menu

FIA Formula E

Jean-Eric Vergne conserve son titre en Formula E

Jean-Eric Vergne (DS Techeetah/Michelin) est le premier double champion de l’histoire de la Formula E. Le Français a conservé son titre à l’issue des deux courses de New York (USA) remportées par Sébastien Buemi (Nissan e.dams/Michelin) et Robin Frijns (Envision Virgin Racing/Michelin). L’équipe DS Techeetah/Michelin est championne Teams.

FIA Formula E

Vergne (DS Techeetah/Michelin) gagne à Berne

Qualifié en pole position, Jean-Eric Vergne (DS Techeetah/Michelin) a remporté l’E-Prix de Berne (Suisse) et conforte sa place de leader au championnat avant les deux dernières courses de la saison à New York. Mitch Evans (Panasonic Jaguar Racing) et Sébastien Buemi (Nissan e.dams) complètent le podium devant André Lotterer (DS Techeetah).

FIA Formula E

Nouvelle victoire de Mahindra Racing à Marrakech

Vainqueur à Marrakech l’an passé, le team Mahindra Racing a remporté l’édition 2019 grâce à Jérôme d’Ambrosio, devant les deux pilotes Envision Virgin Racing Robin Frijns et Sam Bird. Leader, Antonio Felix da Costa (BMW I Andretti Motorsport) s’est accroché avec son équipier en fin de course, et le champion en titre, Jean-Eric Vergne (Techeetah) est parti en tête-à-queue au premier virage.

Parti de la deuxième place sur la grille de départ, Jean-Eric Vergne a tenté une manœuvre trop optimiste sur Sam Bird au premier virage. La monoplace électrique n°25 est partie en tête-à-queue avant de rejoindre la course au 19e rang. Derrière, un accrochage entre Lucas di Grassi (Audi Sport Abt Schaeffler et Pascal Wehrlein (Mahindra Racing) a mis un terme prématuré au premier E-Prix du pilote Allemand.

Après avoir arraché la pole position en toute fin de qualifications, le Britannique Sam Bird (Envision Virgin Racing) a mené les 10 premiers tours de course sur le circuit le plus long de la saison (2,971 km), avant d’être doublé coup sur coup par les deux pilotes BMW I Andretti Motorsport, Antonio Felix da Costa et Alexander Sims.

P1053257

Da Costa et Sims menaient encore l’épreuve à 10 minutes du drapeau à damier, mais les deux BMW iFE.18 se sont téléscopées, laissant le leader immobilisé sur la piste. En embuscade derrière les deux BMW, Jérôme d’Ambrosio (Mahindra Racing) en a profité pour se glisser en tête avant l’apparition du Safety-car. Il restait un tour à boucler quand les feux sont repassés au vert.

Près de trois ans après sa dernière victoire en Formula E obtenue sur tapis vert (Mexico 2016), Jérôme d’Ambrosio a remporté l’E-Prix de Marrakech devant les deux pilotes Envision Virgin Racing, Robin Frijns et Sam Bird. Alexander Sims a sauvé l’honneur de BMW avec la 4e place finale. Jean-Eric Vergne est remonté dans le top-five. Parti très loin sur la grille de départ, André Lotterer (DS Techeetah) a lui aussi effectué une belle remontée jusqu’à la 6e place.

Les champions 2016/2017 et 2015/2016 Lucas di Grassi (Audi Sport Abt Schaeffler) et Sébastien Buemi (Nissan e.dams) ont terminé aux 7e et 8e places, devant Mitch Evans (Panasonic Jaguar Racing et Daniel Abt (Audi Sport Abt Schaeffler) qui complètent le top-ten.

« Nous n’étions pas inquiets car nous savions que les nouveaux MICHELIN Pilot Sport montent rapidement en régime », indique Serge Grisin, manager de Michelin en Formula E. « Cette caractéristique a permis aux pilotes de les exploiter dès les premiers tours, que ce soit en essais, en qualifications ou en course. D’ailleurs, nous avons pu observer une amélioration substantielle du temps au tour par rapport à l’an dernier sur toutes les séances, et notamment près de 3 secondes pendant les premiers essais libres, lesquels ont démarré au lever du jour. Bien entendu, les nouvelles voitures sont plus puissantes, mais une partie de cette amélioration est indéniablement à attribuer aux pneus. »

Le prochain E-Prix se déroulera à Santiago du Chili samedi 26 janvier.

Classement E-Prix Marrakech

1. Jérôme d’Ambrosio (Mahindra Racing), 31 tours

2. Robin Frijns (Envision Virgin Racing), +0s143

3. Sam Bird (Envision Virgin Racing), +0s461

4. Alexander Sims (BMW I Andretti Motorsport), +0s740

5. Jean-Eric Vergne (DS Techeetah), +1s232

6. André Lotterer (DS Techeetah), +1s457

7. Lucas di Grassi (Audi Sport Abt Schaeffler), +1s633

8. Sébastien Buemi (Nissan e.dams), +2s455

9. Mitch Evans (Panasonic Jaguar Racing), +2s980

10. Daniel Abt (Audi Sport Abt Schaeffler), +4s014

MOTOGP™

MotoGP™  : Marquez sur un rythme de champion

Depuis le début de cette saison 2019, Marc Marquez (Repsol Honda Team) n’a jamais passé deux courses consécutives sans monter sur la plus haute marche du podium du MotoGPTM. Battu aux Pays-Bas, l’Espagnol a retrouvé le chemin de la victoire lors du HJC Helmets Motorrad Grand Prix Deutschland. Maverick Viñales (Monster Energy Yamaha MotoGP) et Cal Crutchlow (LCR Honda Castrol) terminent derrière lui.

MOTOGP™

MotoGP™ - HJC Helmets Motorrad Grand Prix Deutschland - Racecard

Tout ce que vous devez savoir au sujet HJC Helmets Motorrad Grand Prix Deutschland , 9èmé épreuve du championnat du monde MotoGP.Cliquez sur la photo pour télécharger la racecard.

MOTOGP™

MotoGP™ : Viñales et Yamaha renouent avec la victoire à Assen

Maverick Viñales (Monster Energy Yamaha MotoGP) a remporté le Motul TT Assen, huitième épreuve du championnat du monde MotoGPTM devant Marc Márquez (Repsol Honda Team) et Fabio Quartararo (Petronas Yamaha SRT). L’ensemble des six spécifications proposées par Michelin a été utilisé en course et trois d’entre elles sont montées sur le podium montrant une nouvelle fois la performance et la polyvalence des gommes françaises.

MOTOGP™

MotoGP™ - Motul TT Assen - Racecard

Tout ce que vous devez savoir au sujet du Motul TT Assen, 8ème épreuve du championnat MotoGP 2019 Cliquez sur la photo pour télécharger la racecard.

Bien plus encore sur Michelin Motorsport.
A Découvrir...

Les chiffres clés de MICHELIN Compétition

Michelin Le Mans Cup

MICHELIN Le Mans Cup

Palmarès 2018