MOTOGP™

MotoGP™ : pari pneumatique gagnant pour Quartararo en Allemagne

Fabio Quartararo (Monster Energy Yamaha MotoGP) s’est imposé pour la deuxième fois consécutive cette fois en remportant le Liqui Moly Motorrad Grand Prix Deutschland, 10ème épreuve du championnat du monde MotoGPTM. En optant pour un MICHELIN Power Slick médium à l’arrière malgré les fortes températures, le champion du monde en titre a pris un risque qui s’est avéré payant. Il a rallié l’arrivée avec cinq secondes d’avance sur Johann Zarco (Prima Pramac Racing). Jack Miller (Ducati Lenovo Team) a complété le podium.

MOTOGP™

MotoGP™ : diabolique démonstration de Quartararo et de Michelin au Gran Premi Monster Energy de Catalunya

Fabio Quartararo (Monster Energy Yamaha MotoGP) a signé une superbe victoire en solitaire au Gran Premi Monster Energy de Catalunya, neuvième épreuve du championnat du monde MotoGPTM sur le circuit de Barcelona-Catalunya (Espagne). Aidé par un excellent grip de ses pneus MICHELIN power malgré les fortes températures, le champion du monde en titre a devancé à l’arrivée les deux pilotes Prima Pramac Racing, Jorge Martin et Johann Zarco.

MOTOGP™

MotoGP™ : pluie de records pour Michelin à Assen et victoire de Bagnaia

Francesco Bagnaia (Ducati lenovo Team) a renoué avec la victoire en remportant le Motul TT Assen, 11ème épreuve du championnat du monde MotoGPTM. Il a devancé le rookie Marco Bezzecchi (Mooney VR46 Racing Team) et Maverick Viñales (Aprilia Racing) pour un podium inédit où l’on retrouve trois différentes combinaisons de pneumatiques MICHELIN Power Slicks. Malgré les conditions de piste changeantes, les pneus se sont montrés une nouvelle fois très performants en battant tous les records de la piste d’Assen : record du circuit, record du tour en course et record de durée.

Qualifié en pole position pour la quatrième fois de la saison avec un nouveau du record du circuit à la clé (1’31.504), Francesco Bagnaia a transformé sa pole en victoire. Signant un bon départ, il a conservé sa position de tête et a mené les 26 tours. Il a bénéficié notamment de la chute du leader du championnat, Fabio Quartararo (Monster Energy Yamaha MotoGP), alors troisième, lors du cinquième tour. Chaussé de MICHELIN Power Soft à l’avant et Hard à l’arrière, Bagnaia a enchaîné des tours rapides tout au long de la course aidé par la constance dans la durée de ses pneus.

Profitant de la chute de Quartararo, Marco Bezzecchi, optant pour un MICHELIN Power Médium à l’avant et Soft à l’arrière, s’est hissé à la deuxième place qu’il a réussi à conserver jusqu’au drapeau à damier pour s’assurer de son premier podium en catégorie reine.

Maverick Viñales a renoué avec le podium en terminant troisième. Seulement 11ème au départ, le pilote Aprilia a choisi de partir en MICHELIN Power Medium à l’avant et Hard à l’arrière pour enchaîner des tours rapides et constants et s’offrir son premier podium avec la marque italienne.  

Suite à un passage dans le bac à gravier consécutif à la chute de Quartararo, Aleix Espargaro, relégué à la 15ème place, a signé une superbe remontée. Auteur du record du tour en 1’31.500 lors du 15ème tour, Aleix, ayant opté pour le même choix pneumatique que son coéquipier, a démontré le grip et la constance exceptionnels de ses pneus au fil des tours. Il a arraché la quatrième place juste avant la ligne d’arrivée.

Brad Binder (Red Bull KTM Racing Factory) a terminé cinquième devant Jack Miller (Ducati Lenovo Team).

DutchGP_Tyrechoices

Les pneumatiques se sont montrés très performants tout au long du week-end sur piste sèche comme mouillée. Quatre pilotes ont battu le record du circuit lors des qualifications. La meilleure performance est revenue à Francesco Bagnaia en 1’31.504 soit 0,310 sec plus rapide que l’ancien record de 2021. En course, quatre des six spécifications ont été retenues. 12 pilotes ont été en mesure de battre le record du tour. Dans sa folle remontée, c’est Aleix Espargaro qui est crédité du meilleur chrono en 1’32.500. Francesco Bagnaia a bouclé les 26 tours en 40min25.205 soit 10 secondes plus rapides que l’ancien record.

Fabio Quartararo conserve la tête du championnat avec 172 points devant Aleix Espargaro (151) et Johann Zarco (Prima Pramac Racing – 114).

Assen accueillait également les septième et huitième épreuves de la Coupe du monde FIM MotoE. Dominique Aegerter (Dynavolt Intact MotoE) a remporté la première course alors qu’Eric Granado (LCR e-Team) a été déclaré vainqueur de la seconde réduite à six tours puis stoppée après seulement 3 tours.

Prochaine course : Monster Energy British Grand Prix, Silverstone du 5 au 7 août

24H du Mans

Michelin et Toyota : 30 ans d’exploits et de victoires

C’est en 1992 que Michelin et Toyota ont remporté leur première victoire internationale. Depuis, les deux géants de l’automobile ont performé dans différentes compétitions mondiales, du Rallye aux 24 Heures du Mans en passant par la Formule Un ou le championnat Super GT. Toyota et Michelin ont remporté leur cinquième victoire consécutive aux 24 Heures du Mans.

24H du Mans

Michelin remporte sa 25e victoire consécutive au Mans

Michelin a remporté sa 25e victoire d’affilée aux 24 Heures du Mans avec la Toyota GR010 Hybrid N°8 (Buemi/Hartley/Hirakawa). Depuis 1998, les pilotes font confiance à Michelin pour les conduire à la victoire sur la course d’Endurance la plus exigeante du monde, concrétisant ainsi un quart de siècle de succès et d’innovations pour Michelin. Equipée des nouveaux pneus MICHELIN Pilot Sport, la Porsche 911 RSR N°91 (Bruni/Lietz/Makowiecki) a remporté la catégorie LMGTE Pro et battu le record de distance parcourue par une LMGTE au Mans.

24H du Mans

Le pneu de choix des équipes GTE au Mans

S’ils font moins les gros titres que les prototypes Hypercar, les voitures LMGTE nous ont habitués à des courses d’anthologie au Mans. Cette année, Michelin a toutes ses chances d’étoffer son palmarès dans cette catégorie, tout simplement car l’ensemble du plateau a retenu la gamme Pilot Sport. Pourtant, le règlement permet la concurrence entre manufacturiers. Alors, pourquoi des constructeurs de prestige comme Aston Martin, Chevrolet, Ferrari ou Porsche font confiance à la marque française pour la plus grande course d’Endurance de la planète ?

FIA Formula E

Le top-3 en moins d’une seconde à Jakarta !

Trois pilotes – Mitch Evans, Jean-Eric Vergne, Edoardo Mortara - et trois constructeurs (Jaguar, DS, Venturi) ont terminé le premier e-Prix de Jakarta (Indonésie) dans la même seconde, grâce notamment à la performance des pneumatiques MICHELIN Pilot Sport EV.

Bien plus encore sur Michelin Motorsport.
A Découvrir...

Les chiffres clés de MICHELIN Compétition

Michelin Le Mans Cup

MICHELIN Le Mans Cup

Palmarès 2021