menu

MOTOGP™

MotoGP™ - Motul Grand Prix of Japan - Racecard

Michelin est prêt pour les trois semaines les plus chargées de la saison MotoGP avec un « Pacific Tour » de trois courses consécutives qui débute par le Motul Grand Prix of Japan avant l’Australie et la Malaisie. Téléchargez notre racecard pour en savoir plus. Cliquez sur la photo pour la télécharger.

MOTOGP™

MotoGP™ : victoire et titre pour Marc Márquez en Thaïlande

A l’issue d’un superbe duel entre Fabio Quartararo (Yamaha Petronas SRT), Marc Márquez (Repsol Honda Team) s’est imposé pour la neuvième fois de la saison en 15 Grands Prix et a enlevé son huitième titre mondial, le sixième en MotoGPTM. Maverick Viñales (Monster Energy Yamaha MotoGP) a complété le podium. Pour la deuxième édition du PTT Thaïland Grand Prix, Michelin a pulvérisé tous les records, circuit, tour en course, vitesse de pointe et durée de course grâce à une gamme MICHELIN Power Slick parfaitement adaptée aux contraintes du circuit de Buriram.

MOTOGP™

MotoGP™ : victoire et titre pour Marc Márquez (Repsol Honda Team / Michelin) au Japon

En remportant le Motul Grand Prix of Japan, 16ème épreuve du championnat du monde MotoGPTM, Marc Márquez (Repsol Honda Team / Michelin) a coiffé une cinquième couronne mondiale en catégorie reine, la septième de sa carrière. Cal Crutchlow (LCR Honda / Michelin) et Alex Rins (Team Suzuki Ecstar / Michelin) ont complété le podium à Motegi.

Seulement sixième à l’issue des qualifications, Marc Marquez, chaussé de MICHELIN Power Slick Medium à l’avant comme à l’arrière, a pris un bon départ en bouclant le premier des 24 tours en deuxième position derrière le poleman, Andrea Dovizioso (Ducati Team / Michelin). Le leader du championnat a conservé cette place durant les quatre premiers tours avant de rétrograder troisième derrière Cal Crutchlow lors des cinquième et sixième tours.

Márquez est ensuite revenu dans la roue du leader Dovizioso. Après une première tentative de dépassement lors du 14ème tour, Marc Márquez a patienté jusqu’au 21ème tour pour s’emparer de la tête, synonyme de titre. Deux tours plus tard, Márquez est assuré de la victoire et d’un cinquième titre mondial en catégorie reine suite à la chute de Dovizioso.

En terminant deuxième, Cal Crutchlow offre le doublé à Honda dans son jardin. Alex Rins s’est classé troisième devant Valentino Rossi (Movistar Yamaha MotoGP / Michelin).

Alvaro Bautista (Angel Nieto Team / Michelin) a terminé cinquième devant Johann Zarco (Monster Yamaha Tech3 / Michelin). Qualifié deuxième, le français a raté son départ et n’a pas réussi à recoller au groupe de tête.

Maverick Viñales (Movistar Yamaha MotoGP / Michelin), Dani Pedrosa (Repsol Honda Team / Michelin), Danilo Petrucci (Alma Pramac Racing/ Michelin) et Hafizh Syahrin (Monster Yamaha Tech 3 / Michelin) ont complété le Top 10.

A noter que Jorge Lorenzo (Ducati Team / Michelin) a été forfait pour cette course.

Coté pneus, quatre des six spécifications proposées par Michelin ont été utilisées aujourd’hui en course. Seules les solutions « Hard » avant et arrière n’ont pas été choisies.

A 25 ans et 246 jours, Marc Márquez devient le plus jeune champion du monde à décrocher sept titres dont cinq en catégorie reine en six saisons. Il rejoint ainsi Mick Doohan, Valentino Rossi et Giacomo Agostini comme l'un des quatre seuls pilotes à avoir remporté cinq titres ou plus en catégorie reine. Marc Márquez égale le record de Mike Doohan en remportant ses titres mondiaux avec un seul constructeur, Honda.

Marc Márquez assuré du titre, Andrea Dovizioso pointe à la deuxième place du classement général avec 194 points et compte neuf points d’avance sur Valentino Rossi (185 points). Il reste 3 courses à disputer.

Choix pneumatique :

tyre_choice

Prochaine course : Michelin® Australian Motorcycle Grand Prix, Phillip Island, du 26 au 28 octobre.

1979 : Les premiers titres de Michelin en Formule Un

Il y a 40 ans, Michelin remportait ses premiers titres en Championnat du monde de Formule Un avec Ferrari et le Sud-Africain Jody Scheckter. Cette année-là, le manufacturier de pneus français avait aussi contribué au premier succès de Renault et de la technologie à moteur turbo en F1.

FIA WRC

Victoire de Tänak au Pays de Galles

Ott Tänak (Toyota/Michelin) a remporté le Wales Rally GB, 12e manche de la saison 2019, devant Thierry Neuville (Hyundai/Michelin) et Sébastien Ogier (Citroën/Michelin). Les nouveaux pneumatiques Michelin Latitude Cross S70 ont permis au Finlandais Kalle Rovanperä de remporter la catégorie et le titre mondial WRC2 Pro.

FIA WEC

Victoire n°7 pour Toyota/Michelin à Fuji

Chiffre porte-bonheur au Japon, le 7 symbolise désormais le nombre de victoires de Toyota/Michelin aux 6 Heures de Fuji depuis la création du Championnat du monde d’Endurance FIA en 2012. La Toyota TS050 Hybrid N°8 (Buemi/Nakajima/Hartley) s’est imposée devant la N°7 (Conway/Kobayashi/Lopez). Michelin a gagné toutes les catégories sur le Fuji Speedway avec l’Oreca07-Gibson N°29 en LMP2 et les Aston Martin N°95 et N°90 en LMGTE Pro et Am.

MotoGP™ - PTT Thailand Grand Prix - Racecard

L'équipe Michelin Motorsport se rend à Buriram en Thailande pour la première des quatre courses outre-mer en cinq semaines.Cliquez sur la photo pour télécharger notre racecard.

Bien plus encore sur Michelin Motorsport.
A Découvrir...

Les chiffres clés de MICHELIN Compétition

Michelin Le Mans Cup

MICHELIN Le Mans Cup

Palmarès 2018