menu

FIA WEC

Coup double pour la Toyota/Michelin N°8 à Spa

Victorieuse en 2018, la Toyota TS050 Hybrid/Michelin N°8 (Buemi/Nakajima/Alonso) a remporté une édition 2019 des 6 Heures de Spa-Francorchamps marquée par des conditions météo épouvantables. La course fut interrompue à plusieurs reprises par la grêle et la neige. La Rebellion/Michelin N°3 (Berthon/Laurent/Menezes) et la BR1-AER/Michelin N°11 (Aleshin/Petrov/Vandoorne) complètent le podium. Michelin a gagné en LMP2 avec l’Oreca-Gibson Dragonspeed N°31 (Maldonado/Gonzalez/Davidson), en LMGTE Am avec la Porsche N°77 Dempsey-Proton (Ried/Pera/Campbell) et LMGTE Pro avec l’Aston Martin N°97 (Martin/Lynn). Toyota/Michelin est officieusement Champion du monde Constructeurs. Porsche et l’équipage de la N°92 (Christensen/Estre) sont officieusement Champions du monde Constructeurs et Pilotes GT avec Michelin.

FIA WEC

FIA WEC - 6 Heures de Spa - Racecard

Tout ce que devez savoir au sujet des Heures de Spa, avant-dernière épreuve de la Super Saison 2018/2019 du championnat du monde d'Endurance. Cliquez sur la photo pour télécharger la racecard.

FIA WEC

Toyota et Michelin s’imposent sous le déluge à Shanghai

Les Toyota TS050 Hybrid/Michelin N°7(Conway/Kobayashi/Lopez) et N°8 (Buemi/Alonso/Nakajima) ont signé un nouveau doublé dans cette SuperSaison FIA WEC, sous la pluie battante de Shanghai (Chine). Michelin a remporté sa 50e victoire WEC en LM GTE Pro avec l’Aston Martin N°95 (Sorensen/Thiim).

 

02118011_AV1_6655

Quelques heures après avoir décroché le titre mondial WRC en Australie avec son partenaire Michelin, Toyota Gazoo Racing a signé un nouveau doublé FIA WEC aux 6 Heures de Shanghai, une course disputée exclusivement sur une piste mouillée et interrompue à plusieurs reprises (2 drapeaux rouges, 7 Safety-Cars).

Comme à Fuji le mois dernier, Mike Conway, Kamui Kobayashi et José-Maria Lopez ont devancé leurs équipiers Buemi/Alonso/Nakajima. Qualifiée en pole position, la Toyota N°7 remporte une seconde victoire d’affilée avec 1.419 seconde d’avance sur la N°8.

La 3e place finale est occupée par la BR1/Michelin SMP Racing N°11 (Aleshin/Petrov/Button) après une féroce bagarre avec la Rebellion/Michelin N°1 en toute fin de course. L’équipe russe décroche ainsi son 1er « vrai » podium cette saison (3e à Silverstone après le déclassement des Toyota). Les Rebellion/Michelin N°1 et N°3 complètent le top-five.

En LM GTE Pro, la Ford GT/Michelin N°66 qualifiée en pole a été victime d’un contact. Comme au Japon, les Aston Martin Vantage ont été très performantes sous la pluie grâce leurs pneus Michelin « Wet ». Marco Sorensen et Nicky Thiim (Aston Martin N°95), 7e du classement général, ont offert à Michelin sa 50e victoire dans cette catégorie en FIA WEC.

02118011_AV1_6774

Dans la dernière demi-heure, l’Aston Martin/Michelin N°97 (3e) n’a pu résister au retour tonitruant des Porsche/Michelin N°91 (Lietz/Bruni) et N°92 (Christensen/Estre). L’Aston Martin N°97 et la Ferrari N°71 complètent le top-five.

Triplé Porsche/Michelin en LM GTE Am avec la N°77 (Ried/Andlauer/Campbell), la N°56 (Bergmeister/Lindsey/Perfetti) et la N°88 (Al Qbaisy/Pera/Cairoli).

02118011_AV1_7126

Dans ces conditions très difficiles, Michelin a également occupé la tête de la catégorie LM P2 avec l’Oreca N°31 DragonSpeed (Gonzalez/Maldonado/Davidson) qui doit finalement se contenter de la 2e place derrière l’Oreca N°38 Jackie Chan Racing. Un second prototype équipé par Michelin (N°50, Larbre Competition) termine dans le top-six LM P2.

Rendez-vous à Sebring (USA) les 13-15 mars 2019 pour la suite de la SuperSaison FIA WEC 2018/2019.

24H du Mans

24 HEURES DU MANS - Performer jusqu’au damier avec Michelin

L’objectif de Michelin aux 24 Heures du Mans 2019 est d’offrir le meilleur grip et la meilleure performance dans la durée aux 53 voitures équipées de pneumatiques Michelin pour rester invaincu sur la plus célèbre course du monde depuis 1998, tout en préparant la mobilité de demain avec le prototype électrique-hydrogène GreenGT en démonstration sur le Circuit de la Sarthe.

24H du Mans

Michelin est de retour sur le Circuit des 24 Heures

La Journée Test est la seule et unique opportunité de rouler sur le grand circuit de la Sarthe (13,626 km) en dehors des essais libres et qualificatifs des 24 Heures du Mans. Sans surprise, les Toyota TS050 Hybrid/Michelin ont dominé la Journée Test de la 87e édition.

MOTOGP™

MotoGP™ - Danilo Petrucci enlève sa première victoire au Mugello

Un Italien sur une moto italienne s’impose pour la première fois de sa carrière en catégorie reine devant des milliers de tifosi au Mugello, sixième épreuve du Championnat du monde MotoGPTM. Danilo Petrucci (Ducati Team) a devancé Marc Márquez (Repsol Honda Team) et son coéquipier, Andrea Dovizioso (Ducati Team). Belle performance des pneumatiques Michelin qui a permis à plusieurs pilotes de battre des records ce week-end.

FIA WRC

Victoire Toyota/Michelin au Portugal

Vingt-cinq ans plus tard, Toyota et Michelin ont de nouveau remporté le Rallye du Portugal en WRC*. Ott Tänak s’est imposé devant Thierry Neuville (Hyundai/Michelin) et Sébastien Ogier (Citroën/Michelin). A mi-saison, Ogier est leader du championnat avec deux points d’avance sur Tänak et dix sur Neuville. Débuts victorieux de la nouvelle Skoda Fabia R5 Evo/Michelin en catégorie WRC2 Pro avec un doublé offert par Kalle Rovanperä et Jan Kopecky.

Bien plus encore sur Michelin Motorsport.
A Découvrir...

Les chiffres clés de MICHELIN Compétition

Michelin Le Mans Cup

MICHELIN Le Mans Cup

Palmarès 2018