menu

FIA WRC

Victoire de Sordo (Hyundai/Michelin) en Sardaigne

A 36 ans et après 163 rallyes mondiaux, l’Espagnol Dani Sordo a remporté sa deuxième victoire en WRC à l’occasion du Rallye d’Italie-Sardaigne 2019, l’épreuve la plus éprouvante de la saison pour les pneumatiques. Ott Tänak était leader avant des soucis de direction assistée dans l’ultime spéciale. Teemu Suninen (2e, Ford/Michelin) et Andreas Mikkelsen (3e, Hyundai/Michelin) complètent le podium. Nouvelle victoire de Kalle Rovanperä (Skoda/Michelin) en catégorie WRC2 Pro.

FIA WRC

Victoire Toyota/Michelin au Portugal

Vingt-cinq ans plus tard, Toyota et Michelin ont de nouveau remporté le Rallye du Portugal en WRC*. Ott Tänak s’est imposé devant Thierry Neuville (Hyundai/Michelin) et Sébastien Ogier (Citroën/Michelin). A mi-saison, Ogier est leader du championnat avec deux points d’avance sur Tänak et dix sur Neuville. Débuts victorieux de la nouvelle Skoda Fabia R5 Evo/Michelin en catégorie WRC2 Pro avec un doublé offert par Kalle Rovanperä et Jan Kopecky.

FIA WRC

Seconde victoire d’affilée pour Tänak (Toyota/Michelin) en Finlande

L’Estonien Ott Tänak a remporté sa 10e victoire mondiale au Rallye de Finlande 2019 devant les Finlandais Esapekka Lappi (Citroën/Michelin) et Jari-Matti Latvala (Toyota/Michelin). Ses grands rivaux au championnat, Sébastien Ogier (Citroën/Michelin) et Thierry Neuville (Hyundai/Michelin), ont conclu aux 5e et 6e rangs. En catégorie WRC2 Pro, victoire de Kalle Rovanperä sur ses terres au volant d’une Skoda Fabia R5/Michelin.

Le Rallye de Finlande est le plus rapide de la saison et offre généralement des bagarres incroyables à 130 km/h de moyenne sur les pistes forestières autour de Jyväskylä. A l’arrivée de l’ES8 Urria, le classement général reflétait parfaitement l’intensité de la lutte entre les meilleurs pilotes de monde : Jari-Matti Latvala était alors leader devant trois pilotes ex aequo (Meeke, Lappi, Tänak) à 6/10e de seconde ! Et quatre des huit spéciales disputées s’étaient déjà gagnées au dixième de seconde…

Pour négocier toutes ces courbes et ces « jumps » à plus de 170 km/h, les pilotes doivent avoir une totale confiance en leur copilote, voiture et pneumatiques. Les pneus de la gamme Michelin LTX Force et Latitude Cross offrent le grip nécessaire et une excellente précision de guidage pour prendre les meilleures trajectoires. Cette année, avec un ciel couvert et des températures de 10 à 15°C, les pilotes Michelin ont majoritairement utilisé la gomme medium en WRC et soft en WRC2.

Après une première journée d’une intensité indescriptible, cette 69e édition s’est décantée samedi matin, dans l’ES14, lorsque deux des trois pilotes Toyota/Michelin, Kris Meeke et Jari-Matti Latvala, ont heurté la même pierre. Le Britannique fut contraint à l’abandon, tandis que le Finlandais put continuer sa route, mais en faisant une croix sur une 4e victoire à domicile.

Bénéficiant d’une meilleure position sur la route que la veille, l’Estonien Ott Tänak a dominé la 2e étape au volant de sa Toyota Yaris WRC/Michelin. Il a peu à peu creusé l’écart sur les pugnaces Finlandais Esapekka Lappi (Citroën/Michelin) et Latvala (Toyota/Michelin) pour décrocher sa 10e victoire mondiale, après avoir remporté sa 200e spéciale en WRC (170 avec Michelin) dimanche matin.

Derrière ce trio, la bagarre n’a pas baissé d’un ton entre Andreas Mikkelsen (4e, Hyundai/Michelin), Sébastien Ogier (5e, Citroën/Michelin) et le revenant Craig Breen (7e, Hyundai/Michelin) qui a offert sa 6e place à son équipier Thierry Neuville (Hyundai/Michelin) en fin d’épreuve. Teemu Suninen (8e, Ford/Michelin) a sauvé l’honneur du team M-Sport.

A domicile, Kalle Rovanperä (Skoda/Michelin) a dominé la catégorie WRC2 Pro devant Eric Camilli qui inaugurait la nouvelle Ford Fiesta R5 Evo/Michelin. En WRC2, Pierre-Louis Loubet était leader avant une sortie de piste samedi soir. La victoire est revenue au Russe Nikolay Gryazin (Skoda/Michelin).

Retour sur asphalte pour la prochaine épreuve, le Rallye d’Allemagne (22-25 août).

Classement Rallye de Finlande
1. Tänak/Järveoja (Toyota Yaris WRC), 2h30min40s3
2. Lappi/Ferm (Citroën C3 WRC),+25s6
3. Latvala/Anttila (Toyota Yaris WRC),+33s2
4. Mikkelsen/Jaeger (Hyundai i20 Coupé WRC),+53s4
5. Ogier/Ingrassia (Citroën C3 WRC), +56s1
6. Neuville/Gilsoul (Hyundai i20 Coupé WRC),+1min32s4
7. Breen/Nagle (Hyundai i20 Coupé WRC),+1min38s2
8. Suninen/Lehtinen (Ford Fiesta RS WRC),+2min33s8
9. Rovanperä/Halttunen (Skoda Fabia R5 Evo) (1er WRC2 Pro),+7min54s1
10. Gryazin/Fedorov (Skoda Fabia R5) (1er WRC2),+10min28s7

MOTOGP™

MotoGP™ : une 50ème victoire pour Márquez à Brno

Marc Márquez (Repsol Honda Team) a remporté sa 50ème victoire en catégorie reine en s’imposant au Monster Energy Grand Prix České republiky, 10ème épreuve du championnat du monde MotoGPTM. Il a devancé Andrea Dovizioso (Ducati Team) et Jack Miller (Pramac Racing). Avec cette sixième victoire de la saison, Márquez compte désormais 63 points d’avance en tête du championnat.

MOTOGP™

MotoGP™ - Monster Energy Grand Prix České republiky - Racecard

Après trois semaines de pause, le MotoGP est de retour à Brno pour la 10ème épreuve de la saison. Cliquez sur la photo pour télécharger notre racecard pour ne rien rater du Monster Energy Grand Prix České republiky.

FIA WEC

Michelin prépare la saison WEC 2019/2020 à Barcelone

Avant le coup d’envoi du Championnat du monde d’Endurance FIA 2019/2020 à Silverstone le 1er septembre, Michelin et ses partenaires participent au Prologue sur le Circuit de Barcelona-Catalunya (Espagne, 23 et 24 juillet) afin de tester et valider la nouvelle gamme de pneumatiques Pilot Sport Endurance.

FIA Formula E

Jean-Eric Vergne conserve son titre en Formula E

Jean-Eric Vergne (DS Techeetah/Michelin) est le premier double champion de l’histoire de la Formula E. Le Français a conservé son titre à l’issue des deux courses de New York (USA) remportées par Sébastien Buemi (Nissan e.dams/Michelin) et Robin Frijns (Envision Virgin Racing/Michelin). L’équipe DS Techeetah/Michelin est championne Teams.

Bien plus encore sur Michelin Motorsport.
A Découvrir...

Les chiffres clés de MICHELIN Compétition

Michelin Le Mans Cup

MICHELIN Le Mans Cup

Palmarès 2018