menu

MOTOGP™

MotoGP™ - HJC Helmets Motorrad Grand Prix Deutschland - Racecard

Tout ce que vous devez savoir au sujet HJC Helmets Motorrad Grand Prix Deutschland , 9èmé épreuve du championnat du monde MotoGP.Cliquez sur la photo pour télécharger la racecard.

MOTOGP™

MotoGP™ : Viñales et Yamaha renouent avec la victoire à Assen

Maverick Viñales (Monster Energy Yamaha MotoGP) a remporté le Motul TT Assen, huitième épreuve du championnat du monde MotoGPTM devant Marc Márquez (Repsol Honda Team) et Fabio Quartararo (Petronas Yamaha SRT). L’ensemble des six spécifications proposées par Michelin a été utilisé en course et trois d’entre elles sont montées sur le podium montrant une nouvelle fois la performance et la polyvalence des gommes françaises.

MOTOGP™

MotoGP™  : Marquez sur un rythme de champion

Depuis le début de cette saison 2019, Marc Marquez (Repsol Honda Team) n’a jamais passé deux courses consécutives sans monter sur la plus haute marche du podium du MotoGPTM. Battu aux Pays-Bas, l’Espagnol a retrouvé le chemin de la victoire lors du HJC Helmets Motorrad Grand Prix Deutschland. Maverick Viñales (Monster Energy Yamaha MotoGP) et Cal Crutchlow (LCR Honda Castrol) terminent derrière lui.

Leader du Championnat, Marc Marquez (Repsol Honda Team) a signé une pole record en 1.20.195 devant Fabio Quartararo (Petronas Yamaha SRT), Maverick Viñales et Alex Rins (Team Suzuki Ecstar).

Débordé par Fabio Quartararo à l’extinction des feux, Marc Marquez entrait dans le premier virage en tête au prix d’un magnifique freinage. Maverick Viñales, Alex Rins et Jack Miller (Pramac Racing) s’engouffraient également. Passé par le premier groupe, Fabio Quartararo tentait de rapidement remonter, mais il chutait dès le deuxième tour.

Plus à l’aise dans les deux premiers secteurs, Marc Marquez commençait à légèrement creuser l’écart avec une combinaison MICHELIN Power Slick Hard / Medium. L’Espagnol signait un  nouveau record du tour en 1:21.228, tandis que Maverick Viñales et Alex Rins, avec une combinaison Medium / Hard, suivaient. Cal Crutchlow (LCR Honda Castrol) en Hard / Medium et Jack Miller en Medium / Soft restaient dans le rythme pour viser un podium.

À mi-course, Danilo Petrucci (Ducati Team) et Andrea Dovizioso (Ducati Team) profitaient de leur MICHELIN Power Slick Hard à l’arrière pour passer Jack Miller. Devant, Alex Rins chutait alors qu’il occupait la deuxième position.

Comme lors de chacune de ses dix apparitions (sept en MotoGPTM) sur le Sachsenring et aidé par la constance et performance durable de ses pneumatiques Michelin, Marc Marquez s’imposait. Maverick Viñales et Cal Crutchlow l’accompagnaient sur le podium. Les Ducati suivaient avec Danilo Petrucci, Andrea Dovizioso et Jack Miller. Joan Mir (Team Suzuki Ecstar) se classait au septième rang, devant Valentino Rossi (Monster Energy Yamaha MotoGP), Franco Morbidelli (Petronas Yamaha SRT) et Stefan Bradl (Repsol Honda Team).

Six options différentes avaient été choisies par les pilotes au départ de cette course avec une préférence pour des composés Medium et Hard pour résister aux conditions imposées sur le Sachsenring. Partis avec des MICHELIN Power Slick Soft à l’arrière, Jack Miller et Stefan Bradl passaient le drapeau à damier respectivement en septième et dixième positions.

Au championnat, Marc Marquez s’envole encore un peu plus avec 185 points, devant Andrea Dovizioso (127 points) et Danilo Petrucci (121 points).

Le Sachsenring a également accueilli la toute première course de MotoE de l’histoire. Sur une piste en partie humide et avec des pneumatiques MICHELIN slicks spécifiquement développés pour l’Energica 100 % électrique, le Finlandais Niki Tuuli (Ajo MotoE) remportait la victoire devant Bradley Smith (One Energy Racing) et Mike Di Meglio (Eg 0,0 Marc VDS), au terme d’une épreuve terminée par un drapeau rouge à deux tours de l’arrivée.

Prochaine épreuve : Monster Energy Grand Prix České republiky, du 2 au 4 août 2019.

FIA Formula E

Jean-Eric Vergne conserve son titre en Formula E

Jean-Eric Vergne (DS Techeetah/Michelin) est le premier double champion de l’histoire de la Formula E. Le Français a conservé son titre à l’issue des deux courses de New York (USA) remportées par Sébastien Buemi (Nissan e.dams/Michelin) et Robin Frijns (Envision Virgin Racing/Michelin). L’équipe DS Techeetah/Michelin est championne Teams.

Un podium 100% Michelin aux 24 Heures du Nürburgring

Michelin a monopolisé le podium de la 47e édition des 24 Heures du Nürburgring avec trois marques différentes. L’Audi R8 LMS N°4 (Kaffer/Stippler/Vervisch/Vanthoor) du Team Phoenix s’est imposée devant la Porsche 911 GT3-R N°911 du Manthey Racing (Bamber/Estre/Christensen/Vanthoor) et la Mercedes-AMG GT3 N°3 du Team Black Falcon (Buhk/Haupt/Jaeger/Stolz).

FIA Formula E

Vergne (DS Techeetah/Michelin) gagne à Berne

Qualifié en pole position, Jean-Eric Vergne (DS Techeetah/Michelin) a remporté l’E-Prix de Berne (Suisse) et conforte sa place de leader au championnat avant les deux dernières courses de la saison à New York. Mitch Evans (Panasonic Jaguar Racing) et Sébastien Buemi (Nissan e.dams) complètent le podium devant André Lotterer (DS Techeetah).

FIA Formula E

ABB FIA Formula E - 2019 Julius Baer Swiss E-Prix - Racecard

Tout ce que vous devez savoir au sujet de l'E-Prix de Berne. Cliquez sur la photo pour télécharger la racecard.

Bien plus encore sur Michelin Motorsport.
A Découvrir...

Les chiffres clés de MICHELIN Compétition

Michelin Le Mans Cup

MICHELIN Le Mans Cup

Palmarès 2018