menu

MOTOGP™

MotoGP : Marquez enchaîne, premier podium pour Quartararo !

Déjà leader du Championnat du Monde au moment de poser les roues sur le Circuit de Barcelona-Catalunya, Marc Marquez (Repsol Honda Team) accentue encore son avance en remportant le Gran Premi Monster Energy de Catalunya. À 20 ans, le Français Fabio Quartararo (Petronas Yamaha SRT) signe son premier podium devant Danilo Petrucci (Mission Winnow Ducati).

MOTOGP™

MotoGP™ - Danilo Petrucci enlève sa première victoire au Mugello

Un Italien sur une moto italienne s’impose pour la première fois de sa carrière en catégorie reine devant des milliers de tifosi au Mugello, sixième épreuve du Championnat du monde MotoGPTM. Danilo Petrucci (Ducati Team) a devancé Marc Márquez (Repsol Honda Team) et son coéquipier, Andrea Dovizioso (Ducati Team). Belle performance des pneumatiques Michelin qui a permis à plusieurs pilotes de battre des records ce week-end.

MOTOGP™

MotoGP™ : Victoire de Dovizioso (Ducati Team/Michelin) et doublé de Ducati/Michelin à Brno

Auteur de la pole position, Andrea Dovizioso (Ducati Team/Michelin) a remporté le Monster Energy Grand Prix České republiky, 10ème épreuve du championnat du monde MotoGPTM à Brno (République Tchèque). Il a devancé son coéquipier, Jorge Lorenzo (Ducati Team/Michelin) et le leader du championnat Marc Marquez (Repsol Honda Team/Michelin).

Quelle course ! Andrea Dovizioso, chaussé de MICHELIN Power Slick Hard à l’avant comme à l’arrière, s’est imposé pour seulement 0.178 seconde sur son coéquipier Jorge Lorenzo. Marc Marquez a rallié l’arrivée en troisième position à 0.368 seconde du vainqueur. Lorenzo et Marquez avaient opté pour le même choix pneumatique que Dovizioso.

Deuxième sur la grille, Valentino Rossi (Movistar Yamaha MotoGP/Michelin) a signé le holeshot mais c’est Andrea Dovizioso qui a bouclé le premier des 21 tours en tête. Le pilote Ducati, qui fêtait son 100ème départ avec la marque italienne, n’a jamais réussi à s’échapper. Au huitième tour, il laissait la première position à Valentino Rossi qui la garda pendant trois tours.

Dans le même temps, Marc Marquez s’emparait de la deuxième place derrière Dovizioso avec dans sa roue Rossi, Cal Crutchlow (LCR Honda/Michelin) et Jorge Lorenzo.

Andrea Dovizioso a résisté aux différentes attaques de Lorenzo qui a dû batailler jusqu’au dernier tour avec Marc Marquez pour conserver sa deuxième place. Le pilote Majorquin a signé le meilleur tour en course dans l’ultime tour.

Carton plein pour Ducati : victoire, pole position et meilleur tour en course !

Valentino Rossi s’est hissé à la quatrième place aux dépens de Cal Crutchlow dans le dernier tour. Le pilote britannique termine premier pilote Indépendant.

Danilo Petrucci (Alma Pramac Racing/Michelin), Johann Zarco (Monster Yamaha Tech 3/ Michelin), Dani Pedrosa (Repsol Honda Team/Michelin), Alvaro Bautista (Angel Nieto Team/Michelin) et Andrea Iannone (Ecstar Suzuki Team/Michelin) ont complété le Top 10.

Côté pneumatique, quatre des six spécifications ont été utilisées. Si 17 pilotes sur les 25 au départ ont opté pour le MICHELIN Power Slick Hard à l’avant et à l’arrière, quatre ont choisi le MICHELIN Power Slick Medium à l’avant et Soft à l’arrière (Zarco, Bautista, Viñales et Smith) et quatre autres pour le MICHELIN Power Slick Medium à l’avant et Hard à l’arrière (Rins, Rossi, Guintoli et Rabat).

Marc Marquez conserve la tête du championnat avec 181 points. Il compte 49 points d’avance sur Valentino Rossi (132 points). Grâce à sa deuxième victoire de la saison après le Qatar, Andrea Dovizioso est remonté à la troisième place au général à 68 points du leader Marquez.

Choix pneumatique

tyre_choice

Prochaine épreuve : Grand Prix d’Autriche, Spielberg, du 10 au 12 août

FIA WRC

Victoire de Sordo (Hyundai/Michelin) en Sardaigne

A 36 ans et après 163 rallyes mondiaux, l’Espagnol Dani Sordo a remporté sa deuxième victoire en WRC à l’occasion du Rallye d’Italie-Sardaigne 2019, l’épreuve la plus éprouvante de la saison pour les pneumatiques. Ott Tänak était leader avant des soucis de direction assistée dans l’ultime spéciale. Teemu Suninen (2e, Ford/Michelin) et Andreas Mikkelsen (3e, Hyundai/Michelin) complètent le podium. Nouvelle victoire de Kalle Rovanperä (Skoda/Michelin) en catégorie WRC2 Pro.

24H du Mans

Second doublé Toyota/Michelin au Mans

Toyota Gazoo Racing a signé un second doublé consécutif aux 24 Heures du Mans et offre à son partenaire Michelin un 22e succès d’affilée dans la Sarthe. La Toyota TS050 Hybrid N°8 s’est imposée devant la N°7 et son équipage Buemi/Nakajima/Alonso est sacré Champion du monde d’Endurance. La BR1/Michelin N°11 complète le podium. Michelin a aussi remporté la catégorie LMP2 avec Alpine (Lapierre/Negrao/Thiriet), LMGTE Pro avec Ferrari (Pier Guidi/Calado/Serra) et LMGTE Am avec Ford (Keating/Bleekemolen/Fraga). Au cours de cette 87e édition, Michelin a encore pu démontrer la performance dans la durée de ses pneumatiques Pilot Sport Endurance avec des tours très rapides réalisés en fin de quadruples relais.

24H du Mans

24 HEURES DU MANS - Performer jusqu’au damier avec Michelin

L’objectif de Michelin aux 24 Heures du Mans 2019 est d’offrir le meilleur grip et la meilleure performance dans la durée aux 53 voitures équipées de pneumatiques Michelin pour rester invaincu sur la plus célèbre course du monde depuis 1998, tout en préparant la mobilité de demain avec le prototype électrique-hydrogène GreenGT en démonstration sur le Circuit de la Sarthe.

24H du Mans

Michelin est de retour sur le Circuit des 24 Heures

La Journée Test est la seule et unique opportunité de rouler sur le grand circuit de la Sarthe (13,626 km) en dehors des essais libres et qualificatifs des 24 Heures du Mans. Sans surprise, les Toyota TS050 Hybrid/Michelin ont dominé la Journée Test de la 87e édition.

Bien plus encore sur Michelin Motorsport.
A Découvrir...

Les chiffres clés de MICHELIN Compétition

Michelin Le Mans Cup

MICHELIN Le Mans Cup

Palmarès 2018