrucci, Andrea Dovizioso et Jack Miller. Joan Mir (Team Suzuki Ecstar) se classait au septième rang, devant Valentino Rossi (Monster Energy Yamaha MotoGP), Franco Morbidelli (Petronas Yamaha SRT) et Stefan Bradl (Repsol Honda Team).

Six options différentes avaient été choisies par les pilotes au départ de cette course avec une préférence pour des composés Medium et Hard pour résister aux conditions imposées sur le Sachsenring. Partis avec des MICHELIN Power Slick Soft à l’arrière, Jack Miller et Stefan Bradl passaient le drapeau à damier respectivement en septième et dixième positions.

Au championnat, Marc Marquez s’envole encore un peu plus avec 185 points, devant Andrea Dovizioso (127 points) et Danilo Petrucci (121 points).

Le Sachsenring a également accueilli la toute première course de MotoE de l’histoire. Sur une piste en partie humide et avec des pneumatiques MICHELIN slicks spécifiquement développés pour l’Energica 100 % électrique, le Finlandais Niki Tuuli (Ajo MotoE) remportait la victoire devant Bradley Smith (One Energy Racing) et Mike Di Meglio (Eg 0,0 Marc VDS), au terme d’une épreuve terminée par un drapeau rouge à deux tours de l’arrivée.

Prochaine épreuve : Monster Energy Grand Prix České republiky, du 2 au 4 août 2019.

24H du Mans

Les 24 Heures du Mans 2020 reportées de 98 jours

Initialement prévue les 13-14 juin, la 88e édition des 24 Heures du Mans se déroulera les 19-20 septembre 2020 en raison de la pandémie du coronavirus. L’édition 1968 avait elle aussi été reportée à septembre. Michelin était engagé aux côtés de son partenaire Alpine avec de nouveaux pneus à structure radiale.

FIA WRC

Sixième victoire d’Ogier au Mexique

Au volant de sa Toyota Yaris WRC chaussée de pneus Michelin LTX Force, Sébastien Ogier a remporté le Rallye du Mexique, une troisième manche du Championnat du monde des Rallyes FIA 2020 écourtée en raison de la pandémie du coronavirus.

FIA WRC

FIA WRC - Rally Guanajuato Mexico 2020 - Racecard

Le Rallye du Mexique est le premier rallye terre de la saison du championnat du monde des Rallyes (WRC) 2020 et un beau challenge pour les pneus Michelin. Télécharger notre racecard pour découvrir le 3ème rallye de la saison.

24H du Mans

62 invités au Mans pour les adieux des LMP1 hybrides

L’ACO (Automobile Club de l’Ouest) a dévoilé la liste des 62 invités à la 88e édition des 24 Heures du Mans (13-14 juin). Plus de 50 équipages ont d’ores et déjà choisi Michelin pour les accompagner dans ce grand défi automobile. Michelin visera un 29e succès – une 23e victoire consécutive depuis 1998 - sur ce formidable « Tech Lab » que sont les 24 Heures du Mans et l’Endurance, avec peut-être un prototype LMP1 hybride pour la toute dernière fois.

Bien plus encore sur Michelin Motorsport.
A Découvrir...

Les chiffres clés de MICHELIN Compétition

Michelin Le Mans Cup

MICHELIN Le Mans Cup

Palmarès 2019