menu

FIA WRC

Tänak offre une 333e victoire à Michelin en WRC

Au volant de sa Toyota Yaris WRC, l’Estonien Ott Tänak a remporté le Rallye du Chili, nouvelle épreuve inscrite au Championnat du monde des Rallyes, et offert une 333e victoire mondiale à Michelin. Les champions du monde français Sébastien Ogier (Citroën/Michelin) et Sébastien Loeb (Hyundai/Michelin) complètent le podium. Victoire de Michelin également en catégorie WRC2 avec le Finlandais Kalle Rovanpera (Skoda).

FIA WRC

FIA WRC - COPEC Rally Chile - Racecard

Tout ce vous devez savoir sur le COPEC Rally Chile, 6ème épreuve du championnat du monde des Rallyes (WRC)Cliquez sur la photo pour télécharger la racecard.

FIA WRC

Ogier offre une 100e victoire à Citroën en WRC

Dix ans après leur première victoire à Monaco, Sébastien Ogier et Julien Ingrassia ont remporté leur septième Rallye Monte-Carlo et offert une 100e victoire mondiale à Citroën en rallye WRC (72 remportées avec des pneumatiques du Groupe Michelin) pour les 100 ans de la Marque. Thierry Neuville (Hyundai/Michelin) et Ott Tänak (Toyota/Michelin) complètent le podium. Doublé Michelin en catégorie WRC2 avec Gus Greensmith (Ford/Michelin) et Yoann Bonato (Citroën/Michelin).

L’édition 2019 du Rallye Monte-Carlo n’a pas failli à la réputation d’épreuve impitoyable pour les concurrents qui ont dû évoluer sur des routes verglacées, parfois enneigées, humides, mouillées, sèches dans la région de Gap et des Alpes-Maritimes.

Cette année encore, les choix de pneumatiques furent compliqués et déterminants.  Les pilotes Michelin ont principalement utilisé des pneus neige cloutés (Pilot Alpin A41), en les mixant souvent avec des pneus asphalte super-soft (Pilot Sport SS6) ou soft (Pilot Sport S6) car les choix s’effectuent pour des groupes de deux ou trois spéciales, certaines étant verglacées, d’autres plutôt sèches…Un vrai casse-tête.

Le duel entre Sébastien Ogier (Citroën/Michelin) et Thierry Neuville (Hyundai/Michelin) fut ébouriffant jusqu’aux derniers centimètres de course. Au départ de la dernière spéciale (13,58 km), 4/10e de seconde séparait le champion du monde du vice-champion du monde 2018 ! Sébastien Ogier s’est imposé avec 2.2 secondes d’avance, le plus petit écart jamais observé au Rallye Monte-Carlo depuis sa création en 1911.

Sébastien Ogier égale le record de 7 victoires au Rallye Monte-Carlo de son compatriote Sébastien Loeb, et égale aussi celui du nombre de victoires au volant de voitures différentes détenu par Walter Rörhl (4). Ogier améliore également son record personnel en Principauté avec 6 succès consécutifs depuis 2014.

Ott Tänak monte quant à lui sur le podium monégasque pour la 3e année consécutive. L’Estonien fut le premier leader et le meilleur performer du rallye (7 ES remportées), mais il a concédé de précieuses secondes dans l’ES7. Ott Tänak est ensuite revenu sur Jari-Matti Latvala (5e, Toyota/Michelin) et Sébastien Loeb (4e, Hyundai/Michelin) pour se hisser sur le podium final. Pour ses grands débuts chez Hyundai Motorsport, et en provenance direct du Rallye Dakar, Sébastien Loeb a signé deux meilleurs temps au volant de la Hyundai i20 Coupé WRC/Michelin.

Prochaine épreuve, le Rallye de Suède (14-17 février)

Michelin_WRC_TyreAllocation_RallyeMonteCarlo

FIA Formula E

Vergne (DS Techeetah/Michelin) gagne à Monaco

Parti en pole position, Jean-Eric Vergne a remporté sa deuxième victoire de la saison et prend les rênes du championnat Pilotes. Le Français s’est imposé devant Oliver Rowland (Nissan e.dams/Michelin), Felipe Massa (Venturi Formula E Team/Michelin) et Pascal Wehrlein (Mahindra Racing). Quatre pilotes et quatre constructeurs groupés en 1.439 seconde après 45 minutes de course !

FIA Formula E

ABB FIA Formula E - E-Prix Monaco

Tout ce que vous devez savoir au sujet de l'E-Prix de Monaco, 9ème épreuve de la saison 2018/2019 du championnat ABB FIA Formula E.Cliquez sur la photo pour télécharger la racecard.

MOTOGP™

MotoGP™ : Marc Márquez domine le Gran Premio Red Bull de España

Marc Márquez (Repsol Honda Team) a mené les 25 tours du Gran Premio Red Bull de España, quatrième épreuve du championnat du monde MotoGPTM, pour s’emparer de sa deuxième victoire de la saison après l’Argentine. Le champion du monde en titre a devancé Alex Rins (Team SUZUKI ECSTAR) et Maverick Viñales (Monster Energy Yamaha MotoGP). Trois constructeurs différents montent sur un podium 100 % espagnol.

FIA WEC

Coup double pour la Toyota/Michelin N°8 à Spa

Victorieuse en 2018, la Toyota TS050 Hybrid/Michelin N°8 (Buemi/Nakajima/Alonso) a remporté une édition 2019 des 6 Heures de Spa-Francorchamps marquée par des conditions météo épouvantables. La course fut interrompue à plusieurs reprises par la grêle et la neige. La Rebellion/Michelin N°3 (Berthon/Laurent/Menezes) et la BR1-AER/Michelin N°11 (Aleshin/Petrov/Vandoorne) complètent le podium. Michelin a gagné en LMP2 avec l’Oreca-Gibson Dragonspeed N°31 (Maldonado/Gonzalez/Davidson), en LMGTE Am avec la Porsche N°77 Dempsey-Proton (Ried/Pera/Campbell) et LMGTE Pro avec l’Aston Martin N°97 (Martin/Lynn). Toyota/Michelin est officieusement Champion du monde Constructeurs. Porsche et l’équipage de la N°92 (Christensen/Estre) sont officieusement Champions du monde Constructeurs et Pilotes GT avec Michelin.

Bien plus encore sur Michelin Motorsport.
A Découvrir...

Les chiffres clés de MICHELIN Compétition

Michelin Le Mans Cup

MICHELIN Le Mans Cup

Palmarès 2018