menu

MOTOGP™

MotoGP™ - Shell Malaysia Motorcycle Grand Prix - Racecard

Michelin et le MotoGP bouclent leur « Pacific Tour » ce week-end avec le Shell Malaysia Motorcycle Grand Prix.Cliquez sur la photo pour télécharger notre racecard pour en savoir plus sur l'avant-dernière épreuve de la saison 2019.

MOTOGP™

MotoGP™ : Marc Márquez triomphe en Australie

A l’issue d’une course pleine de rebondissements, Marc Márquez (Repsol Honda Team) a remporté le Pramac Generac Australian Motorcycle GP, 17ème épreuve du championnat du monde MotoGPTM sur le circuit de Phillip Island. Le champion du monde 2019 a devancé Cal Crutchlow (LCR Honda) et l’enfant du pays, Jack Miller (Pramac Racing). On retrouve trois différentes combinaisons de pneumatiques sur le podium.

MOTOGP™

MotoGP™ : Maverick Viñales domine le Shell Malaysia Motorcycle Grand Prix

Qualifié en deuxième position, Maverick Viñales (Monster Energy Yamaha MotoGP) a remporté le Shell Malaysia Motorcycle Grand Prix, avant-dernière épreuve du championnat MotoGPTM 2019 sous la chaleur de Sepang. Il a devancé Marc Márquez (Repsol Honda Team) et Andrea Dovizioso (Ducati Team). On retrouve trois constructeurs différents et trois combinaisons de pneumatiques Michelin différentes sur le podium.

Maverick Viñales, chaussé de MICHELIN Power Slick Medium à l’avant et à l’arrière, a bouclé le premier des 20 tours duShell Malaysia Motorcycle Grand Prix en tête devant Jack Miller (Pramac Racing), Marc Márquez, Andrea Dovizioso, Valentino Rossi (Monster Energy Yamaha MotoGP) et Franco Morbidelli (Petronas Yamaha SRT) qui a réalisé le holshot depuis sa troisième place. A noter l’excellent départ du Marc Márquez, parti de la 11ème place, qui s’est hissé à la troisième place dès le premier tour.

Maverick Viñales, auteur de tours rapides et réguliers, a construit sa victoire au fils des tours. Jamais inquiété, il s’est imposé avec plus de trois secondes d’avance sur le champion du monde 2019. C’est la deuxième victoire du pilote officiel Yamaha cette saison, après celle acquise aux Pays Bas (Assen) et la septième de sa carrière en MotoGPTM.

Derrière, Marc Márquez (Medium à l’avant et Soft à l’arrière) s’est emparé de la deuxième place au troisième tour aux dépens de Jack Miller et ne la plus quitter jusqu’au drapeau à damier. Il devient ainsi le premier pilote à atteindre 17 podiums en une saison MotoGPTM et détient désormais le record du plus grand nombre de points marqués en une saison, 395 points à une épreuve de la fin du championnat.

Andrea Dovizioso (Soft avant et arrière) a dû repousser les nombreuses attaques de Valentino Rossi (Medium à l’avant et à l’arrière) pour conserver sa troisième place.

Rossi quatrième, Alex Rins (Team SUZUKI ECSTAR) a complété le Top 5 devant les pilotes Petronas Yamaha SRT, Franco Morbidelli et Fabio Quartararo, auteur d’une pole position record, qui avaient dominé toutes les séances d’essais libres et les qualifications.

Jack Miller, Danilo Petrucci (Ducati Team) et Joan Mir (Team SUZUKI ECSTAR) se sont classés dans le Top 10.

Michelin a battu tous les records ce week-end sur le circuit de Sepang. Dès la première d’essais libres, Fabio Quartararo signait un nouveau record de la piste en 1.59.027 et battait ainsi le record de Dani Pedrosa de 2015 (1.59.053). Le rookie Français améliorait en deuxième séance en 1.58.576 avant de claquer 1.58.303 en qualifications soit 0,7 seconde de mieux que le précédent record. Cinq autres pilotes ont également battu le record de Pedrosa lors de la séance qualificative. En course, c’est Valentino Rossi qui s’est montré le plus rapide sur un tour en 1.59.661 soit une seconde plus rapide que le tour le plus rapide de Jorge Lorenzo en 2015. Enfin, Maverick Viñales a rallié l’arrivée en 40min14.634 soit 18 secondes de mieux que le record de Marc Márquez en 2018.

tyre choice

Quatre des six spécifications ont été utilisées en course. Seule la gomme la plus dure n’a pas été plébiscitée même si elle a été testée lors des essais.

Au classement général, les deux premières étant déjà attribuées à Marc Márquez et Andrea Dovizioso, seule la troisième place reste à définir. Grâce à sa victoire, Maverick Viñales est remonté à la 3ème place avec 201 points devant Alex Rins (194 points) et Danilo Petrucci (176 points). La dernière marche du podium se jouera entre ces trois hommes dans deux semaines à Valence.

L’ensemble de l’équipe Michelin Motorsport adresse ses sincères condoléances à la famille, aux amis, au team de Afridza Munandar, décédé tragiquement lors la première course Idemitsu Asia Talent Cup samedi.

Prochaine épreuve : Gran Premio Motul de la Comunitat Valenciana, 14 au 17 novembre, Valencia

FIA WRC

WRC : Victoire de Neuville, Tänak champion* avec Michelin

Malgré la superbe victoire de Thierry Neuville (Hyundai/Michelin) au RallyRACC Catalunya-Costa Daurada Rally de España, Ott Tänak (2e, Toyota/Michelin) a décroché le titre de Champion du monde des Rallyes FIA 2019* à l’issue de la pénultième manche de la saison. L’Estonien met un terme à 15 ans de domination française dans la discipline et offre à Michelin son 55e titre mondial en WRC.

FIA WRC

FIA WRC - RallyRACC Catalunya - Rally de España - Racecard

Avant-dernière épreuve de la saison pour l'équipe Michelin Motorsport avec le RallyRACC Catalunya - Rally de España. C'est la seule épreuve mixte - Terre/Asphalte - du championnat WRC où les pistes de terre du vendredi contrastent avec l’asphalte lisse et rapide digne des circuits. Cliquez sur la photo pour télécharger notre racecard.

1979 : Les premiers titres de Michelin en Formule Un

Il y a 40 ans, Michelin remportait ses premiers titres en Championnat du monde de Formule Un avec Ferrari et le Sud-Africain Jody Scheckter. Cette année-là, le manufacturier de pneus français avait aussi contribué au premier succès de Renault et de la technologie à moteur turbo en F1.

FIA WRC

Victoire de Tänak au Pays de Galles

Ott Tänak (Toyota/Michelin) a remporté le Wales Rally GB, 12e manche de la saison 2019, devant Thierry Neuville (Hyundai/Michelin) et Sébastien Ogier (Citroën/Michelin). Les nouveaux pneumatiques Michelin Latitude Cross S70 ont permis au Finlandais Kalle Rovanperä de remporter la catégorie et le titre mondial WRC2 Pro.

Bien plus encore sur Michelin Motorsport.
A Découvrir...

Les chiffres clés de MICHELIN Compétition

Michelin Le Mans Cup

MICHELIN Le Mans Cup

Palmarès 2018