menu

FIA WRC

Neuville bat Ogier pour 7/10e de seconde en Sardaigne

Le leader du championnat Thierry Neuville (Hyundai/Michelin) a remporté son duel face au quintuple Champion du monde Sébastien Ogier (Ford/Michelin) pour s’imposer avec 7/10e de seconde d’avance au Rallye d’Italie-Sardaigne. Esapekka Lappi (Toyota/Michelin) complète le podium.

FIA WRC

FIA WRC - Rally Italia Sardegna - Racecard (FR)

Tout ce que vous devez savoir au sujet du Rally Italia Sardegna avec notre racecard.Cliquez sur la photo pour la télécharger

FIA WRC

Première victoire de Ford/Michelin en Allemagne

L’Estonien Ott Tanak a remporté sa seconde victoire mondiale et offert le premier succès à l’équipe Ford/M-Sport sur l’ADAC Rallye Deutschland. Troisième derrière Andreas Mikkelsen (Citroën/Michelin), Sébastien Ogier (Ford/Michelin) a profité de l’abandon de Thierry Neuville pour reprendre les rênes du championnat. Pontus Tidemand (Skoda/Michelin) est champion WRC2.

Après avoir ouvert son palmarès mondial sur terre au Rallye d’Italie-Sardaigne, l’Estonien Ott Tanak a remporté sa première victoire sur asphalte ce week-end au Rallye d’Allemagne.

Vendredi après-midi, sous un véritable déluge dans le vignoble mosellan, le pilote M-Sport a opté pour des Michelin Full Wet FW3, un pneu pluie proposé par Michelin depuis 2016 et encore jamais utilisé en course. Un choix judicieux qui lui a permis de boucler la 1ère étape en tête devant Andreas Mikkelsen (Citroën/Michelin) qui avait effectué le même choix de pneus.

L’Estonien est parvenu à conserver sa 1ère place sur les deux étapes suivantes disputées dans des conditions plus clémentes, mais sous un ciel toujours menaçant, du côté du camp militaire de Baumholder et dans le Saarland, pour remporter sa seconde victoire mondiale cette saison.

Son équipier Sébastien Ogier a conclu sur le podium et profité du retrait Thierry Neuville samedi (suspension) pour reprendre les commandes du championnat Pilotes avec 17 points d’avance à trois épreuves de la fin.

Le quadruple Champion du monde n’est pas parvenu à combler les quelques secondes qui le séparaient de la 2e place occupée par Andreas Mikkelsen auteur d’une excellente prestation pour sa 3e course au volant de la Citroën C3 WRC/Michelin. Le calvaire continue en revanche pour son équipier Kris Meeke victime d’une touchette dans la Superspéciale de Sarrebruck (ES1).

Cette 10e manche de la saison fut difficile également pour l’équipe Hyundai Motorsport avec les retraits de Neuville et de Dani Sordo (sortie de route étape 1). Du coup, le team M-Sport, qui courait après un premier succès en Allemagne depuis 2002, augmente son avance au championnat Constructeurs.

Derrière le trio de tête, la bataille s’est prolongée jusqu’aux dernières spéciales entre Juho Hanninen (4e, Toyota/Michelin), Craig Breen (5e, Citroën/Michelin) et Elfyn Evans (6e, Ford). Retardé par des coupures moteur vendredi, Jari-Matti Latvala (Toyota/Michelin) n’a pu faire mieux que 7e.

Le Suédois Pontus Tidemand et Skoda Motorsport/Michelin sont assurés de décrocher les titres mondiaux WRC2, une catégorie remportée à l’ADAC Rallye Deutschland par le Français Eric Camilli sur sa Ford Fiesta R5/Michelin devant le Tchèque Jan Kopecky, premier leader du rallye sur sa Skoda Fabia R5/Michelin.

MOTOGP™

MotoGP™: Lorenzo (Ducati Team/Michelin) confirme en Catalogne

Jorge Lorenzo (Ducati Team) a remporté le Gran Premi Monster Energy de Catalunya, septième épreuve du Championnat du Monde MotoGPTM, sur le circuit de Barcelona-Catalunya. Le Majorquin s’impose pour la seconde fois consécutive avec Ducati, en devançant le leader du championnat Marc Marquez (Repsol Honda Team/Michelin) et Valentino Rossi (Movistar Yamaha MotoGP/Michelin).

24H du Mans

Toyota triomphe avec Michelin au Mans.

La 20e tentative fut la bonne pour Toyota qui a enfin remporté les 24 Heures du Mans,  avec le double Champion du monde de F1, Fernando Alonso, et ses équipiers Sébastien Buemi et Kazuki Nakajima (Toyota TS050 Hybrid N°8). Toyota Gazoo Racing a même signé un doublé avec Conway/Lopez/Kobayashi.  Michelin en délivrant des performances gagnantes, jusqu’à la ligne d’arrivée, signe sa 21ème victoire consécutive au Mans depuis 1998. En LM GTE Pro et Am, Porsche et Michelin ont dominé avec la N°92 (Christensen/Vanthoor/Estre) et la N°77 (Campbell/Ried/Andlauer).

24H du Mans

Les Toyota/Michelin solides leaders

Les Toyota TS050 Hybrid/Michelin ont passé sans encombre la nuit des 24 Heures du Mans et comptent 9 tours d’avance sur leurs concurrentes. La N°8 (Nakajima/Buemi/Alonso) a repris la tête au petit jour. Il n’y a eu aucun changement parmi les leaders LM P2 (Oreca 26), LM GTE Pro (Porsche/Michelin 92) et LM GTE Am (Porsche/Michelin 77) depuis hier soir.

24H du Mans

Toyota/Michelin en tête après 6 heures de course

Un quart de cette 86e édition des 24 Heures du Mans a été parcouru et les deux Toyota TS050 Hybrid/Michelin ont une avance conséquente sur la concurrence. Michelin est leader avec Porsche en LM GTE Pro et Am, et figure sur le podium provisoire en LM P2.

Bien plus encore sur Michelin Motorsport.
A Découvrir...

Les chiffres clés de MICHELIN Compétition

Palmarès 2017

FIA Formula E

Courses & développement durable