menu

FIA WRC

Victoire de Sordo (Hyundai/Michelin) en Sardaigne

A 36 ans et après 163 rallyes mondiaux, l’Espagnol Dani Sordo a remporté sa deuxième victoire en WRC à l’occasion du Rallye d’Italie-Sardaigne 2019, l’épreuve la plus éprouvante de la saison pour les pneumatiques. Ott Tänak était leader avant des soucis de direction assistée dans l’ultime spéciale. Teemu Suninen (2e, Ford/Michelin) et Andreas Mikkelsen (3e, Hyundai/Michelin) complètent le podium. Nouvelle victoire de Kalle Rovanperä (Skoda/Michelin) en catégorie WRC2 Pro.

FIA WRC

Victoire Toyota/Michelin au Portugal

Vingt-cinq ans plus tard, Toyota et Michelin ont de nouveau remporté le Rallye du Portugal en WRC*. Ott Tänak s’est imposé devant Thierry Neuville (Hyundai/Michelin) et Sébastien Ogier (Citroën/Michelin). A mi-saison, Ogier est leader du championnat avec deux points d’avance sur Tänak et dix sur Neuville. Débuts victorieux de la nouvelle Skoda Fabia R5 Evo/Michelin en catégorie WRC2 Pro avec un doublé offert par Kalle Rovanperä et Jan Kopecky.

FIA WRC

Tänak gagne en Suède sur Toyota/Michelin

Au volant de sa Toyota Yaris WRC/Michelin, l’Estonien Ott Tänak a remporté la deuxième manche du Championnat du monde des Rallyes FIA 2019, le Rallye de Suède), devant Esapekka Lappi (Citroën/Michelin) et Thierry Neuville (Hyundai/Michelin). Les nouveaux pneus Michelin X-Ice North NA01 ont dominé les catégories WRC2 Pro et WRC2 avec Mads Ostberg (Citroën) et Ole-Christian Veiby (Volkswagen).

Sur cette 67e édition du Rallye de Suède, il ne manquait que… la glace et la neige ! En effet, après un début février glacial, le redoux était annoncé sur les régions du Värmland et du Finnskogen pour la semaine du rallye. Des températures positives qui ont transformé les pistes verglacées en une véritable soupe de boue, terre, eau et glace mélangées, surtout lors des seconds passages.

Les conditions étaient donc compliquées pour les pilotes, mais aussi pour les pneus Michelin X-Ice North dont les 384 clous, conçus pour mordre la glace, n’avaient qu’une sorte de mêlasse pour s’agripper et offrir le grip nécessaire permettant d’évoluer à 120 km/h de moyenne.

Comme souvent, la première étape, tracée en Norvège, a profité aux concurrents qui s’élançaient en milieu de peloton. C’est ainsi qu’un talentueux Finlandais, Teemu Suninen (Ford/Michelin), qui venait de fêter ses 25 ans, s’est retrouvé en tête d’un rallye mondial pour la 1ère fois de sa vie à l’issue d’une première journée marquée par les fautes de pilotage de Sébastien Ogier (Citroën/Michelin) et Jari-Matti Latvala (Toyota/Michelin).

Teemu Suninen n’a pas résisté bien longtemps à l’Estonien Ott Tänak, impérial au volant de sa Toyota Yaris WRC/Michelin le lendemain sur les classiques suédoises que sont Rämmen, Hagfors et Vargasen. Il a creusé l’écart au fil de l’étape pour rentrer à Torsby avec près d’une minute d’avance. L’Estonien a remporté son 1er Rallye de Suède et offre à Toyota Gazoo Racing un second succès suédois en trois éditions.

Derrière Tänak, la bagarre fut de toute beauté entre quatre pilotes : Andreas Mikkelsen (Hyundai/Michelin), Esapekka Lappi (Citroën/Michelin), Thierry Neuville (Hyundai/Michelin) et Elfyn Evans (Ford/Michelin). Au départ de la dernière étape, ces quatre fantastiques étaient groupés en moins de 15 secondes et les deux premiers cités étaient carrément 2e ex aequo.

Esapekka Lappi (2e, +53s7) et Thierry Neuville (3e, +56s7) ont finalement rejoint Ott Tänak sur le podium. Derrière, Andreas Mikkelsen (4e) et Elfyn Evans (5e) ont conclu dans le top-5, alors que Kris Meeke (6e, Toyota/Michelin) a remporté son duel face à Sébastien Loeb (7e, Hyundai/Michelin) de retour en Suède depuis 2013.

Battu au Rallye de Suède 2018, Michelin a pris sa revanche en RC2. Et quelle revanche ! Les nouveaux pneumatiques Michelin X-Ice North NA01 (nouvelle structure, cloutage différent) ont monopolisé le podium en RC2, remportant la catégorie WRC2 Pro avec Mads Ostberg (Citroën C3 R5) et WRC2 avec Ole-Christian Veiby (VW Polo R5).

Mieux : le nouveau Michelin X-Ice North NA01 a carrément remporté une « vraie » spéciale du Rallye de Suède avec le Finlandais Jari Huttunen, vainqueur de l’ES8 (8,93 km) sur sa Skoda Fabia R5/Michelin devant toutes les World Rally Cars !

Prochaine manche du Championnat du monde des Rallyes FIA au Mexique (8-10 mars)

Classement Rallye de Suède 2019

  1. Tänak/Järveoja (Toyota/Michelin), 2h47min30s
  2. Lappi/Ferm (Citroën/Michelin), +53s7
  3. Neuville/Gilsoul (Hyundai/Michelin), +56s7
  4. Mikkelsen/Jaeger (Hyundai/Michelin), +1min05s4
  5. Evans/Martin (Ford/Michelin), +1min08s2
  6. Meeke/Marshall (Toyota/Michelin), +1min38s8
  7. Loeb/Elena (Hyundai/Michelin), +1min49s7
  8. Tidemand/Floene (Ford/Michelin), +3min37s7
  9. Veiby/Andersson (VW/Michelin, 1er WRC2), +6min34s
  10. Tuohino/Markkula (Ford/Michelin), +8min21s4…

FIA Formula E

Jean-Eric Vergne conserve son titre en Formula E

Jean-Eric Vergne (DS Techeetah/Michelin) est le premier double champion de l’histoire de la Formula E. Le Français a conservé son titre à l’issue des deux courses de New York (USA) remportées par Sébastien Buemi (Nissan e.dams/Michelin) et Robin Frijns (Envision Virgin Racing/Michelin). L’équipe DS Techeetah/Michelin est championne Teams.

MOTOGP™

MotoGP™  : Marquez sur un rythme de champion

Depuis le début de cette saison 2019, Marc Marquez (Repsol Honda Team) n’a jamais passé deux courses consécutives sans monter sur la plus haute marche du podium du MotoGPTM. Battu aux Pays-Bas, l’Espagnol a retrouvé le chemin de la victoire lors du HJC Helmets Motorrad Grand Prix Deutschland. Maverick Viñales (Monster Energy Yamaha MotoGP) et Cal Crutchlow (LCR Honda Castrol) terminent derrière lui.

MOTOGP™

MotoGP™ - HJC Helmets Motorrad Grand Prix Deutschland - Racecard

Tout ce que vous devez savoir au sujet HJC Helmets Motorrad Grand Prix Deutschland , 9èmé épreuve du championnat du monde MotoGP.Cliquez sur la photo pour télécharger la racecard.

MOTOGP™

MotoGP™ : Viñales et Yamaha renouent avec la victoire à Assen

Maverick Viñales (Monster Energy Yamaha MotoGP) a remporté le Motul TT Assen, huitième épreuve du championnat du monde MotoGPTM devant Marc Márquez (Repsol Honda Team) et Fabio Quartararo (Petronas Yamaha SRT). L’ensemble des six spécifications proposées par Michelin a été utilisé en course et trois d’entre elles sont montées sur le podium montrant une nouvelle fois la performance et la polyvalence des gommes françaises.

Bien plus encore sur Michelin Motorsport.
A Découvrir...

Les chiffres clés de MICHELIN Compétition

Michelin Le Mans Cup

MICHELIN Le Mans Cup

Palmarès 2018